Flânons en visitant Tungsram

- Historique du tube
- Data
- Recherches
- Equivalences
- Identification
- Technique des lampes
- Sockets.

Modérateur : VR150

Répondre
Avatar du membre
René
Messages : 4733
Enregistré le : 27 avr. 2010 10:35
Localisation : Le Havre
Contact :

Flânons en visitant Tungsram

Message : # 12827Message René
10 juin 2020 10:33


--------------------
HISTORIQUE
--------------------



Image


Bonjour à tous,

Je vous propose, cette fois ci, une "petite" visite chez Tungsram.

Tout d'abord, un condensé de l'historique de cette marque:

La "United Incandescent Lamps and Electrical Co." (Egyesult Izzolampa es Villamossagi Rt) fut crée en 1896 à Ujpest (aujourd'hui 4me arrondissement de Budapest) en Hongrie.
C'est cette entreprise qui fabriquait des lampes à incandescence, des télégraphe et téléphones, qui devint Tungsram en 1909.
Le nom de Tungsram vient de la concaténation de tungstène et de son équivalent allemand, wolfram.

La lampe d'éclairage sera la plus grosse partie de l'activité (recherche / production) de Tungsram.

La recherche sur les tubes électroniques commence durant la première guerre mondiale sur demande et commande de l'armée.
1916 pour les premiers prototypes qui furent réalisés dans les mêmes ateliers et avec les mêmes outils et filaments que pour la fabrication des lampes d'éclairage.
1917 Dans un atelier spécial pour la mise au point et production d'un tube destiné à la communication radio portative (hautement stratégique dans le contexte WW1). Nom de code du tube: Klera (provient de l’abréviation de "Klein radio" - "Petite radio" en allemand).


Tungsram Klera:
Image


Viendront ensuite les tubes H2 et H3 (améliorations de Klera), toujours filament de tungstène, dédiés à la transmission radio pour l'armée.

Tungsram H2:
Image


C'est à partir de 1922, développement de la radio, que commence la production de masse du tube électronique et vers 1925 qu'apparurent les filaments en tungstène thorié (meilleur efficacité et durée de vie plus longue), tubes MR suivi d'un ou deux chiffres (MR2, MR3...).

Tungsram MR3:
Image



Pour faire face à la concurrence européenne et américaine, les filaments à oxydes (baryum) apparurent chez Tungsram en 1927.
Le développement de la radio s’accéléra notablement à la fin des années 20. De nouveaux type de tubes furent créés, la dénomination se fit alors sur au moins 4 caractères: G405, G409, R406, etc...
Système de numérotation Tungsram, avant 1934

Tungsram R406:
Image



Après 1934 le système de numérotation des tubes Tungsram fut calqué sur les systèmes RCA / Philips / Mullard en ajoutant un T devant. Par exemple Tungsram TE06 pour une équivalente de Philips E406.
Les tableaux d'équivalences furent publiés régulièrement (Dictionnaire de Comparaison, Tungsram Service, Caractéristique de tubes et les fameux Mementos Tungsram.)
Tungsram améliora ses méthodes de production afin de rester compétitif. Des accords furent passés avec RCA puis avec Philips et Telefunken et enfin avec les producteurs anglais, français et espagnol, dans le but de se partager le marché et d'uniformiser la production de tubes (et aussi d’éliminer les petits concurrents.)

En plus de la radio, la recherche et production vers de nouveaux secteurs (télévision, médical) continua jusqu'à la seconde guerre mondiale et s'orienta sur le militaire pendant celle-ci.

Avant sa nationalisation en 1945, Tungsram était le troisième constructeur de lampes (éclairage & radio) au monde, derrière General Electric et RCA.
Le site d'Ujpest employait dix mille personnes en 1939.




