Une journée à RTL - 1970

- De la T.S.F, mère de notre passion HiFi, à la radio actuelle.

Modérateur : VR150

Répondre
Avatar du membre
René
Messages : 3908
Enregistré le : 27 avr. 2010 10:35
Localisation : Le Havre
Contact :

Une journée à RTL - 1970

Message : # 13501Message René
07 févr. 2021 14:26

Dans le numéro 1248 de HiFi Stéréo - 19-02-1970, visite de la radio R.T.L.

HiFi Stéréo a écrit :
RTL, un de nos grands postes périphériques français, émet en modulation d'amplitude et l'on peut s'étonner que notre première étude sur la vie d'une station d'émission lui soit consacrée. Évidemment, la qualité des émissions AM n'est pas égale à celle de la modulation de fréquence, mais un véritable amateur sait trouver du plaisir à l'écoute d'enregistrements anciens (Disques 78 tours ou disques LP de la première heure) et, en fait, une bonne émission en modulation d'amplitude n'est pas à négliger, si elle est bien composée.
Écoutez le dimanche soir celle du grand orchestre de Radio-Luxembourg présentée par Pierre Hiégel et tous les soirs à 21 heures, celle de Max-Pol Fouchet: c'est un bon conseil.
Vivre une journée dans une station d'émission et vous y faire participer, tel était notre désir.

RTL Logo.jpg
RTL Logo.jpg (73.73 Kio) Vu 444 fois



HiFi Stéréo a écrit :
La direction de RTL a renouvelé pour nous l'opération « portes ouvertes », celles des services techniques et des autres. Pendant ce reportage, nous avons reçu partout le meilleur accueil. La vocation d'un poste périphérique, en particulier, est d'informer et de distraire. A Radio-Luxembourg, ces deux conditions sont remplies. Deux équipes se partagent l'antenne les journalistes et les animateurs. Le rôle des journalistes est bien tracé, c'est celui d'informer. Dans l'équipe, on rencontre sous la direction de J.-P. Farkas, rédacteur en chef : Robert Boulay, Raymond Thévenin, Pierre Dumayet, Georges Penchenier, Jean Femiot, Raymond Cartier, Maurice Bernardet, Jean Cau, Roger Couderc, etc. Celui des animateurs est beaucoup plus vaste. Ils sont nombreux à se partager le travail et chacun apporte à son émission sa note personnelle.

Ce matin-là, Fabrice suggérait aux auditeurs de lui faire connaître un de leurs problèmes, un de ceux qui peuvent se poser à chacun d'entre nous dans la vie courante, avec la solution qu'ils lui avaient trouvée.

Quelques disques passent à l'antenne puis les coups de téléphone se font nombreux. Transmis à Fabrice, celui-ci se fait confident.


Fabrice pose une question aux auditeurs.
Il dispose d'une console et écoute au casque les questions qui lui sont posées.
Fabrice.jpg
Fabrice.jpg (71.54 Kio) Vu 444 fois


Un groupe important de téléphonistes reçoit les communications des auditeurs.
Elles sont d'abord transmises aux réalisateurs qui décident de leur intérêt pour l'ensemble des auditeurs. Ensuite, on contrôle la réalité de l'appel téléphonique en rappelant le demandeur et la question est alors posée à l'animateur.
Telephonistes.jpg
Telephonistes.jpg (54.79 Kio) Vu 444 fois

HiFi Stéréo a écrit : Puis, c'est l'heure des jeux, avec, notamment le fameux Tirlipot, animé par Jean Bardin.

Jean Bardin dirige le jeu du Tirlipot.
On voit ici toute l'équipe y compris la script-girl (au fond) qui doit tout noter et cela malgré les contrôles par enregistrement.
Jean Bardin - Jeu Tirlipot.jpg
Jean Bardin - Jeu Tirlipot.jpg (57.65 Kio) Vu 444 fois


M. Manuel Poulet est le réalisateur de cette émission.
Il est ici assisté par M. Alexis Agrikoliansky à la console.
Realisateur jeu.jpg
Realisateur jeu.jpg (62.39 Kio) Vu 444 fois



HiFi Stéréo a écrit :Enregistrement de la publicité.

