Un circlotron hybride à correction différentielle (tome 2)

Amplification - Pré-amplification.
Tubes, Transistors, Hybrides.
Vintage ou récent.
Réalisations personnelles.

Modérateur: VR150

Un circlotron hybride à correction différentielle (tome 2)

Messagepar arnaud » 20 Sep 2011 16:45

Bonjour !
Finalement ce projet a bien décanté, et du coup je profite pour entamer ce tome 2 avec des mesures réalisées sur la version retenue et très légèrement modifiée dont voilà le schéma :


Image
Les Zéners de protection ne sont plus représentées car elles sont intégrées aux 2SJ162.
L’usage de tempos sur les HT semble superflu, tout comme la gestion de l’offset, des trimers 10 tours feront l’affaire. Le montage en circlotron est ici auto-régulant.
Les J309 sont appairés en tapant dans les valeurs basses. L’équilibre des tensions d’anodes (vers 2*125V) en découle directement.
Le trimer Pot1 élimine les ronflettes internes (mettre l’entrée à la masse pour effectuer ce réglage).
Inutile de préciser que les 2SJ162 doivent être montés sur radiateurs.

Quelques mesures primaires sur ce montage sous 2*33V sur les PMOS (maxi de mes alimentations protégées) :
Puissance efficace maxi avant écrêtage brutal : 35W / 8 ohms
Mesure impossible sous 4 ohms car mes alim passent en limitation d'intensité à 40W ; mais on atteint 60W en simulation.
Sensibilité d'entrée 350mV eff, une très bonne surprise.
Impédance dynamique de sortie : 0.3 ohm, l’amortissement ne sera donc pas excessif.
Le rapport signal/bruit est de l’ordre de 80dB non pondéré.
La bande passante monte à 140KHz à -3dB, soit 3µs de temps de monté ; celui-ci ne varie pas en fonction de la puissance. ; dans le bas du spectre on descend au Hertz. Je signale qu’avec ce genre de correction (différentielle) il vaut mieux couper en amont de l’ampli pour éviter la saturation du système correctif. Mettre des 47nF à la place des 470nF ne serait pas bénéfique.

Les mesures de distorsions sont menées via la carte son de mon portable, on est à la limite de ses possibilités, de plus il faut frôler la limite de 34W pour obtenir quelques valeurs lisibles :

Donc à 30W 16Hz :
h2 : <0.5%
h3 : 1%

30W 1KHz :
h2 : 0.1%
h3 : 0.3%
h5 : 0.1%

30W 6300Hz :
h3 : 0.15%

Au dessus, ma carte son n’accède plus aux harmoniques impaires, mais même à 20KHz 30W on ne voit rien à l’œil et au scope.
Plus bas, à 10W on tombe sous les 0.1%, et plus bas encore…carrément dans le ridicule.
Et comme je suis un peu faible en tension (je conseille 2*40V) cela laisse encore du mou au bout du fil.

Distorsions d'intermodulation à 30W : 0.3%


Côté alimentation il sera certainement inutile de stabiliser, que du rustique et des fusibles !
On en reparlera…
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 02 Oct 2011 19:02

Bonsoir Arnaud

Que préfères tu la version tout tube ou la version hybride ?
Comptes tu finaliser cette version ?

Je l’ai déjà dit je m’équipe chez Arnaud
Merci
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 03 Oct 2011 07:51

Bonjour Bouchra !
Il est sûr que je vais terminer une version stéréo, il faut bien écouter la chose et comparer. Cette semaine je lance ABL pour un devis, ce sera un transfo unique pour les 2 voies, 4*35V 2*110V 12.6V (300 à 400W ?)
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 05 Oct 2011 18:59

Bonsoir Arnaud

Alors je reste cacher en attendant ton verdict
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 06 Oct 2011 07:48

Bonjour !
Je n’ai pas pu résister à mettre en balance ce proto mono et hybride avec un de mes blocs OTL mono et ce hors atelier, au salon. On a donc une écoute en stéréo sur les Cabasse Iroise 3 à partir du lecteur CD Réga Saturn : une voie hybride et une via un OTL…
Je rappelle que sur cet hybride l’amplification (µ) est assurée par le seul tube d’entrée, l’étage de sortie se contente de fournir le courant en stupide suiveur. Le tube driver s’occupe à manœuvrer les charges capacitives (1nF) sur la porte du PMOS, le gain en tension des deux derniers étages étant nul… Je rappelle aussi que ces PMOS 2SJ162 ne montrent pratiquement aucune dérive thermique.
Il n’y a non plus de CR au sens habituel, seules les erreurs à corriger apparaissent à la cathode du tube d’entrée pour s’y soustraire du Vgk.
La différence de gain par rapport à l’OTL est compensée par la balance.

Et bien je suis resté sur ma faim, j’ai passé une bonne série de plages que je considère comme étant au sommet de l’art de la prise de son, sans constater de modifications des scènes sonores habituelles, larges et profondes. Les voix restent aussi très naturelles, très présentes, à leur plan habituel. La présence physique des instruments demeure également une constante. Les graves semblent sans fond. Evidemment ce n’est pas du comparatif immédiat, ce sera pour bien plus tard…
Certains de ces enregistrements sont tellement extraordinaires qu’il est possible de s’asseoir entre les enceintes, le dos au mur et ressentir le soliste et l’orchestre derrière soi. Là non plus pas de différence à priori avec ce que j’ai l’habitude d’entendre. L’écoute depuis le couloir (!) redonne également cette ambiance d’écoute naturelle.
Pas de bruit de fond non plus, il faut aller coller son oreille au tweeter pour percevoir le léger souffle de l’hybride.
Enfin bref, cela m’encourage pour la suite, donc une version stéréo.

Ceux qui disposent des alimentations ad-hoc pourront tester facilement ce montage sur un coin de paillasse tellement il est simpliste.

Que les OTListes se rassurent : le retour en 2 voies OTL ne fait rien regretter !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 11 Oct 2011 14:35

Je viens de recevoir la devis d'ABL (Renaud Lancry) pour un transfo torique 400VA qui sera commun aux 2 voies, pour 90 euros + TVA + port
Je vous tiens au courant dès réception sous 15 jours (poids, dimensions, références) ...
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 12 Oct 2011 19:10

Bonsoir Arnaud

Le prix reste raisonnable pour un stéréo
A suivre
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 16 Nov 2011 14:45

Bonjour !
Je viens de recevoir le transfo ABL destiné au prototype stéréo de cet hybride 2*30W.
Comme je n’ai pas d’obligation esthétique, je compte utiliser comme support un vieux châssis Yamaha avec ses radiateurs intégrés ; le voilà avec les emplacements prévus pour les 4 tubes noval :

Image
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar rhr9 » 16 Nov 2011 18:01

Bonjour Arnaud

je compte utiliser comme support un vieux châssis Yamaha avec ses radiateurs intégrés ;


C' est hors-sujet , mais s' agit-t-il d' un ampli M-50 où un d' équivalent ? Car je cherche les connecteurs de haut-parleurs
qui étaient montés sur ces amplificateurs ... Ce sont des modèles où il faut insérer le fil et tourner pour le verrouiller .
Si desfois tu avais encore ça sous la main ...

Amicalement
@ + Philippe
Avatar de l’utilisateur
rhr9
 
Messages: 71
Enregistré le: 03 Oct 2011 16:40
Localisation: Alsace

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 16 Nov 2011 19:56

Oui, c'est bien un châssis de M50, mais hélas les connecteurs sont déjà recyclés par ailleurs...dommaaaaage ! :cry:
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 23 Déc 2011 16:37

Les choses n’avancent pas très vite, préparatifs de fêtes obligent ; voilà quand même deux photos de ce proto stéréo hybride, en fait il ne reste plus que la filasse à poser ainsi que le câblage volant de la section des tubes à réaliser ! :D

Image

Image
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar rhr9 » 23 Déc 2011 18:41

Bonjour Arnaud ,

Est-ce que dans ce genre de montage , il faut prévoir un circuit de protection pour les haut-parleurs ?
Ce doit être assez difficile à mettre en place , puisque la charge est directement en série avec les Mosfets ?
@ + Philippe
Avatar de l’utilisateur
rhr9
 
Messages: 71
Enregistré le: 03 Oct 2011 16:40
Localisation: Alsace

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 24 Déc 2011 12:38

C'est prévu, on en reparlera. Se pose aussi la protection des PMOS, une sur-intensité leur serait vite fatale.
Je rappelle que dans la plupart des amplis à totors les HP sont en liaison directe avec l'étage de sortie, avec souvent des concéquences fatales autant pour les HP que les transistors, j'ai vu des membranes arrachées !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 24 Déc 2011 18:39

