Page 1 sur 4

Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 05 Mai 2011 18:18
par arnaud
Bonjour !

Je reviens à ce projet de préamp pour vinyle :
Entrée symétrique pour une insensibilité accrue aux inductions ambiantes. Entrée asym CINCH classique en prévision (voir ce fil à partir du 19 août 2012)...
Sortie symétrique ou asymétrique.
Pas de condensateurs chimiques.
Liaison directe entre tous les tubes.
Correction réactive pour le bas de spectre.
Correction passive pour le haut du spectre.
Ce mode réactif économise un facteur 10 sur le gain à apporter par rapport à toute autre système de préampli RIAA, actif ou passif.
Aucune contre-réaction.
Respect de la norme RIAA à +-1dB
Bruit très réduit grâce à une entrée cascode.
Consommation constante.

Les premiers tests m’ont tout de suite amené à modifier l’entrée cascode en plaçant une demi E88CC dans la partie haute. Nous sommes donc à la version 3 du schéma :

Image

Le montage réactif est très stable, malgré tous mes efforts je ne suis pas arrivé à le faire osciller (contrairement à la version 1)
La courbe RIAA est conforme.
Le rapport signal/souffle se situe au moins vers 70dB.
Comme prévu le gain est de 32dB sur la sortie asymétrique.
Les distorsions ne sont pour l’instant pas mesurables, je retrouve bêtement celles de mon générateur symétrique.
La saturation se manifeste vers 20V c-à-c en sortie à 20Hz.

Image

Mais nous sommes encore loin d’une première écoute…
Et pourquoi ne pas utiliser l'étage de sortie comme préamp pour d'autres sources, linéaires cette fois ? ;)

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 06 Mai 2011 21:00
par 5842
Bonsoir Arnaud

Je suis ce projet depuis le début
Car le Monsieur a des idées inavouées : (Otl 6336A entrée symétrique)

Les tubes il faut qu’ils soient appairés ?

Le must :
L’alim à base des tubes
Mais j’attends (sans un mot caché dans l’ombre) tes conclusions :D

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 07 Mai 2011 08:51
par philbob
Bonjour,

Je viens de faire une simulation LTSPICE en remplaçant les E88CC par des ECC99.
Je n'ai pas changé les valeurs des résistances.
Seule la tension de polar des ECC99 change un poil: 6V au lieu de 4.3V

Les résultats semblent très corrects.

Pour +/-5mV en entrée, la distorsion est de 0.008% @ 1kHz
Le gain à 1Khz est de 33dB (+/-220mV pour +/-5mV soit amplification de 44)

La courbe RIAA est respectée à +/-1dB de 20Hz à 20kHz

Le montage est intéressant même s'il est un peu plus complexe q'une correction RIAA passive
suivie d'une amplification. Maintenant, à considérer le nombre de tubes employés, les deux solutions se valent.

L'avantage "philosophique" de cette solution est qu'a aucun moment on atténue le signal, ce qui est
un comble quand on veut faire un ampli. Reste la question de la stabilité de l'ampli mais Arnaud a fait des manips
qui prouvent que cette solution est stable.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 07 Mai 2011 12:50
par arnaud
Bonjour !
Oui Bouchra, tu fais bien d'attendre ; toutefois une simule RIAA+OTL en mode symétrique donne une sensibilité de 1.8mV efficace à 1KHz.
Je vais tester plusieurs 12AX7/ECC83 en entrée pour avoir une idée des retouches de réglage nécessaires. Je sais déjà que les Sovtek ne sont pas utilisables, je vais en passer une au contrôleur…
Rien n'est appairé, les tensions que j'indique sont des moyennes, avec les tubes en place l'écart approche de 10V sur les anodes entre les 2 branches.
J'utilise des tubes séparés pour les parties hautes dont les filaments seront polarisés positivement, ceux des parties basses étant à la masse.
En sortie asymétrique la réjection des ondulations secteur est de -7dB pour l'étage d'entrée et de -36dB pour celui de sortie. Je prévois donc un léger filtrage HT entre les deux étages.
En sortie symétrique la réjection des ondulations secteur est par principe infinie !
Je ne connais pas les ECC99 de Philbob, j'utilise mes stocks en priorité.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 07 Mai 2011 14:53
par arnaud
Contrairement à mes 12AX7 Sovtek qui manquent de gain, je n'ai aucun problème avec des 12AX7 Telefunken, RT, Raytheon, CIFTE, mon stock s'arrête là...