Les publicités ne passent pas directement sur l'antenne.
On voit ici un technicien mettant au point le départ une bande qu'il vient d'enregistrer et qui passera dans quelques minutes. Ces enregistrements sont faits pendant que les animateurs ont l'antenne.
Mise en place bande publicitaire.jpg
Mise en place bande publicitaire.jpg (60.72 Kio) Vu 444 fois


M. Bachelair, réalisateur, donne ici des instructions à la speakerine qui enregistre une annonce publicitaire.
On remarquera l'importance de cette console de mixage. Elle est reliée à un petit studio dans lequel ont également lieu les jeux radiophoniques.
Console de mixage.jpg
Console de mixage.jpg (104.77 Kio) Vu 444 fois


Sophie Garrel enregistre une publicité.
A son geste, on sent que le ton y sera.
Sophie Garrel pub.jpg
Sophie Garrel pub.jpg (52.85 Kio) Vu 444 fois


Évelyne Pagès est aussi une délicieuse speakerine.
Nous avons pu apprécier son charme qui passe si bien à l'antenne.
Evelyne Pagès.jpg
Evelyne Pagès.jpg (19.28 Kio) Vu 444 fois



HiFi Stéréo a écrit :13 heures. Le journal, puis la reprise des jeux.

Au cours de la matinée, toute une équipe de journalistes, dirigée pas Jean-Pierre Farkas, prépare le journal.
J-P Farkas a groupé toutes les informations et nous l'avons surpris rédigeant le texte qu'il lira à 13 heures.
JP Farkas.jpg
JP Farkas.jpg (35.25 Kio) Vu 444 fois


Rober Boulay dirige les informations de politique intérieure.
Il regroupe les communications qui lui sont transmises par ses correspondants.
Robert Boulay.jpg
Robert Boulay.jpg (59.04 Kio) Vu 444 fois


Jacques Balette en plein travail
Il existe de nombreuses cabines de ce genre où les journalistes contrôlent et montent leurs propres reportages, aussi bien que les propos des chefs de files - Pierre Dumayet, Raymond cartier, Jean Ferniot, Jean Cau, etc... - qui sont enregistrés hors des heures d'émissions. Toutes les communications provenant, par téléphone, des journalistes en déplacement sont également contrôlées et montées par des journalistes.
Jacques Balettes.jpg
Jacques Balettes.jpg (61.75 Kio) Vu 444 fois


L'émission du journal de 13H se fait dans un important studio.
J-P Farkas a lu la première partie de son article et a "passé la parole" à un correspondant enregistré. Pendant ce temps, les microphones sont coupés et un journaliste en profite pour lui faire part d'une information de dernière heure.
le 13H infos.jpg
le 13H infos.jpg (46.14 Kio) Vu 444 fois


Le très sympathique Roger Couderc parlait bien entendu rugby.
Nous étions à la veille de France-Ecosse. J-P Farkas semble admirer sa conviction.
Le 13H Sport Roger Couderc.jpg
Le 13H Sport Roger Couderc.jpg (44.24 Kio) Vu 444 fois


Nous sommes ici dans la cabine du studio A.
C'est là où a lieu le journal. Les quatre plans sont occupés par des appareils électroniques. Ce jour là M. Serge Millet était à la console.
Studio A - Serge Millet.jpg
Studio A - Serge Millet.jpg (81.16 Kio) Vu 443 fois


Le dispatching.
Il permet, par simple introduction d'une fiche, les liaisons entre les microphones et la console, entre la console et les magnétophones et les tourne-disques, entre la console et le Centre de Modulation.
Studio A - Dispatching.jpg
Studio A - Dispatching.jpg (43.43 Kio) Vu 443 fois


Vue de détail d'un des magnétophones qui équipe toutes les cabines.
Comme on le voit, ces magnétophones peuvent fonctionner à 3 vitesses: 9.5, 19 ou 38 cm/s (les enregistrements sont toujours faits "pleine piste".)
Studio A - Magneto.jpg
Studio A - Magneto.jpg (40.25 Kio) Vu 443 fois


Les tourne-disques sont également de type professionnel.
Ils sont équipés de cellules phonocaptrices monaurales puisqu'aucune émission n'est faite en stéréophonie.
Studio A - Platine.jpg
Studio A - Platine.jpg (52.49 Kio) Vu 443 fois



HiFi Stéréo a écrit :L'après-midi, Ménie Grégoire occupe l'antenne pendant une heure, les problèmes les plus inattendus, d'ordre social ou sentimental, lui sont soumis par téléphone. Et le plus extraordinaire est qu'elle leur trouve une solution.