Bonsoir

Bonnes fêtes à tous

Oui moi j’ai subi cela avec un Luxman
Un trou dans TR de sortie, c’est vrai qu’il était mal traité le pauvre
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 09 Jan 2012 19:38

Bonsoir !
Pour vous faire patienter je vous laisse chercher les modifications par rapport au schéma précédant ...
Résistance de retour vers différentiel de 1K
Capa de séparation de 220n
Polyswitch limiteur à 3.7A
Courant de repos via Pot3 10 tours
Offset via Pot2 10 tours
Réjection bruit toujours via Pot1 10 tours
Protection HP
...
Le montage continue douuuucement, je termine les alimentations, que du rustique ; le chauffage des drivers sera retardé par une CTN...on en reparlera...
Image
Les 40W eff sont semblent accessibles
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 10 Jan 2012 11:37

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec la correction différentielle, voici une photo prise à partir du proto mono, et qui montre les signaux simultanément sur la grille et la cathode du tube d’entrée, le scope est en mode AC et les échelles sont identiques.
Image

On voit que la cathode ne reçoit que l’erreur, donc la distorsion finale. On voit clairement qu’il s’agit d’une distorsion de recouvrement provenant des PMOS de l’étage de sortie qui travaillent ici en classe AB.
Ce signal d’erreur présent sur la cathode (celle-ci agit à l’envers) se mélange au signal amplifié par le tube d’entrée sous forme d’une contre-distorsion qui va annuler en grande partie la distorsion naturelle de l’ampli. Cette réduction de la distorsion est sensiblement égale au gain total de la branche, ici d’environ 20 fois. Cela veut dire que la distorsion visible sur la cathode apparait grossie 20 fois comparée au signal d’entrée (les échelles du scope sont identiques). La distorsion finale en sortie HP est de l'ordre de 0,3% à la limite de puissance max.
Alors qu’avec une contre-réaction classique on mixerait à l’envers une énorme part du signal de sortie avec celui d’entrée ; ici on ne mixe que l’erreur inversée.
Sous une contre-réaction classique on perd par le mixage énormément de gain (-90% avec une CR de 20dB) obligeant à sur-amplifier d’autant ; ici avec la correction différentielle on ne perd pas de gain, la triode d’entrée est auto-suffisante.
En d'autres termes : les distorsions sont produites surtout par l'étage de sortie. Mais grâce à la correction différentielles on les retrouve à l'envers sur l'anode du tube d'entrée, mixées au signal audio. Comme elles sont en opposition de phase (à l'envers) elles annulent celles potentiellement produites par les défaut de l'ampli dans une proportion égale au coefficient d'amplification global.

Le tracé a été obtenu par un ajustage fin des 1K des ponts diviseurs (500R en mode symétrique) que j'ai remplacées par des ajustables juste pour peaufiner l'image. En temps normal on sera probablement un poil légèrement au-dessus ou en-dessous, ce qui amène soit un peu de CR classique ou de la réaction selon que les ponts divisent insuffisamment ou trop. Mais ces écarts sont sans influence sur l'image sonore.

Ce principe est bien sûr également utilisé sur mes OTL du forum.

Il va de soi qu’une fois le montage raccordé à une enceinte, la cathode voit apparaître d’autres signaux que les distorsions propres à l’ampli : les signaux en retour émis par le mouvement des membranes, les variations de tensions issues des errements de la courbe d’impédance en fonction des fréquences transmises, c’est la gestion de l’amortissement.
Les anciens du forum se souviennent que ces signaux correctifs en cathode peuvent être enregistrés, je l’avais fait à l’époque du premier proto OTL et cela nous donnait cela à écouter, un concentré de défauts d’enceinte corrigés par l’ampli :
http://sites.estvideo.net/papanaka/CR_d ... _delta.mp3
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 24 Jan 2012 15:36

Bonjour !
Ne croyez pas que je glande, mais mon coin atelier est glacial et souder avec des moufles n'est guère pratique ! :D
Du coup je suis devenu un intermittent du fer à souder. :D
Remarquer que cela laisse le temps pour la réflexion, il faut dire que ce montage en partie à base de matériel de récupération demande un peu de concentration en matière d’implantation.
Donc j’en suis au câblage, celui des 4 tubes en volant, les trimers des réglages sont sur un petit CI à bandes parallèles, la section des courants forts à même les radiateurs, des barrettes à cosses servant d'intermédiaires. Quant au transfo il sera relié via des raccords fortes intensités d'alim PC.
Quand j’y bosse, j’écoute Bach sur le prototype mono pour me donner du courage et me réchauffer le cœur.
Une petite photo de la chose :
Image
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 28 Jan 2012 17:39

Premières illuminations ... pour la mise sous HT il faut encore patienter...

Image

Le transfo est équipé d'un secondaire additionnel de 1.8V qui à travers une CTN permet de retarder de 15s la conduction des drivers, car c'est pendant la phase de démarrage que l'on risque des à-coups d'intensité dans les PMOS.
En plus l'étage de sortie est équipé de limiteurs d'intensité Polyswitch RXE 185 (les petits disques jaunes visibles à droite sur la photo précédante). Sans compter la protection en sortie HP par diodes Transil dont l'idée date des OTL bien qu'elle semble superflue.
Voyez que ça cogite, il faut dire que j'évite si possible les tempos à relai.
Remarquez au passage que les 6922 Sovtek à gauche et les ECC82 (JJ) à droite sortent visiblement du même moule, comme d'ailleurs leurs ECC83. Les ECC82 possèdent même le blindage entre les 2 triodes, mais relié aux filaments.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 02 Fév 2012 18:47

Bonsoir à l’équipe !
Quelques soudures dans l’ambiance glaciale de mon sous-sol et des cafés chauds pour dégeler le bonhomme ont suffi pour achever la section tubes de cet hybride :

Image

Juste le temps pour faire des mesures statiques sur la section, tout semble baigner de prime abord.
En fait il reste très peu de chose à faire : relier signaux et pola aux PMOS, fixer et connecter le transfo. Prudence quand même, toujours ma politique des petits pas…
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 05 Fév 2012 18:16

Bonsoir !
Premières effluves sonores en mon garage après un réglage rapide, pour l'instant une première voie seulement ; il s'agissait essentiellement de tester la phase de démarrage pour valider l’idée d’un chauffage plus lent du tube driver, c’est totalement positif, les courants de repos restent cantonnés sous les 600mA avant de se stabiliser rapidement vers 250mA (mon choix actuel). A aucun moment l’instabilité de la sortie HP ne dépasse les 20mV ; que du bonheur ! :)
Je suis vite remonté, attiré par d'autres effluves, celles de la soupe à l’oignon… :P
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 07 Fév 2012 15:09

Je me déguise en esquimau pour maniper vite fait sur la glace en mon garage, mais tout semble OKKKK !
J'ai quand même remplacé un tube d'entrée russe 6922 Electro Harmonix qui fuitait entre filament et cathode ; cela se manifestait par de supers doigts de gant à 50Hz au scope en sortie. :evil:
Une première écoute en stéréo, j'aurai pu mettre la Valse des patineurs... Cela semble très lisse, très aéré, une impression de plein air ! :)
Les 2*70W sont atteints mais ce paramètre est secondaire pour moi.
Le temps d'ajuster la HT +-230V qui est un peu élevée (+-245V) , de choisir le courant de repos pour les PMOS qui sont désormais sous 48V, de fixer le transfo, je monte le bazard au salon pour des écoutes au chaud.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 17 Fév 2012 09:32

Bonjour !
Les premières écoutes montrent un indéniable air de famille avec nos OTL bien connus des amis du forum. En tous cas il n’y a rien de flagrant qui émerge pour l’instant, ça respire à n’importe quel volume, les timbres de voies et des instruments sont conservés même en abaissant le volume jusqu’au murmure et en le rehaussant au-delà du réalisme, les scènes sonores sont à priori comparables et le test du couloir donne bien cette impression d’un concert réel se déroulant dans une salle à proximité.
Mais je connais l’effet psychologique, alors il vous faudra encore patienter pour me laisser le temps de cerner ce prototype.
Toutefois, que les otélistes du forum se rassurent, leurs petits bijoux ‘pur tube’ restent une référence !

