un PP pépère à correction différentielle répartie

- Amplification - Pré-amplification.
- Tubes, Transistors, Hybrides.
- Vintage ou récent.
- Réalisations personnelles.

Modérateur : VR150

Répondre
Avatar du membre
arnaud
Messages : 1766
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15465Message arnaud
04 août 2022 15:26

Hello !
Les températures extérieures étant propices au confinement, j'ai démarré un projet, pour l'instant purement simulé, mais comme je dispose du matos il sera certainement mis au banc.
Un primo-schéma :
Capture04-08-2022-15.01.45.jpg
Capture04-08-2022-15.01.45.jpg (61.82 Kio) Vu 668 fois
J'ai repris la config de l'étage d'entrée de mes OTL mais avec moins de gain car les EL84 sont beaucoup plus faciles à driver que les 6AS7.
Une attaque en symétrique est possible en adaptant les résistances Rdiv.
Une nouveauté qui intéressera les inconditionnels de la corr.diff. : des 22pF pour augmenter l'effet Miller sur les EL84 en étouffant la résonnance LC du TS.
Les 18pF dans les retours HP limitent le temps de monté et évitent les rebonds.
Je rappelle qu'en cas d'amplification parfaite la tension sur la cathode de la triode d'entrée ne bouge pas, on a dVgk = dVg
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Avatar du membre
Totof
Messages : 105
Enregistré le : 29 juin 2013 11:14
Localisation : Saint Mathieu de Tréviers, près de Montpellier

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15466Message Totof
04 août 2022 19:54

Hello Arnaud

Jolie réflexion :mrgreen:

Une idée pour kissifié ton schéma , alimenter les anodes du déphaseur via les anodes des finales avec une R chutrice qui va bien et qui
en prime introduit une petite CR locale

Bonne bricole avec cette chaleur
Ce qui est pris n'est plus a prendre

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1766
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15467Message arnaud
05 août 2022 08:43

Totof a écrit :
04 août 2022 19:54
Hello Arnaud

Jolie réflexion :mrgreen:

Une idée pour kissifié ton schéma , alimenter les anodes du déphaseur via les anodes des finales avec une R chutrice qui va bien et qui
en prime introduit une petite CR locale

Bonne bricole avec cette chaleur
J'ai adopté un système voisin sur mes OTL, cela lisse le courant dans l'étage d'entrée et crée des 'anti dh' par opposition des réseaux.
http://sites.estvideo.net/papanaka/OTL_ ... C_MONO.pdf
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1766
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15468Message arnaud
05 août 2022 12:10

Examinons l'étage d'entrée, certains y verront un SRPP hybride... :shock:
Cela n'est pas évident, mais c'est le NFET qui impose le courant (et le gain de la corr.diff. et l'amortissement). Par exemple en remplaçant l'ECC82 par une ECC88, les courants dans l'étage d'entrée restent inchangés, mais la sensibilité d'entrée et le gain augmentent (d'où le choix de l'ECC82 qui nous donnera 6W eff/8R avec 225mV eff en entrée).
Capture05-08-2022-11.39.46.jpg
Capture05-08-2022-11.39.46.jpg (65.48 Kio) Vu 602 fois
Les signaux :
Capture05-08-2022-11.33.40.jpg
Capture05-08-2022-11.33.40.jpg (95.19 Kio) Vu 602 fois
Graphe 1
les tensions sur les 2 cathodes :
k1 en mauve celle du tube d'entrée, on ne voit que le signal d'erreur corr.diff.
k2 en bleu : nous sommes en asymétrique, le différentiel assure le déphasage.