Sources:
Wikipédia
elektroncso.hu
Tungsram History
L'Histoire singulière du tube radio
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Image
Image - René.
Caractères spéciaux à copier/coller: Ω π ρ μ Δ β φ

Avatar du membre
René
Messages : 4733
Enregistré le : 27 avr. 2010 10:35
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: Flânons en visitant Tungsram

Message : # 13368Message René
29 déc. 2020 21:28


-------------------------
LES MEMENTOS
-------------------------



Couverture du dictionnaire de Comparaison Tungsram - 1935:

Image




Beaucoup d'entre vous connaissent les Mementos Tungsram qui sont une grande source de documentation, c'est donc eux, principalement, qui vont nous faire voyager... dans le temps. ;)

Vous remarquerez que, sur la couverture du dictionnaire (ci-dessus), Tungsram appliquait une stratégie commerciale particulièrement agressive (l'expulsion des lampes d'autres marques d'un coup de pied est significative :o ), il en est de même dans les différentes publicités insérées dans les mementos.

Après de nombreuses recherches sur le net, je me rends compte qu'il y a une grande confusion au niveau des auteurs de ces mementos Tungsram. Quelques fois, l'ensemble est attribué à un collectif d'auteurs, d'autres fois le tout est attribué à Roger Crespin.
Or, d'autres personnes ont participé et je trouve dommage qu'elles soient oubliées.
Certains livres sont même appelés "Memento Tungsram" alors qu'ils n'ont plus rien à voir avec la marque ou bien "Memento Crespin" alors qu'il s'agit de Tungsram.

Bref, essayons d'y voir plus clair. :ugeek:


La mention "Publ. Crespin" Image ou "Pub. R. Crespin" Image est souvent indiquée à la fin des documents (4ème de couverture) Tungsram.
Au début je pensais à l'abréviation de "Publication" mais il s'avère que jusqu'en 1939, les dictionnaires et mementos ont été publiés directement par Tungsram (Editions O.D.A.P. Paris - Identique pour tous les documents, catalogue, datasheet, Tungsram).

Plus rarement on trouve "Publicité Crespin" Image à la fin des documents, (4ème de couverture des volumes) cela indiquerait que Roger Crespin s'occupait de la publicité pour les publications Tungsram. Le "Publ." ou "Pub." est l’abréviation de "Publicité" plutôt que de "Publication".

De 1935 à 1937 les dictionnaires et mementos furent rédigés par Tungsram et Marc Seignette puis Tungsram et un collectif d'auteurs ( Marc Seignette / Jean Schérer / Roger Crespin) pour 1938 à 1939.
On trouve effectivement de nombreux passages qui sont signés: "Lampes Tungsram", "Tungsram Radio" ou bien encore "Tungsram S.A.". Les documents techniques, caractéristiques, dictionnaire de comparaison, sont de Tungsram. C'est une publication Tungsram par Tungsram avec quelques articles de vulgarisation d'auteurs divers.
Durant cette période, les mementos sont numérotés sous la forme: 1ere Édition (1935) .... jusqu'à 6eme Édition (1939).

Le volume de 1939 est un volume charnière qui recevra ultérieurement l'appellation Tome 1 (lors de sa réédition des 30 000 exemplaires, 1941 / 1942), tout en gardant la numérotation d'origine 6eme Édition (ce qui contribue fortement à l’incompréhension de l'échelonnement des parutions).

De 1942 à 1951 Roger Crespin reprendra seul la rédaction / édition / publication des mementos.
Tungsram restera néanmoins maître du contenu, on le voit clairement dans le Tome 4 (1949) où Crespin n'a pas la place de publier ses articles à cause des très nombreuses pages de caractéristiques de lampes, ainsi que dans le Tome 5 (1951) où il manque à nouveau de place et promet de publier la suite dans le Tome suivant... qui n'existera jamais suite à rupture Crespin / Tungsram.

Ils seront numérotés sous la forme: Tome (ou Volume) 2 (1942) .... jusqu'à Volume 5 (1951).
Roger Crespin précisera dans le Tome 5 (1951) avoir partagé la rédaction des Mementos Tungsram, avec Marc Seignette et Jean Schérer, à partir du Tome 1 (1939). On le trouve pourtant dans le collectif d'auteurs du tome précèdent, 5eme Édition -1938...
Il est probable qu'il y ait une question de droits au niveau de ces publications. Ce qui expliquerait la rupture de progression à partir de la 6eme édition de 1939 et de la reprise en main par Roger Crespin.