Ménie Grégoire, interrogée par J-P Farkas et Robert Boulay.
Elle expose ici le cas de cet enfant qui ne peut être adopté par sa mère nourricière parce que celle-ci a déjà trois enfants...
Ménie Grégoire.jpg
Ménie Grégoire.jpg (41.71 Kio) Vu 443 fois



HiFi Stéréo a écrit :
Mais l'heure passe et "RTL non stop" va commercer, Philippe Bouvard, ou Jean-Bernard Hebey, anime cette émission. Ils y reçoivent des invités, des musiciens, des artistes, des personnalités. Le jour où nous étions à Radio-Luxembourg il y avait: la formation Aphrodite Child, Dick Rivers et Jacques Veissid, rédacteur en chef de l'Almanach Vermot et du Journal des Pieds Nickelés.
Comme toujours, les auditeurs invités à poser des questions ne s'en sont pas privés et Jacques Veissid fut ce jour-là souvent sur la sellette.

La formation Aphrodite Child était aussi l'invitée de "RTL non stop".
Malgré les parois absorbantes, l'intensité sonore de la musique de ces trois gentlemen déclenchait des sensations douloureuses dans les oreilles des opérateurs. Cette "sonie" est regrettable car leur musique est très intéressante.
RTL non stop - Aphrodite Child.jpg
RTL non stop - Aphrodite Child.jpg (60.21 Kio) Vu 443 fois


RTL non stop" a lieu dans le grand studio.
Jean-Bernard Hebey et Nicole mettent sur la sellette M. Jacques Veissid, rédacteur en chef de l'Almanach Vermot et du Journal des Pieds Nickelés.
RTL non stop-Jacques Veissid.jpg
RTL non stop-Jacques Veissid.jpg (60.25 Kio) Vu 443 fois



HiFi Stéréo a écrit :
19 heures. C'est à nouveau l'heure du journal, puis Guy Lux reprend la direction des jeux. Ensuite Max-Pol Fouchet intervient et tout s'enchaîne ainsi, bien réglé, jusqu'à 3 heures du matin.
Puis c'est la reprise à 5H15, avec les émissions religieuses. Une nouvelle journée commence...

HiFi Stéréo a écrit :
Sur le plan technique, tous les postes de radio-diffusion, qu'ils soient d'Etat ou périphériques, sont magnifiquement équipés. Tous les matériels utilisés sont comparables à ceux que l'on peut rencontrer dans les studios d'enregistrement. Nos lecteurs se souviennent certainement des photographies que nous avons publiées dans notre étude sur la naissance d'un disque, les consoles de prise de son sont de la même classe, les dispatchings tout aussi importants, etc. D'ailleurs, les postes d'émission et les studios ont pratiquement les mêmes fournisseurs, les éléments de base sont communs, mais les réalisations, semblables d'apparence, diffèrent cependant, car le but à atteindre n'est pas le même. Les magnétophones, les tourne-disques, sont bien différents de ceux que connaissent les amateurs de Hi-fi, les tolérances sur les caractéristiques étant beaucoup plus sévères. C'est indispensable car les enregistrements, sur bande en particulier, doivent tous avoir des caractéristiques identiques pour pouvoir passer d'un magnétophone à un autre, pour accepter d'être raccordés bout à bout sans qu'on aperçoive le moindre changement de tonalité ou la moindre modification du timbre des voix.