Le schéma de l’hybride n’est pas encore tout-à-fait arrêté, il vous faudra encore patienter…
Voilà en attendant une photo de cette chose informe constituée de récup et de bouts de ficelle :

Image

Je ne vous étonnerai pas en vous disant qu'il y a zéro ronflette malgré le fouillis de fils… grâce au trimer de symétrisation.
Des mesures plus tard, priorité aux écoutes !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar René » 19 Fév 2012 11:38

Je vois que cela prend forme !
:ugeek:
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2470
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 25 Fév 2012 18:18

Bonsoir !
Pas de verdict dans l’immédiat ; j’alterne OTL et hybride en les nourrissant de prises de son remarquables ; à chaque écoute je me dis tout d’abord... ‘c’est pareil’… puis au bout de quelques minutes je penche un peu pour celui qui est en cours…’quelle profondeur, quelle présence’… et puis j’inverse les amplis… et ça recommence pareil, en bref pour l’instant c’est le cercle vicieux, à aucun moment je regrette l’écoute précédente (ma moitié itou).
En fait, comme la comparaison n’est pas immédiate…il faut débrancher, rebrancher…je suis entrain de monter un dispositif à simple bascule qui permettra une comparaison instantanée.
Je vais aussi faire appel à des oreilles plus jeunes, donc il vous faudra encore patienter pour de réelles comparaisons !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 28 Fév 2012 19:28

Bonsoir !
A force d’écoutes comparatives très attentives avec les blocs mono OTL, je délivre le verdict suivant, mais qui demande encore confirmation via des oreilles plus jeunes :
Par rapport à l’hybride, l’OTL focalise mieux les instruments dans une scène plus profonde.
Ce constat est obtenu à partir de prises de son très holographiques tel le concerto pour violoncelle de Kokkonen qui figure sur ce CD :
http://www.amazon.com/Kokkonen-Symphony ... B0000016G3

Voilà qui va rassurer les amateurs d’OTL de ce forum ! ;)
Je vais encore faire quelques retouches aux alimentations de l’hybride, du genre doublage des chimiques par des MKP et puis on verra…
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 01 Mar 2012 18:34

Bonsoir !
En attendant de nouvelles écoutes pointues, j’ai pratiqué quelques mesures à la puissance nominale sur 8 ohms :
Bande passante à -3dB : 1Hz à 180KHz à 50W efficaces
Sensibilité 560mV eff.
Distorsions à 1KHz et 50W efficaces :
h2 : 0.13%
h3 : 0.07%
Diaphonie entre canaux :
1KHz : -86dB
10KHz : -66dB
C’est d’une platitude presque affligeante ! Il est même remarquable que le h3 soit inférieur au h2. Aux régimes domestiques vous ajoutez un zéro, en tous cas c’est sous mes possibilités de mesure.
En poussant encore le volume, les limiteurs s’activent vers 70W (60W / 4 ohms), malgré mes tentatives de pousse au crime, les totors restent en sécurité. Les protections semblent bien choisies, on entend juste grogner le transfo d’alimentation, unique pour les 2 canaux. L’offset en sortie ne bronche pas et reste sous les 5mV continu même à chaud après une marche à 50W.
Autre constat : les radiateurs sont largement suffisants mais qui en doutait ?
L'impédance dynamique de sortie est de 0.4 ohm à 50W quelle que soit la charge.

Le découplage des alimentations par des MKP en // sur les chimiques ne modifie en rien le temps de monté (environ 3µs) ni autre chose d’ailleurs.
A noter que les attaques à montés raides (<1µs) et à forte puissance provoquent un léger écho via le retour de la correction différentielle, du genre escalier oscillant, sur une durée de l’ordre de la µs, temps de propagation oblige. S’il faut filtrer des HF il faudra le faire en amont ; je pense qu’un préampli avec un temps de monté de 5µs, ficelles incluses, convient parfaitement.
Bientôt le schéma complet…avec les alimentations…promis !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 02 Mar 2012 18:28

Bonsoir Arnaud

Les 2SJ162, il faut qu’ils soient appairés ?

Merci
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 02 Mar 2012 19:02

Bonsoir Bouchra !
Non pas du tout ! Ils n'apportent que du courant en mode suiveur de tension. J'en ai essayé plusieurs au hasard, c'est blanc bonnet et bonnet blanc.
Par contre il est important de prendre des 2SJ162, ils n'ont pas de dérives thermiques, même courant à chaud et à froid et l'offset ne bronche pas. :P
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 19 Mar 2012 19:31

Bonsoir !
J’ai profité de l’oreille critique de mon fils qui était de passage pour refaire une séance comparative entre les blocs OTL et cet hybride.
Ce fut très rondement mené et le verdict tomba dès le premier affrontement, il confirme mon premier constat : l’OTL distille un espace un peu plus vaste et les instruments y sont mieux focalisés. L’hybride rapproche légèrement les musiciens de l’auditeur sur une scène légèrement moins profonde, comme vue comme avec un zoom faiblement grossissant, avec en prime des instruments plus volumineux ce qui lui donne comme un semblant de chaleur ; l’hybride semble du coup un peu moins analytique, un peu plus ‘ampli conventionnel’.

Cette affaire est loin d’être close, d’autres écoutes sont prévues ainsi qu’un test de remplacement du tube driver 12AU7 par une 12AX7, avec son gain bien plus grand la cathode suiveuse colle mieux au signal. :geek:
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 20 Mar 2012 15:07

Le remplacement des 12AU7 par des 12AX7 n'apporte rien en matière d'espace (toujours inférieur aux OTL), il me semble même que les cordes soient moins léchées...peut-être des micros-accrochages sur les dV/dt élevés ( :?: ).
Quant aux 12AT7 elle ne semblent pas convenir, ni en simulation, ni en écoute, si ce n'est qu'elles produisent de beaux accrochages pulsés.
Seraient-ce là de nouvelles perspectives de recherches ; je n'avais rien remarqué avec ces braves 12AU7 à part un petit écho sur les fronts ultra raides et uniquement en classe AB à fond de caisse (lié au temps de propagation).
Pour l'instant je garde ces braves mémères !
Je vais vous poster le schéma global sous peu, pour ceux qui voudraient se lancer... :twisted: :mrgreen:
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 21 Mar 2012 09:21

Le coefficient d'amortissement est deux fois plus élevé pour l'hybride par rapport à l'OTL ; c'est un paramètre facile à maitriser et une piste à vérifier car peut-être liée à l'impression d'espace ! :geek:
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar philbob » 22 Mar 2012 00:02

Bonjour,

Voilà qui est intéressant.

Si cela se confirme, peut on dire qu'un amortissement "faible"
agit un peu comme un écho très léger qui prolonge de quelques
périodes chaque son?

Ce faisant, cela donnerait un meilleur rendu de la sensation d'espace
du lieu de prise de son.....
Cordialement
philbob
 
Messages: 61
Enregistré le: 25 Mar 2011 06:58
Localisation: Bretagne (20 kms sud Rennes)

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 22 Mar 2012 09:22

Bonjour !
L’effet d’espace fait partie de l’enregistrement, et il ne faut pas confondre réverbération avec espace ; certains enregistrements présentent de la réverbération sans avoir d’espace et inversement une prise de son en milieu acoustiquement sec, en extérieur par exemple, peu très bien focaliser les instrumentistes à bonne distance, l’espace est dans ce cas simplement ouvert.
Plus on place de microphones au moment de la prise de son, plus l’impression d’espace se restreint, se dilue, la musique semble alors sortir des enceintes, même la réverbération. Avec certains enregistrements de qualité, les enceintes n’existent pas, elles ne font que de la figuration !

Quelle est l’influence de l’amortissement sur l’aptitude à reproduire l’espace présent sur le disque ? Pour moi elle est certaine, tout est lié, distorsions faibles, amortissement élevé.
Un coefficient d’amortissement trop élevé ralenti les accélérations des membranes HP en s’opposant au courant généré par la force contre-électromotrice (fcem) qui se greffe avec un peu de retard sur le courant fourni par l’ampli. En absence d’amortissement les graves deviennent molles, l’ampli ne contrôle plus les oscillations parasites des membranes.
L’ampli est à l’écoute de l’enceinte, mais tout excès est nuisible !
Faites l’expérience suivante : tapoter et écouter la membrane du boomer, ampli débranché, ampli banché mais hors tension, puis ampli sous tension…vous entendrez fonctionner l’amortissement.

Je suis entrain de diminuer le facteur d’amortissement de l’hybride…patience pour les résultats…
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 22 Mar 2012 18:57

Bonsoir !
Cet hybride n’étant pas contre-réactionné, on peut gérer l’amortissement sans toucher à la sensibilité d’entrée, encore une particularité du montage à correction différentielle !
En effet, ici comme dans mes OTL, l’amortissement transite par la cathode du tube d’entrée, cathode dont le potentiel ne bouge qu’en cas de nécessité ; en cas d’absence de distorsion, le tube d’entrée n’amplifie que la variation de Vg, donc le signal audio.