Sur le plan technique, ces dictionnaires et mementos ne sont pas seulement des recueils de caractéristiques de lampes, ils comportent aussi de nombreux articles théoriques (vulgarisation) sur la radio, les lampes, le matériel de mesure, des réalisations... Ils évoluent et deviennent de plus en plus étoffés au fil du temps, passant d'une soixantaine de pages, avec 90% de caractéristiques et équivalences de tubes, pour le premier à plus de 450 pages, avec 30% à 50% de caractéristiques et équivalences de tubes, pour les derniers. Ils sont complémentaires les uns aux autres, à part quelques rééditions ou concaténations.



Mementos Tungsram - Liste des parutions:


-------------------------------------------------------------------------------------
1935, première édition du dictionnaire de comparaison:

Image

C'est principalement un recueil d'équivalences de tubes présenté sous forme de tableaux ainsi que des caractéristiques et courbes de lampes. A la fin du volume est ajouté un article de Marc Seignette, 9 pages: "Comment dépanner un poste de TSF".
Ce recueil est destiné à épauler l'implantation de la marque en facilitant le remplacement des lampes européennes et américaines par des Tungsram. Il sert aussi de support publicitaire.
1ere Edition - 1935:
Dictionnaire De Comparaison TUNGSRAM
Le livret fait une soixantaine de pages.
Il est indiqué sur la dernière page: Texte de Marc Seignette.
Prix: 5 Francs

BNF: Non enregistré à ce jour.





-------------------------------------------------------------------------------------
1935, devant le succès de ce petit dictionnaire, la progression rapide de la technologie et la nécessité de corriger quelques erreurs dans les caractéristiques, la deuxième édition sortira la même année que la première:

Image Image Image Image

C'est le même recueil d'équivalences de tubes que la première édition avec simplement quelques corrections et ajouts mineurs. Même article de Marc Seignette en fin de volume.
2eme Edition - 1935:
Dictionnaire De Comparaison TUNGSRAM
Le livret fait 64 pages.
Il est indiqué sur la dernière page: Texte de Marc Seignette.
Prix: 5 Francs

BNF: Non enregistré à ce jour.





-------------------------------------------------------------------------------------
1936, changement de titre dès la troisième édition:

Image Image Image

70 pages d'équivalences et caractéristiques de tubes, donc largement augmenté par rapport aux éditions précédentes. La partie vulgarisation, écrite par Marc Seignette, passe elle à 58 pages.
3eme Edition - 1936:
Dictionnaire De Comparaison et Memento TUNGSRAM
Le livret fait 128 pages.
Il est indiqué en 4ème de couverture:
- Études Technique de Marc Seignette
- Éditions O.D.A.P.
- Publicité Crespin.
Prix: 5 Francs

BNF: Non enregistré à ce jour.





-------------------------------------------------------------------------------------
1936, octobre, nouveau changement de titre pour la quatrième édition:

Image Image Image

75 pages d'équivalences et caractéristiques de tubes. La partie vulgarisation, écrite par Marc Seignette, passe elle à 85 pages.
4eme Edition - octobre 1936:
Memento TUNGSRAM et Dictionnaire De Comparaison
Le livre fait 160 pages.
Il est indiqué en 4ème de couverture:
- Études Technique de Marc Seignette
- Éditions O.D.A.P. 10/36
- Publicité Crespin.
Prix: 5 Francs

BNF: Non enregistré à ce jour.





-------------------------------------------------------------------------------------
1937 - 1938, 5eme Édition, sortie fin 1937, certains sont datés 37/38 d'autre uniquement 38 (rééditions).
Simplification du titre qui devient "Memento Tungsram"
Collaboration entre plusieurs auteurs pour ce volume. Le nom des auteurs, qui était avant relégué en dernière page ou 4ème de couverture, passe sur la première page.

