1er néon au monde - Georges CLAUDE - 1910

- Historique du tube
- Data
- Recherches
- Equivalences
- Identification
- Technique des lampes
- Sockets.

Modérateur : VR150

Répondre
Avatar du membre
charlys
Messages : 1168
Enregistré le : 09 janv. 2011 18:40
Localisation : ORNE

1er néon au monde - Georges CLAUDE - 1910

Message : # 5862Message charlys
17 sept. 2015 03:06

http://www.ebay.fr/itm/RARISSIME-ET-UNI ... 21026a0ffc" onclick="window.open(this.href);return false;

quel prix de fou !! mais c'est à voir ..

Le tube au néon est un type d'éclairage en tube qui a recours au gaz néon pour pouvoir être éclairé.

Inventé en 1910 par Georges Claude

Inventé en 1910 par le physicien et chimiste français Georges Claude, il doit son apparition à la découverte préalable en 1898 de la présence d'un gaz néon dans l'air liquéfié. Cette découverte, attribuée au duo de chercheurs William Ramsay et Morris Travers, a ainsi permis au chimiste français spécialisé dans les travaux sur les gaz rares de mettre en avant une nouvelle émission lumineuse dans un tube à gaz au néon. En découvrant cette émission lumineuse produite lors du passage d'une décharge électrique dans un tube au néon, Georges Claude n'aura plus qu'à mettre au point des enduits fluorescents pour achever son invention. Très vite, l'ingénieur diplômé de l'École supérieure de physique et de chimie industrielle (Paris) utilisera sa découverte pour ses propres lampes, les lampes « Claude », et déposera un brevet portant sur les électrodes 5 ans après son invention.



charlys
Fichiers joints
1-er-NEON-AU-MONDE-DE-GEORGES-CLAUDE-1910
1-er-NEON-AU-MONDE-DE-GEORGES-CLAUDE-1910
neon-rare-de-1910--.jpg (46.05 Kio) Vu 2587 fois

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1612
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: 1-er-NEON-AU-MONDE-DE-GEORGES-CLAUDE-1910

Message : # 5863Message arnaud
17 sept. 2015 10:39

Bonjour !
Je me souviens avoir vu sur le Net un schéma d'ampli dont l'étage de sortie est constitué d'un tube fluo entouré d'une bobine ! :shock:
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Avatar du membre
René
Messages : 3625
Enregistré le : 27 avr. 2010 10:35
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: 1er Néon au monde - GEORGES CLAUDE - 1910

Message : # 5866Message René
17 sept. 2015 18:15

Bonsoir,

C'est de lui, George CLAUDE, que vient le nom de la marque de lampes: CLAUDE
Lampes Claude Paz et Silva.jpg
Lampes Claude Paz et Silva.jpg (64.29 Kio) Vu 2567 fois
Lampes Claude Paz et Silva -2.jpg
Lampes Claude Paz et Silva -2.jpg (97.95 Kio) Vu 2567 fois
Lampes Claude Paz et Silva -3.jpg
Lampes Claude Paz et Silva -3.jpg (98.33 Kio) Vu 2567 fois

Grand inventeur Français qui s'est malheureusement impliqué en politique (il était plutôt royaliste.) Il s'est retrouvé emprisonné à la fin de la seconde guerre mondiale, radié de l'académie des sciences et condamné à perpette pour collaboration.


http://histoirepatrimoinebleurvillois.h ... pes+claude" onclick="window.open(this.href);return false;
Qui se souvient de Georges Claude ? Peu de monde sûrement. Et pourtant, quasi quotidiennement, nous utilisons sous une forme ou sous une autre, le produits de ses géniales inventions : les lampes Claude, le néon, l'air liquide... Et savez-vous que ce génial inventeur était d'origine vosgienne ? C'est cette histoire que nous conte Rémi Baillot à l'occasion du 50ème anniversaire de sa disparition.

Georges Claude (1870-1960) est né à Paris à la suite de l'installation de ses parents venus de Poussay, village vosgien connu pour sa célèbre foire et ses non moins célèbres chanoinesses.

Claude est sans doute l'inventeur français le plus fécond : ses nombreuses découvertes et inventions prospèrent encore dans l'industrie contemporaine. Chercheur infatigable et opiniâtre, il était mondialement connu et admiré avant la Seconde guerre mondiale. Il est à l'origine de la société Air Liquide, des Lampes Claude, de la Société Chimique de La Grande Paroisse, de l'invention du tube au néon, de nombreuses armes de guerre, de la synthèse de l'ammoniaque par hyperpression, de l'énergie thermique des mers... Les américains l'appelèrent l'"Edison français" !

Notre homme eut cependant sa part d'ombre. Ce qui lui valut d'être ostracisé par l'Histoire et les historiens. Pour finir complètement oublié des Français eux-mêmes. Georges Claude voulut s'essayer à la politique et, se rapporchant du Maréchal Pétain, sombra dans un collaborationnisme suicidaire. Ce rival des scientifiques allemands ne voyait alors d'avenir que dans la grande Europe projetée par Hitler. Trop d'intérêts et les déchirements de l'Histoire le condamnèrent à l'oubli.

L'ouvrage de Rémi Baillot a le mérite de sortir de cet oubli immérité Georges Claude, un vosgien de coeur fourvoyé dans les impasses de l'Histoire.
René.

Répondre

Retourner vers « Lampes »