Les mouvements erratiques du HP génèrent des tensions tout aussi erratiques, que l’on va retrouver sur la cathode du tube d’entrée ; le résultat est une action en sortie qui va tenter de maîtriser (amortir) le mouvement anarchique de la membrane.
On peut aussi parler d’impédance dynamique de sortie, plus elle est faible, plus on amortit ; d’ailleurs le coefficient d’amortissement est le rapport Zhp / Zs, par exemple si le HP fait 8 ohms et l’impédance dynamique de sortie 0.8 ohm, le coeff d’amortissement est de 10, mais ce n'est qu'une formule qui ne tient pas compte de toutes les résistance parasites, filtre, bobines mobiles...

Dans un ampli classique avec plus ou moins de CR, l’HP voit en permanence la même impédance dynamique de sortie, qui bouge très peu. Ce n’est pas le cas avec la correction différentielle !! Encore une particularité de ce montage !
Si HP répond linéairement, l’impédance de sortie qu’il charge se situe vers 2 ohms. Seuls les mouvements erratiques de la membrane sont chargés par une impédance dix fois plus faibles !
Etonnant non ? On laisse toute liberté à la membrane, sauf si elle présente des mouvements imprévus, dans ce cas l’ampli lui tape sur les doigts via la cathode du tube d’entrée.
Aucun autre montage ne possède cette particularité, les amplis sans aucune CR non plus.

Je signale au passage qu’un HP n’a pas besoin d’un ampli pour être amorti, il suffit de court-circuiter ses bornes ; à ce moment là tout mouvement de la membrane (choc ou son capté) génère un courant qui s’oppose au mouvement de la membrane. Mais l’amortissement est réduit par la résistance non négligeable de la bobine mobile qui en limite l’effet.

Je viens de doubler l’impédance dynamique de sortie de l’hybride pour l’égaliser avec celle des OTL…des résultats d’écoutes sous peu, mais à priori cela n’a pas d’effets audibles... :|
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 23 Mar 2012 15:16

Bonjour !
Provisoirement et à titre d’essai, je viens de doubler l’impédance dynamique de sortie de l’hybride pour l’égaliser avec celle des OTL… visiblement cela n’a pas d’effet sur la reproduction de l’espace sonore.
Comme précédemment, la scène subsiste, mais moins profonde et surtout la focalisation des instruments est moins précise qu’à travers l’OTL. Via l’OTL une timbale située en fond de scène produit un impact très ponctuel, très précis, comme au concert, avec l’hybride elle est un peu floutée et plus proche d’environ un tiers. Tous les instruments subissent le même sort. :|
Cela donne peut-être un peu plus de chaleur, ce qui peut plaire à certaines oreilles, mais les miennes sont hélas formatées par les nombreux concerts auxquels j’ai le plaisir d’assister.
Je pense qu’il fallait tenter l’expérience mais pour l’instant nos OTL demeurent des grands crus ! :)
En attendant d’autres écoutes avec d’autres oreilles, je vais continuer à plancher sporadiquement sur cet hybride dont voilà le schéma dans sa version de base actuelle :
http://perso.estvideo.fr/arnaud.haegele/Hybride_/CIRCLOTRON_HYBRIDE_par_Arnaud.pdf

Comme vous voyez, l'alimentation de de la section tubes est commune aux 2 voies.
Les protections semblent à toutes épreuves et le chauffage retardé des 12AU7 évite les à-coups d'intensité au démarrage.
Pot 1 : suppression des ronflettes induites localement.
Pot 2 : Offset par équilibrages des courants (0v cc sur sortie HP)
Pot 3 : Courants de repos
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar alain93 » 27 Mar 2012 09:35

bonjour
Arnaud,les 2 OTL ont un driver different,un SRPP dans celui a tube et un cathode follower dans l'hybride.
la difference ne viendrait elle pas de la ?
apres avoir testé ta version tube (montage rapide en fils volant sur table)qui ma scotché ,je vais la réaliser en version définitive(stereo)dans les prochains mois.
en tout cas bravo ce sont des montages qui sortent de l'ordinaire avec un son impeccable.
bonne journée a tous
Alain
alain93
 
Messages: 136
Enregistré le: 26 Mar 2012 15:27

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 28 Mar 2012 11:00

Bonjour Alain !
Le driver SRPP de l’OTL apporte le gain de 10 qui est ensuite perdu en sortie dans le pont diviseur que constitue la charge et les 6AS7 (ou 6336A) ; il apporte aussi le swing nécessaire aux grilles de ces tubes. Ce gain n’est pas nécessaire sur l’hybride où le driver suiveur ne sert qu’à manœuvrer les charges de la porte d’entrée du PMOS dont la capacité parasite atteint le nF.
Mais l’idée qu’un montage suiveur, de par sa forte CR locale interne, étoufferait les micro-signaux est à considérer ; en prime l’étage de sortie est également un suiveur…
Pour l’instant je prévois des tests au casque 600ohms, ce qui permettrait d'écouter le driver.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 04 Avr 2012 16:31

Bonjour !
J’ai mené une série d’écoutes stéréo au casque AKG (600ohms) en comparant la sortie driver à la sortie HP de manière à entendre l’influence éventuelle de l’étage de sortie PMOS sur l’effet d’espace.

- - > Une première série d’écoute a été menée avec des charges résistives en sortie HP.

J’ai installé une bascule permettant de passer instantanément le casque de l’amont à l’aval des PMOS, tout en compensant les 3dB perdus dans l’étage de sortie pour annuler toute différence de niveau.
Et bien, c’est quasi négatif, aucune différence n’est audible entre amont et aval des PMOS, on ne se rend même pas compte du basculement. J’ai beau passer tout un arsenal de disque de haute tenue spatiale rien ne bouge.
En première conclusion je dirai que cela conforte mon idée première que comme pour mes OTL, c’est ici le schéma qui fait le résultat. Souvenons-nous qu’ils n’y a pas de différences audibles entre les OTL à 6AS7 ou 6336A. Quand aux 7242 on demandera à Bouchra !

Pourquoi l’espace semble-t’il légèrement plus réduit à travers cet hybride ? Encore un coup de l'électron libre ! Le débat reste ouvert…
L’essai suivant se fera sur charges réelles…
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 05 Avr 2012 19:33

Bonjour Arnaud

Pour otl avec 7242 il faut attendre,

Le recyclage
J’ai trouvé un châssis pour hybride « un ampli home cinéma Philips »
Un emplacement idéal pour le transfo
Le radiateur de 300/110mm est-il suffisant pour un stéréo ?
Ou il faut que j’ajoute une équerre d’alu ?


Le chauffage des tubes c’est bien un 12V avec point milieu ?
On peut demander à ABL ajout de 2spires ?

Voilà mes premières questions ?

Mes photos sont identifiables à ma vieille nappe verte(icône),condition sine qua non pour que les travaux en cours aient le droit de siéger sur la table du séjour.
Fichiers joints
Chassis 001.jpg
Chassis 001.jpg (35.96 Kio) Vu 21211 fois
Chassis 002.jpg
Chassis 002.jpg (41.39 Kio) Vu 21211 fois
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 06 Avr 2012 10:46

Bonjour Bouchra !
Voilà les caractéristiques du transfo ABL avant ajustage :

réf 2345-760 :
TRANSFO TORIQUE
PRIMAIRE 230V 410va
SECONDAIRE
Quatre fois 35V 90W
Deux fois 115V 20W
Une fois 6.3V 10W
+ COUPELLES
QTE 1P - EURO 90,00

Il faut demander les modifications suivantes :
Oter 2 spires au 6.3V (sinon il est un peu survolté)
Ajouter un secondaire supplémentaire de 4 spires (1,5V)

En final, les chauffages sont assurés par un 7.8V avec une sortie intermédiaire à 6.3V pour les E88CC.