Image Image Image Image Image

176 pages de vulgarisation électronique, écrites par Marc Seignette, Jean Schérer, Roger Crespin (collectif d'auteurs). 29 pages jaunes de caractéristiques de lampes et 34 pages vertes de dictionnaire de comparaison.
5eme Edition - fin 1937 - Daté 1937 - 1938 ou 1938 pour les rééditions:
Memento TUNGSRAM
Le livre fait 239 pages.
Il est indiqué en 4ème de couverture:
- Éditions O.D.A.P.
- Publicité Crespin.
Prix: 7,50 Francs

BNF: Non enregistré à ce jour.





-------------------------------------------------------------------------------------
1938 - 1939, Additif sorti fin 1938.
Parait sous le titre "Caractéristiques des lampes Tungsram et Dictionnaire de comparaison"
Sur la première page on trouve "Memento Tungsram"
C'est uniquement un recueil de caractéristiques des lampes créé à l'occasion de l'uniformisation des références entre les grands constructeurs.
L'uniformisation des types de lampes commença en 1937/1938, Tungsram continua néanmoins, pour se démarquer, une dénomination différente de ses concurrents: Une AD1 était une TAD1 chez Tungsram. Afin de respecter les différents accords entre les grands constructeurs, Tungsram dût passer à la même dénomination que les autres marques.
A considérer comme additif / correctif au memento précédent.
Sera totalement intégré dans le memento suivant.

Image Image Image Image

96 pages de caractéristiques et 32 pages vertes de dictionnaire de comparaison.
Additif - 1938 - 1939
Caractéristiques Des Lampes TUNGSRAM Et Dictionnaire De Comparaison
Le livret fait 128 pages.
Il est indiqué en 4ème de couverture:
- Éditions O.D.A.P.
- Publicité Crespin.
Pas d'indication de prix.

BNF: Non enregistré à ce jour.





-------------------------------------------------------------------------------------
1938 / 1939 ... 1942 - 6eme Édition, Collectif d'auteurs.
Préface, par Eugène Aisberg (Directeur de "Toute La Radio" et "Radio-Constructeur"), dans laquelle est mentionné l'ingéniosité et le sens didactique extraordinaire de Marc Seignette.

Cette édition est éditée fin 1938 bien qu'il soit imprimé "1939" sur sa couverture. Parution en librairie le 15 février 1939.
  • C'est la 6eme Édition depuis 1935 (6eme Édition indiqué en première page). Rééditée en 1941 / 1942 elle deviendra "Tome 1" et sera présentée comme le début des mementos Tungsram.
  • C'est le dernier volume où Marc Seignette participera, puisque ce dernier décédera en 1939.

Image Image Image

Image Image Image Image Image Image Image

324 pages de vulgarisation électronique, écrites par Marc Seignette, Jean Schérer, Roger Crespin (collectif d'auteurs). 96 pages jaunes de caractéristiques de lampes et 32 pages vertes de dictionnaire de comparaison. Une page (recto verso) bleue volante insérée à la fin (addendum dictionnaire) et une page volante (recto verso) de publicité pour la revue Tungsram Service.
6eme Edition - 1939:
Memento TUNGSRAM
Le livre fait 452 pages.
Il est indiqué en 4ème de couverture:
- Editions O.D.A.P.
- Publicité Crespin.
Prix: 15 Francs.

BNF: Non enregistré à ce jour.




La réédition de 1941 / 1942 porte une étiquette collée: "Tome 1 - Guide Pratique Du Radio Technicien" - Trentième Mille. L'année 1939 reste inscrite sur la couverture.
Le contenu est identique l'édition 1938 / 1939. La première page garde l'ancienne façon de compter le volumes "6eme Édition".
Le chapitrage est différent, la table des matière est donc adaptée.