Graphe2 :
rouge et vert : les courants iak, qui bougent très peu
en mauve : la somme des courants dans la 75K, elle est constante, ne bouge que de 2µA.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1766
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15470Message arnaud
08 août 2022 16:13

Hello !
De retour au bercail, je vous vous fait part de quelques chiffres en mode asymétrique avant de voir l’action de la corr.diff. de plus près.
Puissance eff en sortie, sensibilité d’entrée en Veff., distorsions à 1000Hz (dh3 presque exclusivement) :
2W, 0.130V, 0.025%
6W, 0.225V, 0.25%
10W, 0.295V, 0.5%
Impédance de sortie Zout= 0.5R (amortissement = 16 sur charge 8R)

Courbe de réponse :
Capture08-08-2022-16.05.15.jpg
Capture08-08-2022-16.05.15.jpg (58.4 Kio) Vu 534 fois
Correction différentielle appliquée sur la cathode du tube d’entrée (k1) après ajustage des 2 résistances Rdiv à 670R (simulation dixit):
Capture08-08-2022-16.04.17.jpg
Capture08-08-2022-16.04.17.jpg (60.42 Kio) Vu 534 fois
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1766
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15471Message arnaud
09 août 2022 16:38

Hello les vacanciers !
Rappel du schéma en mode asymétrique :
Image
Le titre de ce fil mentionne une correction différentielle répartie.
Kézako ? Vous aurez compris que la corr.diff agit conjointement en push et en pull.
Une conséquence est qu’en cherchant à inhiber la corr.diff en mode asymétrique, en découplant par exemple la cathode k1, la corr.diff reste active en k2, et les dh en sortie ne font que doubler. En mode asymétrique il n’est pas possible de découpler simultanément k1 et k2 car la fonction ‘déphaseur’ a besoin de la corr.diff en k2.
Pour mesurer l’efficacité globale de la corr.diff il est nécessaire de passer en mode symétrique, on peut alors découpler en même temps k1 et k2.
On verra qu’en mode symétrique le gain n’étant pas le même, les deux résistances Rdiv doivent être réadaptées afin d’obtenir Gain à vide = Gain avec corr.diff connectée (sur charge nominale).
Ainsi estimés par simulation, à 6W les dh passent de 4% à 0.25% en activant la corr.diff, le gain global restant inchangé. On retrouve le facteur d’amortissement de 16 !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Avatar du membre
Guy69
Messages : 83
Enregistré le : 04 janv. 2017 16:21

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15472Message Guy69
09 août 2022 21:45

hello Arnaud
à vrai dire, avec ce dernier schéma je dois avouer que je ne vois plus la différence entre CDiff et CR classique.
Tu réinjectes une fraction du signal de sortie à l'enrrée. Qu'est ce qui fait que c'est uniquement l'erreur qui est injectée?
Merci de ta patience avec le mauvais élève que je suis
Cordialement
Guy

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1766
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15473Message arnaud
10 août 2022 08:26

Guy69 a écrit :
09 août 2022 21:45
à vrai dire, avec ce dernier schéma je dois avouer que je ne vois plus la différence entre CDiff et CR classique.
Tu réinjectes une fraction du signal de sortie à l'enrrée. Qu'est ce qui fait que c'est uniquement l'erreur qui est injectée?
Bonjour Guy !
Les signaux d'entrée et de sortie sont mixés en opposition de phase, et seule la différence apparait sur la cathode k1 :
Capture10-08-2022-08.22.34.jpg
Capture10-08-2022-08.22.34.jpg (18.92 Kio) Vu 473 fois
c'est plus clair en mode d'entrée symétrique car l'étage d'entré n'a pas à générer le déphasage en plus de la corr.diff.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Avatar du membre
Guy69
Messages : 83
Enregistré le : 04 janv. 2017 16:21

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15474Message Guy69
10 août 2022 09:47

merci, il faut que je comprenne mieux comment fonctionnent les 2SK170GR

bonne journée
Guy

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1766
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15475Message arnaud
10 août 2022 12:12