Mis en série avec la CNT 6R, le 7.8V (6.3+1.5) assure ainsi un chauffage plus lent des 12AU7 ; une fois chaude la CTN voit 1.5V à ses bornes et on a bien 6.3V sur les 12AU7 (avec 230V au primaire).
Il me reste encore une de ces CTN 6R récupérées sur des alim PC HS, je pourrais te l’envoyer si tu n’en trouves pas.
Pour un ajustage fin on peut toujours ajouter une spire dans un sens ou dans l’autre…

Comme tu vois sur le schéma j’ai également une CTN 33R sur le primaire pour limiter l’à-coup à la mise sous tension :
http://perso.estvideo.fr/arnaud.haegele/Hybride_/CIRCLOTRON_HYBRIDE_par_Arnaud.pdf

Mes radiateurs font 20 dm2 chacun (surface totale métal-air toutes faces sommées).
Avec des courants de repos à 300mA ils plafonnent à 30° au-dessus de la température ambiante. Donc ceci pour une voie. Tu peux tenter le coup, surtout que ton radiateur a bien plus d'ailettes, quitte éventuellement à baisser un peu le courant de repos et à assurer un bon tirage.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 06 Avr 2012 15:09

Suite des écoutes…
Toujours afin de cerner la différence entre l’espace profond distillé par nos OTL chéris et celui un peu plus réduit (à mes oreilles) produit par cet hybride, j’ai à nouveau écouté au casque 600 ohms en amont en en aval des PMOS, connectés non plus à des charges résistives, mais cette fois à des enceintes bien réelles (ProAc Tablette).
Et bien c’est toujours chou blanc ou blanc bonnet, bonnet blanc si vous préférez !
Au casque, l’espace ressenti est rigoureusement le même avant et après les PMOS.

Petit rappel :
J’utilise pour ce faire cet enregistrement du concerto pour violoncelle de Kokkonen :
http://www.amazon.com/Kokkonen-Symphony ... B0000016G3
A l’écoute sur OTL via mes Cabasse Iroise 3, le violoncelle se situe à une bonne dizaine de mètres derrière les enceintes (qui disparaissent) et sa surface émissive correspond à celle d’un violoncelle bien réel tel qu’on le voit à cette distance. Quant à l’orchestre il est bien réparti autour du soliste avec des instruments très bien focalisés. On est vraiment en prise ‘live’, comme au concert…et cerise sur le gâteau, rien ne bouge en modifiant le volume.
Avec l’hybride on se rapproche un peu et les instruments ont un peu grossis, sont moins focalisés, les pizzi des cordes d’accompagnement prennent plus de proportion ; on se rapproche du chef. Je dirais que l’écoute est plus classique.
Quand Bouchra aura construit le sien on en reparlera certainement !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 06 Avr 2012 19:51

Bonsoir Arnaud

Merci pour ces précisions
Je contacte ABL la semaine prochaine

Il faut que je fasse une liste de ce que j’ai dans mes cartons
Je pense avoir le max des composants.
Pour la ctn de 6R je chercherai dans les alim PC
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 07 Avr 2012 08:07

Bonjour Bouchra !
La CTN est visible sur cette photo (rond noir près des torons).
http://sites.estvideo.net/papanaka/Hybr ... bes_ok.jpg
On y devine aussi le point de masse unique à la tôle près des Cinch d'entrée.
Pour 56K j'ai mis 33K 2W + 22K 2W
Le CI à bandes supporte les 6 trimers.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar alain93 » 07 Avr 2012 08:46

bonjour a tous
donc Arnaud,la difference que tu perçoit vient bien du driver ?
il est vrai que je ne suis pas un fan des cathodes suiveuse (j'ai pas réussi a mettre un émoticone)
bon week-end de paques a tous
Alain
alain93
 
Messages: 136
Enregistré le: 26 Mar 2012 15:27

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 07 Avr 2012 11:46

Ce n'est pas évident de répondre Alain, sur le proto mono j'avais fait un test sans driver, uniquement l'E88CC et les 2SJ162 ; mais les distorsions augmentent vite dans les aigus quand on monte le volume, cela me tente néanmoins de refaire un essai en stéréo, juste pour comparer l'espace...
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 13 Avr 2012 20:05

Bonsoir Arnaud

J’ai trouvé une CTN que j’ai démonté il y a bien longtemps


Je ne veux prendre aucun risque avec le radiateur alors
La semelle fait maintenant 12mm
+ 2 ailettes de 50x280mm et si ce n’est pas suffisant , j’ai préparé une troisième, un ajout sans rien démonter au cas.....où

je soignerai le tirage

Les tubes seront à l’intérieur dans le châssis( à la place de Transfo voir photo plus haut)

comme tu vois je suis dedans
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 23 Avr 2012 09:30

Bonjour !
Retour à mes moutons avec un nouveau test d’espace sonore après avoir supprimé l’étage driver…
Résultat : l’espace semble toujours légèrement restreint via l’hybride par rapport aux OTL, avec des instruments légèrement zoomés. :|
En fin de compte je vais remettre le driver car il réduit quand même les distorsions dans les aigus aux fortes puissances et évite les à-coups d’intensité au démarrage.
Quant aux conclusions, je penche pour un effet global du schéma qui forme un tout ; il faut en effet tenir compte du système de correction différentielle qui joue un rôle important au niveau du déphaseur en mode d’entrée asymétrique.
L’hybride nécessite également le double de niveau à l’entrée, mais j’exclu une influence du préampli qui est capable de sortir 30V.
Je considère quand même que cet hybride offre une écoute plutôt surprenante pour un investissement très raisonnable. :)
Mais peut-être verra-t’on d’autres tests sur ce forum…Bouchra semble bien décidé !
Rappel du schéma :
http://perso.estvideo.fr/arnaud.haegele/Hybride_/CIRCLOTRON_HYBRIDE_par_Arnaud.pdf
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 23 Avr 2012 15:29

Bonjour

j’ai reçu l’offre de ABL
Le transfo avec les modifications est de 100€.


Question concernant la masse
Etant que l’alim est commune pour les deux voies puis-je garder la même ligne en passant par pola puis Pots1et finir RCAet châssis ?
Ou il faut scinder la masse en deux vers la pola ?

Entre temps j’ai avancé
J’ai mangé le confit, j’ai gardé la 1er configuration
Voilà la preuve :
implantation 003.jpg
implantation 003.jpg (31.83 Kio) Vu 21126 fois

implantation 006.jpg
implantation 006.jpg (36.56 Kio) Vu 21126 fois
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 23 Avr 2012 16:22

J'ai une seule ligne de masse commune aux 2 voies ; fidèle à mes habitudes, elle flotte côté alimentation, puis passe entre les tubes pour y distribuer le 0V, et finalement se scinde en 3 entre les 2 Cinch d'entrée et une liaison à la tôle au plus proche des Cinch. Le CI support des 6 trimers reçoit un fil de masse unique soudé entre alim et tubes.

La masse est câblée en gros fil noir depuis l'alim +-225V, en cuivre étamé au niveau des tubes et Cinch, et sur la photo on distingue aussi un fil noir plus fin partant vers le CI aux trimers.
Il est important que la masse ne fasse aucune boucle fermée.

Image

Sur la seconde photo on aperçoit le câblage de la masse en cours de réalisation et son arrivée entre les HT+-225V :

Image
Image
Le CI des trimer attend encore sa greffe de masse !
Résultat : zéro ronflette sur les 2 voies après règlage des Pot1
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 23 Avr 2012 16:49

Je vois aussi que les amateurs de confits sont nombreux sur ce forum ! :D
Ton projet est drôlement bien avancé Bouchra ; surtout ne néglige pas les sécurités comme les polyswitch RXE185 et les diodes de suppression PKE33CA (600W 33V) :geek:
Quant à la terre EDF, je l'ai prévue à travers une 220R et commutable. Je m'en méfie comme de la peste...
Les résistances anti-oscillation de 1K doivent être au plus proche des PMOS, soudées directement aux pins de porte ; 1K est n'est pas une valeur au hasard, je l'ai retenue après moultes tests.
http://perso.estvideo.fr/arnaud.haegele/Hybride_/CIRCLOTRON_HYBRIDE_par_Arnaud.pdf
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 24 Avr 2012 13:17

Merci Arnaud
Dans le doute, je préfère poser des questions
Sur la carte de trimer je pense intégrer les corrections (200K//2,2P)

J’avance mais rupture de stock pour certaines valeurs 1K, 2,2p
Et des condos 63V

Les protections sont prévues comme sur le schéma

Suite câblage partie tube
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 16 Mai 2012 18:46

Bonsoir

Une petite photo en attendant le transfo.
cablage Hy 021.jpg
cablage Hy 021.jpg (54.2 Kio) Vu 21056 fois

J’ai demandé un secondaire 12V supplémentaire pour relayer mode symétrique/asymétrique.
Maintenant trouver la place pour caser les relais vue la densité….
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 17 Mai 2012 07:22

Travailler au soleil, un rêve ! 8-)
Un relai pour commuter en symétrique, c'est chicos, mais attention aux inductions parasites.
Les 200K//2.2pF doivent être au plus proche de l'étage d'entrée pour limiter le plus possible les lignes à haute impédance. Sur cette photo tu les devines entre les barettes superposées entre les Cinch d'entrée :
Image
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 17 Mai 2012 17:01

Quelques modifications
Carte alim 250V déplacée à la place il y aura celle des alims 48V

Une vue de l’ensemble avec les modifs
modifHy 003.jpg
modifHy 003.jpg (57.3 Kio) Vu 21037 fois

La carte vierge c’est l’endroit de trimers et pour les relais…
Je déplace les 200K//2,2p
C’est un ampli fait de récupération, les relais sont: Omron G5V 2H1 24Vdc



PS : la photo est prise le jour où j’ai aperçu un rayon de lumière sortant des nuages, par contre j’étais très bien vêtu.