Image Image Image Image Image Image Image

324 pages de vulgarisation électronique, écrites par Marc Seignette, Jean Schérer, Roger Crespin (collectif d'auteurs). 96 pages roses de caractéristiques de lampes et 32 pages jaunes de dictionnaire de comparaison.
6eme Edition - 1939 - Tome 1:
Memento TUNGSRAM
Le livre fait 452 pages.
Il est indiqué en 4ème de couverture:
- Imprimerie Crozatier - Impasse Crozatier
- Publicité Crespin.
Prix: 25 Francs.

BNF: FRBNF32610300 enregistrement en 1997.





-------------------------------------------------------------------------------------
1941 - 1942 - 1943 - Tome 2 - Roger Crespin.
Préface, par Roger Crespin, dans laquelle est mentionné la collaboration de Marc Seignette et Jean Schérer au "premier volume / Tome 1" de 1939. Aucun mot sur le décès de Marc Seignette.

Ce volume est le Tome 2. Entièrement écrit et publié par Roger Crespin (copyright).
La couverture mentionne "Nouveau Volume" et "Guide du Radio-Technicien" que l'on retrouve aussi ajouté sur la réédition du volume précédent (rebaptisé Tome 1)
Il semble donc qu'il y ait une volonté de "nouveauté", d'uniformisation des parutions et d'ignorer les volumes antérieurs à 1939.
Les premières impressions datent de la fin 1941. Sera réédité plusieurs fois en 1942 puis 1943...


Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

328 pages de vulgarisation électronique, écrites par Roger Crespin. 88 pages vertes de caractéristiques de lampes et 40 pages vertes de formules, tables, abaques...
Une page "correctif" ajoutée dans certaines rééditions.
1942 - Tome 2:
Memento TUNGSRAM - Nouveau Volume - Guide du Radio-Technicien
Le livre fait 456 pages.
Publication et copyright:
Editions Crespin
Il est indiqué en 4ème de couverture:
- Imprimerie Crété, Corbeil (S.-et-O.).
Prix: 48 Francs.

BNF: FRBNF31980069 enregistrement en 1997.





-------------------------------------------------------------------------------------
1944 - 1945 - 1946 - 1947 - Tome 3 - Roger Crespin.

Ce volume est le Tome 3 (noté 3e Volume / Vol. III). Écrit et publié par Roger Crespin (copyright).
La couverture mentionne "Guide du Radio-Dépanneur"
La première édition date de novembre 1944 (parution 1er trimestre 1945). La seconde de août 1945, troisième édition en mai 1946, quatrième édition en septembre 1947...

1944 / 1945 - Première édition:
Image Image Image Image Image Image

1945 - Seconde édition:
Image Image Image Image Image

1946 - Troisième édition:
Image Image Image

1947 - Quatrième édition:
Image Image Image

304 pages de vulgarisation électronique, écrites par Roger Crespin. 110 pages de caractéristiques de lampes.
1944 (Rééditions: 1945 / 1946 / 1947) - Tome 3 / Volume 3:
Memento TUNGSRAM - Guide du Radio-Dépanneur
Le livre fait 415 pages pour la 1ere édition, 414 pages pour les 2e et 3e éditions et 406 pages pour la 4e édition de 1947 où sont supprimés la réalisation d'un amplificateur 100W et les représentations de tubes d'émission et table des matières non mise à jour.
Publication et copyright:
Editions Crespin
Il est indiqué en 4ème de couverture:
- Imprimerie Crété, Corbeil.
- Publicité Crespin.
Prix:
  • 1ere Ed. 11/1944: 120 Francs
  • 2eme Ed. 08/1945: 140 Francs
  • 3eme Ed. 05/1946: 200 Francs
  • 4eme Ed. 09/1947: 250 Francs puis 280 Francs.

BNF: FRBNF31980070 enregistrement en 1997.





-------------------------------------------------------------------------------------
1947 - Tome 1 & 2 réunis - Roger Crespin.
Réédition des deux premiers tomes. Préface, par Roger Crespin, dans laquelle il explique qu'il a revisité, concaténé et réactualisé les deux volumes.
Pas d'indication de la participation de Marc Seignette et Jean Schérer au Tome 1 de 1939... pourtant réédité dans ce volume double.