Hello !
Restons en mode asymétrique (Cinch)
Quand on regarde les droites de charge des triodes et des NFET de l'étage d'entrée/déphaseur on est en droit de se poser des questions...
6W 1000Hz
Capture10-08-2022-11.40.19.jpg
Capture10-08-2022-11.40.19.jpg (120.28 Kio) Vu 455 fois
droites de charge de haut en bas, échelles identiques :
ECC82 d'entrée
2SK170GR en k1
ECC82 basse
2SK170GR en k2
les courants sont identiques et imposés par les NFET 2SK170GR.
Les pentes dV/di révèlent la charge, cela donne 60K pour les triodes et 2.2K pour les NFET.
Les courants sont indépendants du tube choisi mais pas la sensibilité d'entrée, --->nécessité de réajuster les diviseurs Rdiv pour minimiser le signal en k1. Regardons ce qui se passe en remplaçant l'ECC82 pour une ECC83...
Quel suspense !...
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Avatar du membre
floury gerard
Messages : 1
Enregistré le : 10 août 2022 11:30

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15476Message floury gerard
11 août 2022 09:50

Schéma super astucieux , Arnaud , qui méritera d'etre concrétisé pour en vérifier tous les avantages
pour Guy , ça n'est pas une CR mais bien une Cdiff , de type Hawksford ramenée à l'entrée , donc équivalente aux solutions AOP /sans AOP
additionneur résistif 200K/47K , attaquant le transistor en cascode avec l'ECC82 , qui elle reçoit par ailleurs le signal d'entrée sur sa grille
découplage de celle ci par rapport au signal différentiel si l'impédance de source est trés inférieure à 47K
question sur les droites de charge ? déséquilibre des signaux de sortie driver peut étre compensable ?

Belle synthése minimalisme / performances !

à suivre avec intéret

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1766
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15477Message arnaud
12 août 2022 07:32

floury gerard a écrit :
11 août 2022 09:50

question sur les droites de charge ? déséquilibre des signaux de sortie driver peut étre compensable ?
En asymétrique le déséquilibre sur les grilles de EL84 est de 1dB, ici grilles et anodes des EL84 :
Capture12-08-2022-07.28.20.jpg
Capture12-08-2022-07.28.20.jpg (138.73 Kio) Vu 392 fois
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1766
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15478Message arnaud
12 août 2022 17:26

Hello !
Poussé par ma curiosité habituelle, j'ai simulé le remplacement de l'ECC82 par une ECC83, c'est nul !! Primo : l'entrée serait ultra-sensible ; secondo : il faudrait repenser tout l'étage d'entrée car le NFET ne travaille plus dans de bonnes conditions et ne sert plus à rien.
Au passage je constate qu'il vaudrait mieux une triode avec encore moins de gain que l'ECC82/12AU7.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Avatar du membre
Guy69
Messages : 83
Enregistré le : 04 janv. 2017 16:21

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15479Message Guy69
13 août 2022 11:08

r151 et r154, ce sont lesquelles STP Arnaud?

merci
Guy

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1766
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15480Message arnaud
13 août 2022 18:33

Guy69 a écrit :
13 août 2022 11:08
r151 et r154, ce sont lesquelles STP Arnaud?

merci
Guy
r151 et r154 sont de résistances nulles et insérées aux endroits stratégiques pour les mesures de courant le temps de la simulation (pieds des NFET)
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Avatar du membre
Guy69
Messages : 83
Enregistré le : 04 janv. 2017 16:21

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15481Message Guy69
13 août 2022 18:59

ok, merci.
C'est rigolo comme "droite de charge".
Ca ressemble à une charge réactive, d'habitude on a ça sur un étage de sortie mais pas sur l'entrée.
C'est la CDiff qui fait cela?

Bonne soirée
Guy

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1766
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15482Message arnaud
14 août 2022 09:39

Guy69 a écrit :
13 août 2022 18:59
ok, merci.
C'est rigolo comme "droite de charge".
Ca ressemble à une charge réactive, d'habitude on a ça sur un étage de sortie mais pas sur l'entrée.
C'est la CDiff qui fait cela?