Le soleil c’est quoi ?
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 23 Mai 2012 16:04

Bonjour


Voilà une photo avec le soleil du jour que je partage bien sûr (comme si j’avais le choix).

J’ai avancé
j’ai commandé 4 condo reçu que 2
La prochaine étape carte des trimer puis les relais (vraiment je n’ai pas la place).

J’espère finir avant la réception de transfo.

Bon soleil
Fichiers joints
cablage Tr 003.jpg
cablage Tr 003.jpg (55.74 Kio) Vu 21015 fois
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 23 Mai 2012 16:20

Sur ta photo je compte 4 trimers par voie, il te sert à quoi le quatrième ? :?:
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 23 Mai 2012 19:48

J’ai profité d’un bain…. De soleil :D

Le quatrième trimer c’est pour l’entrée symétrique. J’en ai déjà parlé ( précaution) dans le fil otl
Je verrai s’il est utile ou non le cas échéant.
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 16 Juin 2012 17:11

Bonsoir

A partir d’une idée banale ( passage de mode asy/ sym) on débouche sur une usine à gaZ.

La carte trimmer (trimer) est devenue un tas de fillasse.

24 fils pour relayer les 2 modes.

Il me manque quelques résistances pour finir, je ferai une commande avec les manquants de RiaArnaud

Pas encore reçu le transfo
Mr Lancry (ABL) m’a fait gracieusement le secondaire de 12V C’est sympa
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 17 Juin 2012 07:22

Bonjour Bouchra !
Oui tu es bien le pionnier de l'attaque symétrique sur ce projet et tu avances en Terra Incognita où les risques d'accrochages sont manifestes ; méfie-toi si tu entends rugir le transfo ! :? :shock:
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 26 Juin 2012 15:19

Bonjour

Reçu le transfo dépourvu de secondaire supplémentaire pour piloter mes relais.
Alors j’ai bobiné un de 24V avec fil de section 0,2 mm2 ???
Depuis je n’ai rien touché.

Puisqu’il fait beau...
où ça ? :?:
A l’intérieur, à l'intérieur pardi
je continue le câblage

Arnaud
L'hybride est appelé à voyager, les diodes de protection je peux les mettre sur la sortie HP de l’ampli ?

Y’a-t-il une procédure de réglage à respecter ?
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 26 Juin 2012 16:48

Bonsoir !
Les PKE33CA peuvent être externalisées sans problème.
A part les réglages des courants de repos entre 250mA et 300mA (Pot3), de l'offset nul (Pot2), de ronflette induite nulle (Pot1), le seul contrôle consiste à vérifier les tensions et l'absence d'oscillations HF...et le voltage à chaud du filament retardé.

http://sites.estvideo.net/papanaka/Hybr ... aegele.pdf
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 05 Juil 2012 12:12

Bonjour

Voilà un petit aperçu de la carte trimer :o
carte trimer pilote relais.jpg
carte trimer pilote relais.jpg (75.67 Kio) Vu 20898 fois


Je profite de la commande de l’OTL d’un ami 6AS7 pour mes petits manquants,(les résistances et les capas de 2,2p)
Du temps en temps je tourne autour pour finir les détails.
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 18 Juil 2012 11:50

Bonjour !
J’ai profité du déménagement de Bofissanono pour organiser (au milieu des cartons) une écoute comparative entre cet hybride et un PP UL de facture ultra-classique (EF86+12AX7+2*EL84), ils sont à tour de rôle connectés aux ProAC Tablette apportées pour l’occasion, avec juste le petit temps d’arrêt nécessaire chaque fois au mouvement des câbles HP.
Plusieurs paires d’oreilles furent sollicitées, de 12 à 65 ans, et toute une panoplie de plages CD fut écoutée en alternance, du piano seul aux grandes masses orchestrales et percussives en passant par des chœurs et voix solo.
Conclusion du test : Le PP UL est plus rond, plus charnu, l’hybride est plus précis et ouvre un espace légèrement plus grand dans lequel les instruments sont mieux focalisés grâce aux attaques transitoires plus nettes que celles du PP contre-réactionné ; par exemple l’impact des touches de piano que l’on perçoit avant l’établissement de la note est bien plus net via l’hybride, ce qui favorise la spatialisation.
Certains préfèrent le PP en première écoute, mais révisent leur verdict au moment du retour sur l’hybride en constatant une meilleure spatialisation.
Une chose est sûre, cela sonne différemment, mais sans atteindre les résultats de nos OTL qui ont encore de beaux jours devant eux.

Image
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar Thevenin » 20 Juil 2012 05:52

salut Arnaud, toujours là! au lieu de tremper les pieds dans l'eau sur la cote d'azur? 8-)
dommage sur la photo on voit mieux la chaise et la cheminée et pas beaucoup l'ampli :(
c'est la proac sur le radiateur?
bye bonne journée ;)
Thierry
Albert_Einstein
L'imagination est plus importante que le savoir. Le savoir est limité alors que l'imagination englobe le monde entier, stimule le progrès, suscite l'évolution.
Avatar de l’utilisateur
Thevenin
 
Messages: 402
Enregistré le: 09 Avr 2011 06:48

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 20 Juil 2012 08:39

Si si Thierry, les doigts de pieds en éventail, mais à l'accadémie de musique ancienne d'Ollans qui donnait un concert tous les soirs durant huit jours, excellent pour se recalibrer les oreilles : :P
http://www.clavecin-en-france.org/spip.php?article136
Les ProAc Tablette sont bien ces petites choses posées sur le radiateur et la cheminée.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 11 Aoû 2012 13:18

Bonjour Arnaud
Bonjour


J’espère finir les dernières soudures ce soir

le bain de soleil est prêt.
OTL hybride suite 1.jpg
OTL hybride suite 1.jpg (63.56 Kio) Vu 20813 fois

OTL hybride suite 2.jpg
OTL hybride suite 2.jpg (70.31 Kio) Vu 20813 fois
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 13 Aoû 2012 13:21

Bonjour !
Moi qui prêchais pour une version minimaliste, voilà que Bouchra nous concocte une commutation sym/asym ... :shock: ;)
Je crois que nous sommes tous à tirer la langue en attendant les résultats ! :geek:
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 13 Aoû 2012 13:27

Bonjour Arnaud


Voilà le câblage est terminé
OTL hybride suite 3.jpg
OTL hybride suite 3.jpg (79.29 Kio) Vu 20794 fois


J’ai vérifié la partie relais pour les deux modes, c’est OK
mais j’ai eu du mal car câblage était interrompu, il fallait revoir ma copie
La phase de réglage est commencé, j’en suis avec le chauffage.

L’écoute peut être pour ce soir, à suivre

Merci Arnaud

PS :
Les dominos sont là pour trouver les tensions souhaitées.
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 13 Aoû 2012 13:37

Hier j’ai eu la même réflexion (dans tous les sens du terme) :rire aux éclats: :oops: :rire aux éclats:
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 14 Aoû 2012 13:40

Bonjour Arnaud

Les dernières nouvelles

Le chauffage est ok la montée de la tension 6,3Vdes 12AU7

Je pense avoir des problèmes avec des J309
Car sur les anodes des E88cc j’ai une différence de tension après la charge 68K
147v et 81V sur les anodes.