Songez, par exemple, que de nombreux journalistes, et non des moindres, ne sont pas présents au studio lors des émissions du journal car leurs occupations peuvent les entraîner bien loin de là à ce moment précis. A une heure quelconque de la journée, ils sont venus enregistrer " leur papier" et le rédacteur en chef, au cours de l'émission, leur passera symboliquement la parole, alors qu'en fait, on passe à l'antenne à ce moment-là une bande qu'ils ont enregistrée. Mais entre-temps, le journaliste peut être revenu et prendre la parole en direct au microphone. La qualité dans les deux cas doit être telle que personne ne doit pouvoir discerner l'enregistrement du direct. Aujourd'hui, tous les microphones, tous les magnétophones employés dans les studios permettent ce tour de force ; ils sont, bien entendu, dans presque tous les cas, du type à condensateurs. Il faut aussi remarquer que les speakers, les animateurs et les journalistes parlent toujours à 20 ou 30 cm des microphones ; ces derniers sont presque tous du type omnidirectionnel et dans chaque studio on en trouve un grand nombre en service. De plus, les émissions sont faites dans des studios spécialement aménagés, strictement isolés des bruits extérieurs. Par contre, pour les émissions publiques, on utilise des microphones spéciaux, dits cardioïdes, pratiquement insensibles au-delà de quelque vingt centimètres, pour éviter l'effet Larsen. Comme le montre la photographie de l'ensemble Aphrodite Child, il existe des microphones spéciaux pour ces formations ; nous tenons à préciser que celui que l'on aperçoit leur appartenait en propre. A ce sujet, une petite anecdote: Les ingénieurs du son de RTL n'ont pas voulu ce jour-là utiliser les microphones du studio car ils craignaient qu'ils soient détruits par ces déchaînés du décibel, en raison du niveau sonore existant dans le studio.

Les haut-parleurs de contrôle sont des petites conques Elipson qui ont été peintes en noir pour éviter les reflets. On les voit sur presque tous nos clichés. Les animateurs qui doivent répondre aux auditeurs écoutent ceux-ci au casque. Des écouteurs semblables servent aussi aux réalisateurs pour communiquer avec les speakers afin de leur indiquer l'ordre des opérations. Le son est ensuite dirigé vers le Centre de Modulation, relié par lignes souterraines aux émetteurs 1 200 kW de Luxembourg. Au départ, toutes les émissions sont enregistré. à 9,5 cm/s. Ainsi se trouve conservée la trace de tout ce qui est passé à l'antenne.


Le signal, issu des cabines, est dirigé sur ce tableau.
Celui-ci est relié aux émetteurs du Luxembourg par câbles souterrains.
Tableau.jpg
Tableau.jpg (68.47 Kio) Vu 443 fois


Derrière la baie.
Nous avons accès à tout une électronique bien classique, mais toujours très soignée.
Derriere la baie.jpg
Derriere la baie.jpg (78.39 Kio) Vu 443 fois


Tout ce qui passe à l'antenne est enregistré à 9,5 cm sur des magnétophones spécialement conçus pour cet usage.
Deux magnétophones identiques équipent le Centre de Modulation. Comme ces magnétophones tournent jour et nuit, le constructeur a prévu un contre-galet presseur pour compenser la pression de celui-ci sur l'axe du cabestan.
Archivage.jpg
Archivage.jpg (38.93 Kio) Vu 443 fois


*** Fin de l'article ***

Source:
HiFi Stéréo 1248 - 19-02-1970
René.

Avatar du membre
Guy69
Messages : 49
Enregistré le : 04 janv. 2017 16:21

Re: Une journée à RTL - 1970

Message : # 13504Message Guy69
07 févr. 2021 22:24

ah la nostalgie des platines Clément, magnétos Schlum et micros Neumann...
Tout ça dans une fumée de pipe et de cigarette qu'on ne supporterait plus aujourd'hui.
Merci René!

Avatar du membre
arnaud
Messages : 1691
Enregistré le : 14 févr. 2011 18:07
Localisation : ALSACE

Re: Une journée à RTL - 1970

Message : # 13511Message arnaud
08 févr. 2021 17:52

Hello !
Ici l'historique du côté émetteur au Luxembourg :
https://www.industrie.lu/RTL.html
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)

Répondre

Retourner vers « Radio »