Image Image Image Image Image Image Image Image


547 pages de vulgarisation électronique, réactualisées par Roger Crespin.
1947 - Tome 1&2:
Memento TUNGSRAM - Volumes I & II Réunis - Guide du Radio-Technicien
Le livre fait 547 pages.
Publication et copyright:
Editions Crespin
Il est indiqué en 4ème de couverture:
- Imprimerie Crété, Corbeil (S.-et-O.).
- Publicité Crespin
Prix: 325 à 385 Francs.

BNF: FRBNF31980071 enregistrement en 1997.





-------------------------------------------------------------------------------------
1949 - Tome 4 - Roger Crespin.
C'est le 4me Volume de mars 1949.
Il est indiqué en page 3 que l'abondance des caractéristiques de lampes et les prix d'impression obligent à restreindre la partie vulgarisation.

Image Image Image Image Image Image Image Image Image

212 pages de vulgarisation électronique, écrites par Roger Crespin. 207 pages de caractéristiques de lampes, courbes, formules...
1949 - Tome 4 / Volume 4:
Memento TUNGSRAM - 4eme Volume - Guide du Radio-Technicien
Le livre fait 419 pages.
Publication et copyright:
Editions Crespin
Prix: 480 Francs.

BNF: FRBNF31980073 enregistrement en 1997.





-------------------------------------------------------------------------------------
1951 - Tome 5 - Roger Crespin.
C'est le 5me Volume d'avril 1951.

En page 2, un hommage à Marc Seignette "qui fut le plus lumineux des écrivains techniques"; Co-auteur du premier Memento Tungsram. (On oublie au passage que Marc Seignette fut l'auteur et co-auteur des six premiers volumes, de la 1ere édition de 1935 à la 6eme édition de 1939, et que nombreux de ses articles furent repris dans les rééditions / concaténations, sans que cela soit indiqué.)

Roger Crespin indique en page 4 que, par manque de place, certains articles ne paraîtront que dans le prochain tome.
Une page volante est néanmoins ajoutée lors de l'impression signifiant que ce tome 5 est le dernier de la série.
C'est la fin du partenariat Tungsram / Crespin. Fin des Mementos Tungsram.

Image

Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

363 pages de vulgarisation électronique, écrites par Roger Crespin. 52 pages de caractéristiques de lampes.
1951 - Tome 5 / Volume 5:
Memento TUNGSRAM - 5
Le livre fait 415 pages.
Publication et copyright:
Editions Crespin
Prix: 690 à 790 Francs.

BNF: FRBNF31980074 enregistrement en 1997.





-------------------------------------------------------------------------------------
Sources:
- Un peu la BNF, mais trop incomplet.
- Principalement mes propres recherches, discussions par mails et la lecture des memento ainsi que quelques livres et revues de l'époque.

Image
Image - René.
Caractères spéciaux à copier/coller: Ω π ρ μ Δ β φ

Avatar du membre
René
Messages : 4733
Enregistré le : 27 avr. 2010 10:35
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: Flânons en visitant Tungsram

Message : # 13372Message René
31 déc. 2020 14:52

(réserve)

Section en cours...

A partir de 1953 Roger Crespin publiera ses propres Mementos et livres jusqu'en 1970. Sans aucun rapport avec la marque Tungsram.
Image - René.
Caractères spéciaux à copier/coller: Ω π ρ μ Δ β φ

Avatar du membre
René
Messages : 4733
Enregistré le : 27 avr. 2010 10:35
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: Flânons en visitant Tungsram

Message : # 16154Message René
02 mars 2023 07:59


------------
LA PUB
------------


Avant de continuer, je vous propose... une page de publicité ! :shock:

Pubs de l'époque, bien sur, issues des "Dictionnaire de comparaison & Memento Tungsram 3eme et 4eme édition - 1936"