PS : la configuration de l’ampli est en asymétrique et aucun relais ne rentre en jeu
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 14 Aoû 2012 20:32

Côté étage de sortie, l'équilibre est correct ? Courants et offset ? Pas d'accrochage (inversion des ficelles retour) ?
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 12 Sep 2012 19:59

Bonsoir,

Bonsoir Arnaud

Je suis de retour après une absence imprévue.
D’ici dimanche je te donne un relevé complet

Merci
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 14 Oct 2012 14:53

Bonjour

Arnaud
Voilà un relevé des tensions

Les quatre alim de l’étage de sortie sont à U1=U2=U3=U4=46V
Htpos = 226V et HTneg = – 225V
Coté E88CC
Voie R Voie L
U1=131,8V---------- U2=112,6V-----------U3=137,7V------------U4=104,4V
Sur les cathodes de 12AU7
K1=136,3V-----------K2=118,4V------------K3=143,9V-----------K4=113,5V

La pola est de –0,795 à -0,803

Sur le résistance de charge
Voie R est de -13,6mV
Voie L est de –10,1mV

J’ai vérifié coté ficelles de retour R.A.S
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 14 Oct 2012 16:36

Bonsoir Bouchra !
Le déséquilibre n'est pas aussi important que tu semblais le dire dans ton message du 14/8. De toute façon c'est l'apairage des J309 qui est responsable, si les charges anodiques sont bien identiques (68K).
Les tension des cathodes des 12AU7 sont respectivement plus élevées de 4 à 5V, c'est très bien.
Tu n'indiques pas les courants de repos des PMOS (250mA chez moi soit 55mV sur les 0.22R).
Il reste à envoyer le signal audio ! ;)
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 14 Oct 2012 17:12

Merci Arnaud


Je suis incorrigible c’est vrai avant de laisser l’ampli de coté , j’avais changer les J309

Les charges des E88CC sont bien des 68K

les courants de repos des PMOS
voie R
1-----81mV ----------2---79MV
voie L
3----102mV---------4----81mV
la consommation entre 368/ 463mA
il faut que je réduise les courants de repos
et équilibré la voie L
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 14 Oct 2012 18:14

A l'égalité des courants on a 0V sur la charge. Un courant de repos trop faible provoque une distorsion de croisement, surtout aux signaux forts. Un courant de repos fort relève le seuil de passage de la classe A en AB, mais demande de bons radiateurs, c'est à toi de voir.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 14 Oct 2012 21:15

Je n’arrive pas à éliminer totalement la ronflette
Même en jouant sur l’inter de terre
J’ai vérifié la ligne de masse c’est correcte
Je pense que c’est dû à mon tapis de fillasse. :oops:
Le plus rapide est de préparer une autre platine simple mode asymétrique.
Je cherche dans mes cartons puis…..

Sinon j’ai fait un essai avec la musique, j’ai vite abandonné.
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 14 Oct 2012 21:37

Pour le réglage du zéro ronflette via Pot1 il faut mettre l'entrée à la masse par un Cinch 'bouchon' en court-circuit. Toutefois il faut éviter toute boucle de masse, Pot1 ne fait de miracle pour les gros défauts.
http://sites.estvideo.net/papanaka/Hybr ... aegele.pdf
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 18 Oct 2012 10:30

Bonjour

Bonjour Arnaud

J’ai honte de dire ma bêtise. :oops: :oops:

C’est en câblant la deuxième carte, que lumière fut (FIAT LUX)
La règle a été observée bien évidemment, il faut que tout soit démonté pour se rappeler d’un oubli :
( le système mode asy/sym était déjà hors châssis et la 2eme carte prête )
Les résistances de 950 et 470 R étaient toutes shuntées.
je n’ai pas coupé les pistes ?!?!?!?!? :shock:
Une vérification visuelle lointaine
J’ai honte, j’ai vraiment honte
Donc c’est un ampli asymétrique.


Le relevé
Pola = -0,801/
Les tensions d’anodes et cathodes restent inchagées
Courant de repos est 250mA soit une 55mV sur R 0,22
Silence absolu

Je fignolerai plus tard car là Paris...
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar christian7895 » 18 Oct 2012 20:21

Bonsoir Bouchra,

As-tu eu le temps d'écouter de la musique????

J'ai hâte d'entendre les avis des connaisseurs.

Est-ce aussi bon en hybride ???

Bon courage et bonne écoute.

Christian
Avatar de l’utilisateur
christian7895
 
Messages: 300
Enregistré le: 23 Sep 2012 15:23
Localisation: Longuesse, 95450, Val d'Oise

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 18 Oct 2012 22:46

Bonsoir

Hier j’ai touché l’ampli très tard

J’ai refait la carte trimmer et enlevé l’inutile mode symétrique.

Je n’ai pas écouté de la musique j’ai entendu la musique

L’écoute ne se fera pas avant la fin de semaine
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 19 Oct 2012 09:01

Bonjour !
Je suis en déplacement, mais je suis toujours à l'affut de bonnes nouvelles, bravo Bouchra ! :P
Attention à la puissance disponible, les tweeters auront du mal à supporter, ça ne rigole pas !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar Bruno » 29 Oct 2012 17:50

Hello à tous les amateurs de belles électroniques,
j'ai eu la joie de voir débarquer ce weekend chez moi mon irremplaçable ami Bouchra avec son montage de 'hybride d'Arnaud.
Magnifique réalisation! Cela donne envie de faire le même. Déjà avec l'otl j'avais apprécié son sens du montage, je suis de nouveau impressionné par son sens du câblage et de la structuration de l'ensemble, le béotien que je suis admire le maître à l'oeuvre.

Nous l'avons essayé sur mes enceintes, 4 ohms 86 db... (lecteur Arcam Alpha première génération)
IL SONNE TRES BIEN.

Il a fallu peut-être pousser un peu le volume mais les sonorités se sont révélées chaudes et rondes et le spectre équilibré, les timbres agréablement différenciés, les interprètes d'une belle présence physique.
Bouchra a trouvé un peu moins d'extension dans l'étagement des plans en profondeur par rapport à l'otl, mais pas de remonté des aigües ni de parties musicales couvertes par d'autres.
Le volume poussé à fond a bien été supporté par mes enceintes, avec une légère distorsion noté par l'oreille attentive de Bouchra.

En conclusion, l'hybride s'est bien adapté à mes enceintes très gourmandes en énergie.
Remerciements chaleureux et félicitations à Bouchra,
remerciements aussi à Arnaud pour le partage de ses compétences.
bruno
Bruno
 
Messages: 29
Enregistré le: 12 Mar 2011 20:43

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 30 Oct 2012 02:32

Bonsoir


J’ai pris mon temps pour écouter , bien sûr l’effet psychologique est lointain.

Chez moi, avec des enceintes de 93db,
(723,935 Philips comme lecteurs, TD160)
en premier on peut être sous le charme, flatté.
Cependant je trouve que la scène est moins profonde.

J’ai usé certains disques, la valse quoi

Une fois l’otl 6AS7 branché l’effet se dissipe et le charme de l’hybride est rompu.

l’otl mérite le premier prix.(indéboulonnable, indetrônable)

je reviens à mon amour OTL 6AS7
là je suis …


je finis par Milles Davis ( Ascenseur pour l’échafaud) :D
vinyle, musique originale du film de Louis Malle
je retrouve mon plaisir, mon OTL
Bonne nuit

Merci Arnaud
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 01 Nov 2012 19:52

Bonsoir !
je viens de rentrer d'un déplacement et j'ai trouvé ces bonnes nouvelles qui confirment mes impressions d'écoute déjà notées (voir ci-dessus 19 mars et 18 juillet).
En attendant, suite aux tests menés j'ai surtout conclu que c'est la globalité du schéma qui génère les différences audibles sur l'espace scénique ; rien de nouveau de ce côté là...
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 11 Fév 2013 16:06

Bonjour !
Pour ceux qui cherchent un remplaçant pour le J309, je signale le BF244-B en boîtier TO-92
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 19 Fév 2013 08:36

Bonjour !
Pour Bouchra : à l'occasion, pourras-tu nous donner la nouvelle référence du transfo ABL après les modifications demandées...
Merci d'avance !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar 5842 » 19 Fév 2013 18:17

Bonsoir
Bonsoir Arnaud

référence ABL :
M.2315-760A

Primaire 230/245V
Secondaires
4 fois 35V (90W)
2 fois 115V (20W)
6,3V (10W)
1,5V même section que 6,3V
bouchra
5842
 
Messages: 354
Enregistré le: 27 Oct 2010 23:40

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 19 Fév 2013 18:37

Merci Bouchra, à l'occasion j'ajoute la réf au schéma...
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 26 Sep 2013 11:18

Bonjour !
On peut profiter de ce montage hybrique à corr. diff. pour réaliser un ampli ‘passe très bas’ destiné à une chaîne multi-amplifiée. Tout comme le PP EL84 à correction différentielle (voir le fil concerné au 17 septembre 2013) un simple rebouclage externe est nécessaire ; l’absence de TS est même un avantage :

Image
Pour minimiser le travail de la correction différentielle (et les dh) il est important de symétriser l’atténuateur en sortie (R154 R153 et R152 R155), en effet le signal HP est symétrique par rapport à la masse.