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 07 Mai 2011 17:50
par arnaud
Une autre option est d'utiliser une 5751 en entrée, en abaissant le trimer vers 60K, il faut que je vérifie la microphonie et le souffle ; il n'est pas vraiment conçu pour cet usage.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 08 Mai 2011 07:03
par arnaud
Bonjour !
On doit pouvoir simplifier en remplaçant la triode basse de l'étage de sortie par une résistance...
Plus que 3 tubes par voie dans ce cas. :)

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 08 Mai 2011 08:22
par philbob
Bonjour,

Exact, j'ai repris la simu en mettant une 39k à la place du tube de pied dans la branche de sortie, les perfs sont sensiblement les mêmes.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 08 Mai 2011 08:33
par arnaud
Les tensions restent verrouillées, on va pouvoir choisir la résistance afin de minimiser l'usure du tube de sortie, l'impédance de sortie et les distorsions ! Au boulot ! 8-)

J'ai des 33K 2W sous le coude, pour un essai réel :geek:

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 08 Mai 2011 18:41
par arnaud
Bonsoir !
Les 33K 2W remplacent avantageusement un tube même si elles chauffent un peu, c'est confirmé, les tensions sont vérouillées et identiques. :)
Pourquoi n'y ai-je pas songé avant ? Encore un copier-coller tête baissée !
Je refais le schéma pour cette version 4...

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 08 Mai 2011 19:43
par philbob
Bonjour,

Oui, le [copier/coller] est bien le mal du siècle!

En attendant, aucun de nous n'avait relevé cela, mais cette fois, c'est notre fonction [lire/pas réfléchir] qui
doit en être la cause.... :D

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 09 Mai 2011 06:04
par arnaud
Voilà donc la version 4 en cours de test :

Image

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 09 Mai 2011 06:33
par Thevenin
hé bè!!!! on ne chôme pas au niveau des méninges hein! ;)
bientôt un CI :roll:
un préamp RIAA à tubes pour le panache :D conçu pour l'OTL ?
je regarde cela d'un oeil avec envie mais là... c'est toi qui fera l'étude car moi heu... je n'y connais pas grand chose dans les ampoules :mrgreen:
bye

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 09 Mai 2011 10:45
par arnaud
Une photo montrant une mesure estimative du souffle, ici il a été suramplifié 40 fois pour sa visu au scope échelle 10mV/div. Il faut encore ôter le bruit de l'ampli additionnel.
Le tube d'entrée est blindé pour l'occasion :

Image

Les -70dB semblent atteints (ramené à du 1KHz à 5mV eff)
Le souffle baisse un peu quand la HT baisse, le gain aussi mais on perd à peine 1dB à 260V. Par contre une baisse du chauffage n'a pas d'incidence, sauf à baisser fortement, ce que les tubes n'aiment pas, et là aussi le gain chute ! :geek:

Thierry, je retiens ton idée de CI, mais c'est évidemment prématuré !

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 09 Mai 2011 18:30
par arnaud
Je confirme que les 5751 sont très bruitées par rapport aux 12AX7 (2 fois plus et crachottements !). Elle semblent également plus microphoniques.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 10 Mai 2011 07:20
par Thevenin
Bonjour à tous,
Oui je sais c’est trop tôt pour le CI mais cela permet de cogiter dessus ce qui serait bien c’est d’avoir les tensions sur les pistes c a d entre les composants car le logiciel de Bofatiti détermine l’écart entre les pistes et aussi de faire le plan de masse en rapport avec ces même tensions mais chut… il n’est pas au courant (faut que je fasse d’abord son ampli ou que je lui passe celui que je fais en ce moment) :)
Pour l’alim tu as une idée ? À valve ou régulateur !!! Le LR8 est Bruyant non ? :roll:
Bye

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 10 Mai 2011 07:44
par arnaud
Bonjour !
Je songe à des régulations du genre Zéner + totors, comme celle que j'utilise pour les tests. Il faut aussi un chauffage en CC.
Je vais baisser la HT à 250V probablement, avec un relevé de tension sous peu.
J'essaie pour l'instant de comprendre pourquoi les 12AX7 Sovtek ne conviennent pas (réaction insuffisante à 20Hz).

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 10 Mai 2011 11:31
par arnaud
Voilà les tensions moyennes relevées :
Image

J'ai aussi compris pourquoi mes 12AX7 Sovtek répondent moins bien : elles ont moins de pente dans le domaine qui nous intéresse (30% de moins). Le gain global du cascode est insuffisant pour garantir la réaction attendue dans les graves, même en ôtant le trimer.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 13 Mai 2011 07:21
par arnaud
Bonjour !
Il est absolument nécessaire de blinder les tubes du cascode d’entrée pour supprimer toute ronflette, surtout la 12AX7, et dans une moindre mesure l’E88CC. L’effet de main est très prononcé, comme toujours dès qu’il s’agit de traiter des courants faibles.
Il en est de même pour le chauffage obligatoire des filaments en courant continu, le passage en alternatif fait apparaître environ 5mV c-à-c de 50Hz en sortie asymétrique ; cette ronflette n’a pas la même amplitude sur les deux sortie, donc elle ne s’annule pas intégralement en mode symétrique.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 23 Mai 2011 21:13
par arnaud
Ici non plus on ne s'endort pas, la seconde voie est en cours de montage :

Image

Et toujours avec des bouts de ficelles...et un tube en moins et chauffage en 12.6V cc ;)
Un autre avantage de ce montage : en aucun moment les tensions aux capas ne dépassent les 150V, elles ne sont même que de 40V quand les tubes sont froids grâce aux ponts diviseurs. 8-)

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 24 Mai 2011 16:31
par arnaud
Seconde voie en test. Ici du 20Hz à 20V c-à-c en sortie asym, question de voir la réaction aux grandes élongations..RAS :)
Image
On peut en prime constater que les filaments tirent 460mA sous 12.6V, c'est conforme.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 25 Mai 2011 07:01
par Thevenin
je vois que le chef est bien équipé et qu'il ne prends aucun risque( la carte solidement fixée par un étau )
ça avance bien 8-)

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 25 Mai 2011 10:42
par arnaud
Oui Thierry, et mon contrôleur de tubes est bien commode pour délivrer toutes sortes de tensions.
A force de multiplier les essais de tubes, j'en reviens à une HT de 300V. Elle permet d'être à l'aise avec le réglage du trimer de réaction pour toutes sorte de 12AX7/ECC83, sauf les Sovtek.
Le trimer est un 220K en série avec 47K qui n'est pas au schéma.
Voilà les nouvelles tensions relevées, un peu plus hautes :
Image

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 26 Mai 2011 10:45
par arnaud
Le retour à 300V me chagrinait, question bruit ; alors comme le conseille le proverbe, j'ai remis l'ouvrage sur la table pour résoudre ce problème qui finalement ressemblait pour beaucoup à celui de l'oeuf de Colomb !
Il suffisait de passer la charge d'anode du cascode de 180K à 200K et tout semble résolu, et toujours sans risque d'accrochage. :P
Je suis bon pour une nouvelle modif su schéma de principe. :mrgreen:

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 26 Mai 2011 13:49
par arnaud
Voilà donc la dernière révision ; faudra que j'arrête un peu, j'ai des ampoules qui viennent ! :rire aux éclats:
Image

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 29 Mai 2011 10:30
par arnaud
On parle de rumble sur un fil parallèle, ici le 5Hz est à -8dB, le 1Hz est à -25dB et le 1/2Hz à -32dB.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 09 Juin 2011 16:44
par arnaud
Le proto est achevé, j'ai même prévu des blindages à enfiler sur les tubes d'entrée si cela s'avère vraiment nécessaire, mais le coffret en lui-même devrait suffire.

Image

Il me reste à câbler la platine en symétrique...et à passer à l'écoute... :twisted:

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 09 Juin 2011 19:58
par 5842
Bonsoir Arnaud

Joli, tout mignon
Compact

Vivement l’écoute

Tu n’as pas prévu une sortie symétrique ?
Tu as une adresse pour le câble de la platine ?
J’envisage une alim régulée à tubes, qu’en penses-tu (le chef) ?
Une 6c19 avec une 6AU6 ou 6AK5(5654)