Image
Image - René.
Caractères spéciaux à copier/coller: Ω π ρ μ Δ β φ

Avatar du membre
René
Messages : 4733
Enregistré le : 27 avr. 2010 10:35
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: Flânons en visitant Tungsram

Message : # 16162Message René
04 mars 2023 10:46


-----------------------------------------------
VISITE DES USINES TUNGSRAM
-----------------------------------------------


A partir du memento Tungsram 6eme édition de 1939 jusqu'au memento Tungsram tome 4 de 1947, on trouve quelques séries de photos commentées:

Commençons la visite en 1939:


Image




Memento Tungsram 1939 a écrit :Savez-vous ce que représente TUNGSRAM ?
C'est une des plus puissantes marques de lampes de T.S.F. et d'éclairage qui existe au monde, disposant de neuf usines modernes sises en France, en Hongrie, en Angleterre, en Autriche, en Tchécoslovaquie, en Italie, en Pologne, en Roumanie et en Hollande.
La plus importante, celle de Ujpest, en Hongrie, emploie plus de 10000 personnes.
La plus récente, celle de Gennevilliers (Seine), est dotée de l'outillage le plus moderne.


L'Institut de Recherche de Tungsram-Ujpest:
Cet institut - laboratoire fut créé en 1922. Premier laboratoire de ce type en Europe.

Image





Vue extérieure de Tungsram-Londres:

Image





L'entrée de l'usine de Gennevilliers (Seine):
Memento Tungsram 1939 a écrit :On n'aperçoit qu'un fragment des importants bâtiments de fabrication masqués par la salle des machines.
Image





Balances automatiques pour le dosage des produits entrant dans la composition des verres - Tungsram Ujpest:

Image






Une batterie de deux machines à souffler les ballons et fours automatiques à recuire - Tungsram Ujpest:

Image





Memento Tungsram 1939 a écrit :La fabrication d'une lampe moderne de T.S.F. exige un outillage extrêmement précis et compliqué au service d'une technique très spéciale où sont utilisées les dernières acquisitions de la physique et de la chimie

Une salle des machines où sont produits l'air comprimé haute et basse pression, le vide primaire, le gaz comprimé, le courant continu à basse tension et le courant alternatif - Tungsram Londres:

Image





Memento Tungsram 1939 a écrit :
La production de la verrerie (ballons, pieds, tubes utilisés dans les lampes) met en jeu des machines impressionnantes où le verre est fondu, étiré, soufflé, moulé avec une précision scientifique et une cadence accélérée. Par exemple, Tungsram dispose de machines dont chacune peut produire 5000 ballons à l'heure.

La pièce la plus délicate d'une lampe, la cathode, exige une précision extraordinaire: le diamètre du filament chauffant doit être exact à un demi-millième de millimètre près, le tube de cathode n'a pas plus de 5/100 de millimètre d'épaisseur, le poids de la couche d'oxydes émettrice d'électrons ne doit pas varier de plus de un milligramme et demi. Le filament bi-spiralé est recouvert d'une couche ultra-mince d'isolant céramique résistant aux hautes températures.

Une salle d'étirage des filaments de tungstène sur machines automatiques - Tungsram Ujpest:

Image





Memento Tungsram 1939 a écrit :Les électrodes porteuses des organes internes de la lampe sont montées et soudées sur le pied de verre par des machines automatiques qui posent également le tube de verre au queusot de pompage. Les pieds montés passent ensuite dans un four automatique à recuire pour l'annulation des tensions internes du verre - opération contrôlée en lumière polarisée.

Une batterie de machines automatiques à former les pieds - Tungsram Gennevilliers:

Image






Détail d'une machine à faire les pieds - Tungsram Gennevilliers:
L'ouvrière surveille l'alimentation. A gauche, en deuxième position, les chalumeaux entrent automatiquement en action. On voit le queusot de pompage en l'air. Par la suite, il recevra une pression d'air pour obtenir le débouchage sous le dard d'un chalumeau

Image





Memento Tungsram 1939 a écrit :Contrairement à ce que l'on croit généralement, le montage interne des lampes de T.S.F. (cathodes, micas, grilles, plaques, etc...), est fait A LA MAIN par des ouvrières spécialisées avec un contrôle rigoureux après chaque opération.