Ici, avec les valeurs indiquées, la coupure est à 100Hz et la pente à 12dB/oct ; le tracé du bas montre le déphasage résultant :

Image

Rappel du schéma de l'hybride :
http://perso.estvideo.fr/arnaud.haegele/Hybride_/CIRCLOTRON_HYBRIDE_par_Arnaud.pdf
Vous aurez noté que sur le schéma de l'hybride, la sortie HP+ non inverseuse se situe en bas.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 05 Oct 2013 16:29

Bonsoir !
Restons encore sur cette application ‘passe très bas’ destinée à l’hybride…
Les valeurs des composants du filtre utilisé précédemment conviennent pour une source à faible impédance.
Pour pouvoir utiliser un potentiomètre en amont sans qu’il influe sur la fréquence de coupure il faut revoir les valeurs des éléments du filtre. J’ai revu ma copie afin de pouvoir utiliser un 10K log, valeur utilisée sur mon préamp passif.
Les constantes RC sont désormais obtenues via des résistances R150 & R151 de valeur plus élevées et des condos C50 & C51 plus réduits :
Image


Ici les valeurs à adopter en fonction de la fréquence de coupure désirée :
Image


Ces graphes montrent les réponses et déphasages en modifiant la fréquence de coupure ; on voit que le gain de l’ampli baisse légèrement quand Fc baisse :
Image


Ici l’influence de l’atténuation via un potentiomètre d’entrée de 10K, on constate que Fc ne bouge guère et que la pente reste à 12dB/oct :
Image

Cet hybride ainsi transformé en 'passe très bas' a été relié à deux 30DY de Georges Cabasse montés dans deux enceintes apériodiques de 100 litres chacune et à évent freiné (récup Galion 3).
Image
J’ai pratiqué quelques écoutes en associant à ce montage mes petites ProAc Tablettes drivées par le PP EL84 à corr. diff.
En commutant l’hybrique il est amusant d’entendre s’ajouter subitement les fondamentales d’une contrebasse là où les Tablettes ne diffusaient que les harmoniques au-delà de 100Hz. En fait il n'y a pas photo pour l'ambiance ajoutée, on y est comme enveloppé 8-)
Et inversement, en coupant les Tablettes on entend des fondamentales pures, exit le timbre chaud de la contrebasse…

Rappel de l’hybride utilisé ici :
http://perso.estvideo.fr/arnaud.haegele/Hybride_/CIRCLOTRON_HYBRIDE_par_Arnaud.pdf
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar MICROTECH » 26 Nov 2015 11:01

Bonjour à tous,

Ne sachant pas si un circuit existe pour le circlotron hybride j'ai réalisé un circuit qui comprend l'ensemble
des fonctions nécessaire à la réalisation d'une version stéréo. Le but est de le présenter comme une contribution personnelle au travail que vous réalisez pour faire exister ce forum, pour l'instant je présente juste la photo du circuit. Le dessin est réalisé avec Layout 5.0 et il est possible de le transférer comme Gerber etc.
Il est brut de fonderie, et je ne l'ai pas encore écouter, mais comme j'ai une cave tout comme Arnaud, tant qu'il gèle pas dedans, je peux réaliser le prototype qui serait un cadeau pour mon fils, un modèle 30W pour ses 30 ans :mrgreen:..

modifications : concerne le chauffage filament redressé filtré et temporisée. Sans SD162 je vais utiliser des 2SJ56, je quitte la plaque sur borniers pour alimenter les TO3 au plus court. Une résistance de 500W sera directement soudée sur les gates.
Fichiers joints
CircloArnaud.GIF
CircloArnaud.GIF (76.88 Kio) Vu 9283 fois
MICROTECH
 
Messages: 36
Enregistré le: 24 Nov 2012 12:46

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar MICROTECH » 26 Nov 2015 11:10

Bonjour La suite,

à me relire, je souhaite longue vie (à mon fils) et à Arnaud, pour qu'il supporte la montée en puissance associée au passage des ans :shock:
Fichiers joints
CircloArnaudCI.GIF
CircloArnaudCI.GIF (128.75 Kio) Vu 9283 fois
MICROTECH
 
Messages: 36
Enregistré le: 24 Nov 2012 12:46

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 26 Nov 2015 12:15

Bonjour !
Je rappelle juste ces petits détails :
L'usage de PMOS évite les problèmes de pics énormes de courant au moment où la 12AU7 driver se met à conduire. En fait ils sont bloqués par la monté en tension des cathodes du driver.
Ce même driver voit également son chauffage retardé par rapport à celui de l'E88CC via une CTN 6 et quelques spires dédiées supplémentaires au secondaire (6.3+1.8= 8.1V)
J'ai remarqué que les SJ162 sont stables quand ils montent en température, la dérive du courant de repos est quasi négligeable, aucune retouche d'offset à signaler non plus.
Aucun ronflette en sortie HP malgré le chauffage en alternatif, grâce au réglage pot1.
En remplacement des J309 obsolètes on peut tester des BF244B, mais je n'est pas fait d'essais en ce sens (hors simulation). Seul leur appairage permet d'avoir des tensions identiques sur les anodes de l'E88CC (vers 128V).
Attention à la tension filament-cathode max au driver.
Attention à la taille des radiateurs, ça chauffe assez fort (250 à 300mA au repos > 25W par canal au repos) !

http://perso.estvideo.fr/arnaud.haegele/Hybride_/CIRCLOTRON_HYBRIDE_par_Arnaud.pdf
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar René » 26 Nov 2015 13:55

Bonjour,

N'est-il pas possible de remplacer le J309 (TO92) par le MMBFJ309 (SOT23) ?

J309 - MMBFJ309.jpg
J309 - MMBFJ309.jpg (98.29 Kio) Vu 9269 fois


C'est ce que préconise Mouser:

http://www.mouser.fr/ProductDetail/Fair ... 52bQ%3d%3d

http://www.mouser.fr/Search/ProductDeta ... DFfg%3d%3d
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2470
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 26 Nov 2015 14:30

René a écrit:Bonjour,

N'est-il pas possible de remplacer le J309 (TO92) par le MMBFJ309 (SOT23) ?



Si si René ! C'est d'ailleurs le MMBFJ309 que j'avais mis dans le simulateur ! Les paramétres SPACE étaient disponibles sur le Net.

Par contre, quand le gain est trop grand (tel que 2SK170) l'étage d'entrée devient statiquement sensible à l'offset !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar MICROTECH » 26 Nov 2015 15:47

Bonjour René, Arnaud,

Merci pour votre assistance technique, j'ai modifié le circuit autour du J309 pour adapter des CMS Sot-23. Pour le chauffage des filaments, l'enroulement supplémentaire de 1V8 nécessite un torique. J'ai opté pour une autre solution DC avec CTN6 sur 12AU7 et résistance de limitation sur E88CC. Chaque fois que j'utilise les toriques y'a du bruit...vous utilisez une marque particulière ? Lorsqu'une solution utilise plus (trop ) de composants on peut toujours revenir en arrière en ne les installant pas...tout en expérimentant.
MICROTECH
 
Messages: 36
Enregistré le: 24 Nov 2012 12:46

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar christian7895 » 09 Sep 2016 09:53

Bonjour Arnaud,

Dans l'ampli Hybride, 2 tubes 12AU7 ou 6SN7GTB.

Quel est le mieux?

Cordialement.

Christian :(
Avatar de l’utilisateur
christian7895
 
Messages: 300
Enregistré le: 23 Sep 2012 15:23
Localisation: Longuesse, 95450, Val d'Oise

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar arnaud » 09 Sep 2016 10:55

christian7895 a écrit:Bonjour Arnaud,

Dans l'ampli Hybride, 2 tubes 12AU7 ou 6SN7GTB.

Quel est le mieux?

Cordialement.

Christian :(

Bonjour Christian !
En simulation ces 2 tubes sont équivalents pour ce montage...sauf éventuellement pour le délai de chauffe.
Je rappelle que le chauffage des drivers doit être retardé pour éviter les appels de courants au démarrage.
Ne disposant pas de 6SN7, je ne me prononce pas vraiment.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un circlotron hybride à correction différentielle (tome

Messagepar christian7895 » 10 Sep 2016 19:03

Bonsoir Arnaud,
Bonsoir à tous,

Merci de ta réponse pour les 12AU7.
Est-ce qu'un essai avec les 6SN7GTB aurait un intérêt ?
Pour la connection en symétrique, penses-tu qu'il faut prévoir un potentiomètre supplémentaire?
Je suis parti pour réaliser l'ampli.
Je compte le brancher derrière l'OTL sortie symétrique HP.
Je pense qu' il faut symétriser l entrée du filtre pour ne pas deséquilibrer la sortie OTL
Merci d avance pour tes réponses.
Cordialement.
Christian :P
Avatar de l’utilisateur
christian7895
 
Messages: 300
Enregistré le: 23 Sep 2012 15:23
Localisation: Longuesse, 95450, Val d'Oise

Suivante

Retourner vers Amplification

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron