La musique des os

- Vinyles
- CD
- Bandes
- K7
- Vos goûts et vos couleurs...

Modérateur : VR150

Répondre
Avatar du membre
René
Messages : 4469
Enregistré le : 27 avr. 2010 10:35
Localisation : Le Havre
Contact :

La musique des os

Message : # 15076Message René
23 avr. 2022 15:48

"Écouter la musique des os"
C'est de cette façon que l'on parlait des disques pirates dans les années 50' à 70' en URSS.

Les nouvelles musiques y étaient interdites, considérées comme contre-culture.
Il était donc quasi impossible de trouver des disques de pop, rock ou jazz. Cette censure fut contournée par la fabrication artisanale de disques pirates.
La méthode employée se rapproche de la gravure des disques souples déjà cités dans nos propos.

La matière utilisée devait être simple à trouver et de faible valeur... différent essais furent fait et il s’avéra que les radiographies donnèrent un rapport disponibilité/prix/qualité suffisant.
En fait, vous vous en doutez, la qualité d'écoute n'est pas bonne... mais quand on a pas autre chose à "se mettre sous la dent" c'est suffisant pour découvrir, rêver un peu et garder espoir.
Ce type de disque pirate ne contenait que 2 à 3 minutes de musique, sur une seule face et, d'après ce que j'ai vu,le plus souvent enregistré en 78T.
Le nombre de lectures était limité... environ 10 fois après la matière était trop abîmée.

Je vous laisse juger de l'esthétique particulière de ces disques qui sont aujourd'hui des objets de collection (vous trouverez quelques exemplaire sur les sites de vente en utilisant ces mots clés: x-ray roentgen bones ribs):

Photos de sites de vente:
Nina_Simone-Human_Touch-x-ray-URSS-record-Roentgen-OS-côtes-Vinyle-1.jpg.jpg
Nina_Simone-Human_Touch-x-ray-URSS-record-Roentgen-OS-côtes-Vinyle-1.jpg.jpg (50.98 Kio) Vu 258 fois
Nina_Simone-Human_Touch-x-ray-URSS-record-Roentgen-OS-côtes-Vinyle-2.jpg
Nina_Simone-Human_Touch-x-ray-URSS-record-Roentgen-OS-côtes-Vinyle-2.jpg (49.27 Kio) Vu 258 fois
CHRIS_ANDREWS-Yesterday_Man-x-ray-URSS-record-Roentgen-OS-côtes-Vinyle-1.jpg
CHRIS_ANDREWS-Yesterday_Man-x-ray-URSS-record-Roentgen-OS-côtes-Vinyle-1.jpg (46.72 Kio) Vu 258 fois
CHRIS_ANDREWS-Yesterday_Man-x-ray-URSS-record-Roentgen-OS-côtes-Vinyle-2.jpg
CHRIS_ANDREWS-Yesterday_Man-x-ray-URSS-record-Roentgen-OS-côtes-Vinyle-2.jpg (54.29 Kio) Vu 258 fois

X-Ray Audio: The Documentary




Russian Flexi-Discs on X-Rays - Daniel Knox at Saki





Sur France-Inter
Sur Le Monde
Sur Slate
Image - René.

Avatar du membre
jfgarenne
Messages : 1315
Enregistré le : 26 oct. 2012 19:48
Localisation : Petit village de Haute-Auvergne

Re: La musique des os

Message : # 15077Message jfgarenne
23 avr. 2022 16:31

Bonjour à tous,
Merci pour ce sujet très intéressant, René. Ces disques, on dirait des radiographies :o .
J-F.

Avatar du membre
René
Messages : 4469
Enregistré le : 27 avr. 2010 10:35
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: La musique des os

Message : # 15079Message René
23 avr. 2022 18:37

Bonjour Jean-François,

Ce sont effectivement des radiographies.
Grossièrement découpées en rond, percées au centre à l'aide d'un fer chauffé, emporte pièce ou plus simplement d'une cigarette, puis gravées sur des gramophones modifiés ou des graveurs allemand (Telefunken) récupérés à la fin de la seconde guerre mondiale.

A lire sur Wikipédia
Wikipedia a écrit :
Ribs, également connu sous le nom de "music on ribs" (musique sur côtes) (Музыка на рёбрах), "jazz on bones" (jazz sur os) (Джаз на костях), "bones" (les os) ou "bone music" (la musique des os) (roentgenizdat) sont des enregistrements improvisés au gramophone réalisés à partir de films radiographiques. Principalement réalisés dans les années 1950 et 1960, les Ribs étaient une méthode du marché noir de contrebande et de distribution de musique dont la diffusion était interdite en Union soviétique. Les artistes interdits pouvaient être des musiciens émigrés, tels que Pyotr Leshchenko et Alexander Vertinsky, ou des artistes occidentaux, tels qu'Elvis, les Beatles, les Rolling Stones, les Beach Boys, Ella Fitzgerald et Chubby Checker

Production:
Des radiographies médicales, achetées ou récupérées dans les ordures des hôpitaux et des cliniques, étaient utilisées pour créer les enregistrements. Les radiographies étaient découpées en disques de 7 pouces (17,78 cm) et le trou central était gravé dans le disque avec une cigarette. Selon le critique musical et journaliste rock russe Artemy Troitsky, « les grooves étaient coupés [(gravés)à 78 tours] à l'aide de machines spéciales (fabriquées, disent-ils, à partir de vieux phonographes par des mains expertes et complices) » ; il ajoute que "la qualité était horrible, mais le prix était bas, un rouble ou un rouble et demi". Les disques pouvaient être joués cinq à dix fois.

Photo site de vente - Beatles - Please Mr Postman:
Beatles-Please_Mr_Postman-X-RAY-USSR-BONE_Music.jpg
Beatles-Please_Mr_Postman-X-RAY-USSR-BONE_Music.jpg (60.03 Kio) Vu 246 fois
Image - René.

Répondre