Comme tu peux le constater beaucoup de questions

Merci

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 10 Juin 2011 08:17
par arnaud
Ce n'est qu'un proto d'essai. Les premiers tests seront menés avec les alim courantes dont je dispose.
Si c'est positif je testerai un kit Conrad pour les filaments. Il en faudra peut-être un second pour les triodes hautes avec une pola vers 100V cc.
Pour l'instant je ne sors qu'en assym tout en sachant que le sym est préférable.
Le câble sym : réf Conrad 302791
http://www.conrad.fr/cable_micro_couleu ... 711_450928
Pour le recâblage il ne s'agit que de remplacer que le coax monobrin à partir du socle par un coax 2 brins pour micro sym.
Les alim sont le point délicat car il faut éviter les inductions de transfo, valve ou pas, elles seront stabilisées.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 13 Juin 2011 09:50
par arnaud
J’ai perdu beaucoup de temps, d’abord à extraire la platine TD du placard mural, tous les câbles passant à l’arrière par de petites ouvertures cachées ; ensuite après recâblage à chercher l’origine d’une drôle de petite ronflette pour finalement m’apercevoir qu’elle était induite par une de ces ampoules économiques que j’avais mise dans ma lampe d’établi, grrrr… :twisted:
Alors on va pouvoir passer aux écoutes, mais pour l’instant j’ai du monde…

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 13 Juin 2011 19:38
par René
Oui, ces ampoules éco sont de vrais pièges, je me suis fait avoir de la sorte aussi... je cherchais partout d'où cela pouvait venir, j'ai compris lorsque j'ai éteint la lumière :rire aux éclats:

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 13 Juin 2011 21:54
par philbob
Bonjour,

Pendant un temps, j'ai eu recours à une antenne TV intérieure placée à un mètre d'une
de ces fameuses ampoules.
Grâce à la TNT, ce n'était pas de la neige mais des carrés figés qui occupaient
tout l'écran.

J'ai fait l'essai avec d'autres modèles basse consommation.
Verdict, la zone "polluée" varie de 30 cm à 2m pour ce qui est du rayonnement direct.

Bilan: j'ai viré ces saloperies et mis des ampoules halogènes à la place.
Certes, ça consomme mais ça ne pollue pas, ça éclaire bien mieux
et finalement, la durée de vie n'est pas beaucoup plus courte.

Entre les alims à découpage et les basses consommations, on a tout intérêt
à filtrer le secteur et blinder les étages préamplis. Et encore, on n'a pas
trop à se plaindre par rapport à nos amis "sans filiste" qui ramassent tout
ce qui traine avec leurs préamplis HF.....

Grrr... :evil:

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 14 Juin 2011 11:31
par arnaud
Bonjour !
Encore des petites surprises avec mon antique Thorens TD160, le plateau fixe (le dessus) n’était bizarrement pas relié au plateau flottant, en effet les ressorts de suspension sont isolés par des rondelles de caoutchouc ; résultat : un peu de ronflette vite supprimée en reliant galvaniquement les deux plateaux par un simple fil souple.
Seconde surprise, une toute petite induction engendrée par le moteur (1mV en sortie du préamp) ; mais là on fera avec…pour l’instant.
Le disque test montre au scope que la norme RIAA est bien respectée, pas de retouches nécessaires au niveau des graves. La cellule est une Réga Elys (MM)
http://www.hifi-phono-house.com/Cellule ... 7419434295

Malgré ce petit désagrément je relie le préamp à l’OTL via un simple potentiomètre 50K log et c’est parti pour la première écoute, le fandango du quintet avec guitare de Boccherini :
http://www.musicme.com/Narciso-Yepes/al ... 02631.html
Que c’est beau, quelle présence, quelle clarté, et les castagnettes boisées à souhait. :o

Une petite photo TD160+câbles sym+Préamp+potar+OTL :
Image
A suivre …

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 14 Juin 2011 17:33
par arnaud
Un après-midi bien occupé à écouter de vieilles galettes ; mais finalement ces vinyles ont pris un sacré coup de jeune, on est littéralement en prise directe avec les artistes et les oeuvres.
Du grand orgue, avec Lionel Rogg au clavier du Silbermann d’Arlesheim, la Grande Passacaille de Bach distille ses graves sans retenue, et dans les passages subtils le moindre petit tuyau prend un air de soliste bien calé dans l’espace.
Des chœurs d’enfants à capella, ou accompagnés d’une foule d’instruments divers, guitare, percussions…tout est magnifiquement rendu, le pizz de la contrebasse est une vraie cerise sur le gâteau, sèche et physiquement présente, avec le touché des doigts sur le manche. Aucune chuintante ni sifflante, aucune coloration, aération est le mot exact, Madame s’est laissée emporter, elle s’est placé entre les enceintes pour chanter avec les chœurs, l’illusion était totale, madame a intégré la scène, le disque… que du bonheur. :P