Vue du plateau tournant d'une machine à former les pieds - Tungsram Gennevilliers:
Opérations successives:
- Alimentation
- Pré-chauffage du verre
- Chauffage accentué
- Pinçage du pied par mors
- Chauffage du point de débouchage
- Soufflage et débouchage
- Recuit

Image






Montage d'un mica à la loupe et sous calibre - Tungsram Gennevilliers:
De la précision de ce travail minutieux fait sous la loupe, à l'aide de précelles et de calibres d'écartement, dépend la précision des caractéristiques de la lampe. Aussi chaque opération, faite par une ouvrière, passe-t-elle au contrôle avant l'opération suivante.

Image






Vue des chaînes de montage - Tungsram Londres:

Image





Memento Tungsram 1939 a écrit :
Après montage, les pieds complets reçoivent leur ballon qui est d'abord soudé au pied par une machine automatique, puis pompé par une autre machine automatique voisine, chef-d’œuvre de précision et d'ingéniosité.
La lampe passe d'abord dans un four pour chasser une couche de molécules d'eau extrêmement adhérente au verre, pendant que les pompes primaires à huile entrent en action et réalisent progressivement un vide très élevé. Elle sort du four et est soumise à un champ intense à haute fréquence produit par des bobines, qui font rougir l'ensemble des électrodes et chassent les gaz occlus dans le métal, pendant que le vide est complété par les pompes moléculaires à vapeur de mercure et condensation par air liquide. Puis un chalumeau coupe et ferme le queusot. La lampe passe au culotage après contrôles.
Ce travail est trop minutieux et trop complexe, il utilise des pièces trop délicates pour pouvoir être mécanisé totalement. Du soin et des contrôles apportés à cette étape de la fabrication dépendent, en grande partie, la qualité d'une lampe et la précision de ses caractéristiques.

La lampe se complète au fur et à mesure qu'elle avance le long de la chaîne - Tungsram Londres:
Une monteuse; Une contrôleuse; Une monteuse; Une contrôleuse... et ainsi de suite jusqu'à l'achèvement.

Image





Vue partielle des chaînes de montage des lampes - Tungsram Gennevilliers:

Image





Une des machines à pomper, montrant la complexité de son mécanisme - Tungsram Gennevilliers:
Chacune de ces machines est complétée par un générateur de courants à haute fréquence par étincelage entre pointes de tungstène

Image





Machines à souder les ampoules aux pieds - Tungsram Londres:

Image





Détail d’une machine à pomper - Tungsram Londres:
Les lampes sortant du four (à gauche) sont coiffées par les bobines à haute fréquence formées d’un tube à circulation d’eau.
Le pompage continue par la base pendant que les électrodes rougissent vivement.
Le vide final atteint le cent-millionième de la pression atmosphérique.

Image





Un hall de fabrication - Tungsram Ujpest:

Image





Le culottage des lampes par polymérisation de bakélite est fait sur machines automatiques - Tungsram Gennevilliers:

Image




Memento Tungsram 1939 a écrit :Les contrôles des lampes pompées sont très nombreux et très minutieux. Ils exigent des appareils de haute précision. Toute lampe ne répondant pas exactement aux normes est impitoyablement envoyée à la casse. La qualité d’une marque dépend de cette rigueur, d’autant plus coûteuse qu’elle élimine une forte proportion de pro­duits finis.




Herses d'essais - Tungsram Gennevilliers:
Les lampes à incandescence servent de résistances.

Image





Un hall de contrôle des caractéristiques électriques - Tungsram Londres:

Image





Un hall de contrôle des caractéristiques électriques - Tungsram Gennevilliers:

Image
Image - René.
Caractères spéciaux à copier/coller: Ω π ρ μ Δ β φ

Répondre