Bonne soirée
Guy
Les droites de charge quasi droites n'existent que dans les livres. En pratique elles trahissent ici la compensation du déphasage par la corr.diff. (-2.5° résiduel à 1000Hz en sortie HP).
Petit rappel : la corr.diff. compense les écarts d'amplitude et de phase.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1766
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15483Message arnaud
15 août 2022 14:43

Hello !
Une petite mise en image de la correction simultanée en amplitude et en phase à 1000Hz via un Lissajous tension courant en k1 (cathode du tube d'entrée) :
Capture15-08-2022-14.28.28.jpg
Capture15-08-2022-14.28.28.jpg (69.48 Kio) Vu 215 fois
Le léger glissement est provoqué par la composant très basse fréquence au démarrage du burst (demandez à Fourier).
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Avatar du membre
Guy69
Messages : 83
Enregistré le : 04 janv. 2017 16:21

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15485Message Guy69
16 août 2022 08:53

magnifique..
il n'ya pas un rapport de 3 sur ce Lissajous?
lissajous-figure5-1536x917.png
lissajous-figure5-1536x917.png (333.23 Kio) Vu 186 fois
bonne journée
Guy

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1766
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15486Message arnaud
16 août 2022 09:22

Guy69 a écrit :
16 août 2022 08:53

il n'ya pas un rapport de 3 sur ce Lissajous?
Il est exact que ce sont les dh3 qui dominent le signal corr.diff.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1766
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15487Message arnaud
16 août 2022 09:27

Hello !
Pour les 'grands zamateurs' voilà la version symétrique :
Capture16-08-2022-09.06.16.jpg
Capture16-08-2022-09.06.16.jpg (67.38 Kio) Vu 181 fois
Le gain n'est pas le même, Rdiv passe de 670R à 280R.
On en reparle...

Quelques chiffres pour cette version symétrique :
sensibilité d'entrée et distorsions à 1000Hz :
2*130mVeff -->> 2W eff 0.01% dh3
2*220mVeff -->> 6W eff 0.07% dh3
2*290mVeff -->>10W eff 0.30% dh3
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Avatar du membre
Guy69
Messages : 83
Enregistré le : 04 janv. 2017 16:21

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15490Message Guy69
16 août 2022 14:06

si je peux encore abuser...
Quelques chiffres pour cette version symétrique :
sensibilité d'entrée et distorsions à 1000Hz :
2*130mVeff -->> 2W eff 0.01% dh3
2*220mVeff -->> 6W eff 0.07% dh3
2*290mVeff -->>10W eff 0.30% dh3
comment mesures tu cela?
MERCI

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1766
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15491Message arnaud
16 août 2022 14:28

Guy69 a écrit :
16 août 2022 14:06
si je peux encore abuser...
Quelques chiffres pour cette version symétrique :
sensibilité d'entrée et distorsions à 1000Hz :
2*130mVeff -->> 2W eff 0.01% dh3
2*220mVeff -->> 6W eff 0.07% dh3
2*290mVeff -->>10W eff 0.30% dh3
comment mesures tu cela?
MERCI
Ce ne sont pas des mesures mais des chiffres issus de simulations...avec une précision toute relative...
Un étage d'entrée similaire mais avec des E88CC+ nfet J309 est opérationnel depuis 15 ans sur mes OTL et la simulation à l'époque ne tombait pas loin des mesures réelles.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1766
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: un PP pépère à correction différentielle répartie

Message : # 15494Message arnaud
18 août 2022 22:52

Hello !
On s'en serait presque douté, en passant en mode symétrique l’impédance dynamique de sortie est divisée par 2 (passe de 0.5R à 0.25R), sur 8R le facteur d’amortissement monte à 32...théoriquement... 8-)
Nous allons jeter un oeil à l'étage de sortie, rien de pécial à priori...sauf un effet Miller augmenté... :o
...
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Répondre