à vendre sur le boncoin impôts!!!!!!

- Discussion
(en relation avec le sujet général du site et dans la limite du raisonnable, évitons les sujets qui fâchent.)

Modérateur : VR150

Répondre
Avatar du membre
charlys
Messages : 1334
Enregistré le : 09 janv. 2011 18:40
Localisation : ORNE Alençon

à vendre sur le boncoin impôts!!!!!!

Message : # 6896Message charlys
04 juin 2016 09:19


Avatar du membre
René
Messages : 4733
Enregistré le : 27 avr. 2010 10:35
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: à vendre sur le boncoin impôts!!!!!!

Message : # 6898Message René
05 juin 2016 09:17

Bonjour à tous,

Je profite que ma connexion fonctionne aujourd'hui pour passer dire bonjour.

Charlys, je copie colle ton article:
Quel est le point commun entre la loi numérique, actuellement débattue au Parlement, et la poussette d'Hugo qui ne vous sert plus et que vous avez mise en vente sur Leboncoin? Et bien, il pourrait bien y en avoir un. En effet, les sénateurs ont voté, la semaine dernière, un article afin que que les plateformes en ligne, telles Airbnb, Drivy ou Leboncoin déclarent ces revenus aux impôts. Ces sommes seraient alors automatiquement incluses sur les déclarations de revenus et donc imposables. En effet, si l'amendement est adopté, les plateformes devront déclarer les sommes perçues, dès le premier euro...

Mais, dans les faits, pas sûr que le fameux article 23 quater de la loi puisse être respecté à la ligne. Il oblige en effet les sites de vente en ligne à donner à l'administration fiscale une série d'informations sur le vendeur dont ils ne disposent généralement pas! Sans compter que les montants des ventes annoncés sont parfois rediscutés, en face à face, entre l'acheteur et le vendeur lorsqu'il s'agit de payer la fameuse poussette d'Hugo. Mission impossible? C'est ce que prédit la secrétaire d’État au numérique. Axelle Lemaire explique que le projet est « louable », mais « C’est irréaliste et dangereux », « Ce que vous proposez est trop complexe, ça ne pourra pas être mis en œuvre ».

Si l'économie collaborative permet d'arrondir ses fins de mois, qu'en restera-t-il une fois que les services des impôts se seront servis au passage? Pas de quoi s'affoler estiment les experts, calculatrice en main. Selon les statistiques, la plupart des internautes adeptes de ces sites de revente en ligne n'atteignent pas la tranche basse de 9700 euros par an, et sont donc exonérés d'impôts sur le revenu. Ils devraient donc passer au travers. En outre, déclarer ses revenus ne veut pas forcément dire sortir le chéquier. Le seuil fixé par le fisc s'élève à 2.000 euros annuels: en-deçà de cette somme, les revenus complémentaires ne sont pas imposables.

La solution préconisée par les internautes pour passer au travers des mailles du filet? Déposer son argent sur un compte ouvert dans un paradis fiscal!
Pal mal...
En fait, cela serait des impôts sur des impôts, comme d'habitude.

Je prends un exemple qui colle à notre passion commune:

Tu achètes un ampli neuf sur lequel tu payes la TVA, comme tout le monde. Tu l'achètes avec tes revenus sur lesquels tu as déjà payé des impôts.

Tu décides au bout d'un an ou deux de t'en séparer via LeCoin ou autre... et cela devrait être considéré comme un revenu ??

Donc, celui qui revend sa voiture d'occasion, c'est à inclure dans les revenus ? :rire aux éclats:

A quand les impôts sur l'air que l'on respire ?
Image - René.
Caractères spéciaux à copier/coller: Ω π ρ μ Δ β φ

Avatar du membre
Yann-Yves
Messages : 34
Enregistré le : 10 janv. 2023 16:05

L'État ne manque pas d'air pour créer des impôts!!!!!!

Message : # 16063Message Yann-Yves
11 févr. 2023 10:39

René a écrit :
05 juin 2016 09:17
A quand les impôts sur l'air que l'on respire ?
Bonjour,

En parcourant le Forum, je tombe sur ce post et la réflexion de René a fait tilt.
Cette proposition de taxer l'air qu'on respire a été proposée, il y a bien longtemps, par un député ou un ministre car l'Etat cherchait un moyen pour créer une nouvelle taxe.
C'est ainsi que sont nés les premiers impôts locaux dont le calcul prenait, entre autres, en compte les ouvertures. C'est ainsi que nombre de propriétaires ont bouché les fenêtres de leur(s) bâtisse(s). On le voit encore sur certaines constructions.

Avatar du membre
René
Messages : 4733
Enregistré le : 27 avr. 2010 10:35
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: à vendre sur le boncoin impôts!!!!!!

Message : # 16067Message René
11 févr. 2023 12:12

Hello,

Oui, ce n'est pas tout jeune: Impôt sur les portes et fenêtres
Cela posait de graves problèmes de santé publique (manque d'éclairage et d'aérations).
Heureusement, ce n'est plus d'actualité. ;)

Ceci dit, avec le réchauffement climatique et la pollution de l'air, il n'est pas impossible qu'un jour on doive payer pour un air de qualité.
C'est déjà le cas pour tout ce qui est climatisé (et qui participe, au passage, à l'augmentation du réchauffement :( ).
Image - René.
Caractères spéciaux à copier/coller: Ω π ρ μ Δ β φ

Avatar du membre
Yann-Yves
Messages : 34
Enregistré le : 10 janv. 2023 16:05

Re: à vendre sur le boncoin impôts!!!!!!

Message : # 16069Message Yann-Yves
11 févr. 2023 12:52

René a écrit :
11 févr. 2023 12:12
Ceci dit, avec le réchauffement climatique et la pollution de l'air, il n'est pas impossible qu'un jour on doive payer pour un air de qualité.
C'est déjà le cas pour tout ce qui est climatisé (et qui participe, au passage, à l'augmentation du réchauffement :( ).
Mais, L'État ne s'en prive déjà pas, disons que la taxe carbone, la vignette Crit'Air en sont des exemples plus proches que celle de 1798 et depuis cette époque beaucoup d'autres ont vu le jour.

Avatar du membre
René
Messages : 4733
Enregistré le : 27 avr. 2010 10:35
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: à vendre sur le boncoin impôts!!!!!!

Message : # 16070Message René
11 févr. 2023 18:15

La taxe carbone ou la vignette Crit'air ce ne sont pas des taxes sur l'air, mais sur la pollution (de l'air).
Si on peut préserver une bonne qualité pour l'air que l'on respire, je trouve que c'est plutôt bien.

On a pas le choix, il faut bien respirer.
Sniffer du gaz d'échappement, c'est pas trop mon truc... et pourtant on en respire tous les jours.


Quand je disais:
René a écrit :
05 juin 2016 09:17
A quand les impôts sur l'air que l'on respire ?
C'était sur le ton de la plaisanterie. Comme "mettre du vent en bouteille"...



Pour en revenir au sujet, "vendre sur le boncoin", de ce vieux post (2016), il s'est avéré par la suite que les ventes sur internet sont transmissent une fois par an au fisc.
Ce qui met tout le monde sur un pied d'égalité.
Il n'y a aucune taxe à payer tant que l'on reste en dessous d'un certain montant et selon ce que l'on vend. C'est très raisonnable et évite certaines exagérations.
L'article cité dans le premier post était volontairement alarmiste... pour attirer le lecteur ;)
Image - René.
Caractères spéciaux à copier/coller: Ω π ρ μ Δ β φ

Répondre