Reste à peaufiner l’alimentation, ce n’est pas une mince affaire, tout comme les blindages et en évitant les boucles induites. Plus facile à dire qu'à faire... :geek:

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 15 Juin 2011 15:12
par René
:ugeek:

C'est plus que prometteur donc !
Génial... vivement une alimentation et ensuite un bon circuit imprimé pour mettre tout cela sur plaque. :)

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 15 Juin 2011 16:30
par arnaud
Oui René, je suis conquis par ce montage.
Il me reste à résoudre le problème annexe lié à ma Thorens TD160, le moteur induit du 50Hz dès sa mise en rotation. Pas grand chose, cela donne 1mV eff en sortie de préamp. J'ai vérifié avec une sonde pour champs alternatifs reliée au scope, le moteur fuite dur ; l'insersion d'une simple tôle à la masse entre le moteur et le départ des câbles réduit déjà l'induction de presque moitié. Il va encore falloir bouffer des conserves pour récupérer une boîte ! :rire aux éclats:

En fait la ligne est asymétrique de la cellule au travers du bras, jusqu'au raccord des câbles sym ; cela pourrait bien être la cause de la capture d'induction. :?:

La platine recâblée en sortie symétrique, avec le moteur en bas à gauche :
Image

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 15 Juin 2011 17:01
par Yves07
arnaud a écrit:. . .l'insersion d'une simple tôle à la masse entre le moteur et le départ des câbles réduit déjà l'induction de presque moitié. Il va encore falloir bouffer des conserves pour récupérer une boîte ! :rire aux éclats:

A tout hasard, essaye avec de la tôle à transfo (Le Mu Métal du pauvre !)

Yves.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 15 Juin 2011 19:30
par René
Peut être suffirait il de déplacer la barrette de connexion (fils du bras / câbles rca) vers la droite, afin de l'éloigner au maxi du secteur et moteur.
En câblant droit, au plus court, en évitant les ondulations de fils.
On doit même pouvoir fixer cette barrette à chant sur le bois, coté droit de la photo.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 15 Juin 2011 19:54
par RCGV
Bonjour

Ces platines Thorens, n'ont pas de défaut majeur et aller modifier des trucs là dedans me semble aléatoire. Je que je sais pas expérience, pour avoir fait ces préamplis RIAA, c'est qu'il faut une alim PARFAITE, c'est à dire qu'il doit en sortir du courant de batterie que ce soit en BT ou en HT. Si ce n'est pas le cas, il n'est pas possible d'éliminer par avance d'autres sources de bruit. D'abord l'alim par excellence et ensuite le reste.
Je ne serai pas étonné que ce 50hz devienne une harmonique qui ne dit pas son nom, avec l'alimentation pas assez filtrée. J'ai déjà vu ce pb que j'avais réglé par la qualité de l'alim du RIAA.
Un dernier point peut être, si votre alim est encore au stade expérimental, il n'est pas à exclure que le régime des masses des courants ne soit pas optimal.

Bien cordialement

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 16 Juin 2011 10:18
par arnaud
Non, tout n’est pas rose chez Thorens, le moteur de la TD160 est réputé fragile (voir les forums), un de ses enroulements est connecté en permanence au secteur, l’axe vibre d’ailleurs au repos dès que le cordon secteur est connecté ; la mise en route du plateau se contente de connecter un second enroulement via un RC déphaseur.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 16 Juin 2011 11:50
par christian67
ouah, c'est pas cool :o
pourquoi ne pas déconnecter tout le moteur ? Pour éviter le clac :?:

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 16 Juin 2011 12:03
par RCGV
arnaud a écrit:Non, tout n’est pas rose chez Thorens, le moteur de la TD160 est réputé fragile (voir les forums), un de ses enroulements est connecté en permanence au secteur, l’axe vibre d’ailleurs au repos dès que le cordon secteur est connecté ; la mise en route du plateau se contente de connecter un second enroulement via un RC déphaseur.

D'accord, mais alors du coup, ça fait sans doute un très bon RIAA, pour une platine qui n'en mérite pas tant.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 16 Juin 2011 13:21
par René
Oui, selon le modèle de platine Thorens, tout n'est pas rose et nombreux sont ceux qui y apportent des modifications pour un meilleur fonctionnement. Heureusement le DIY passe par là.

Pour le RIAA, Arnaud sait ce qu'il fait... il n'en est pas à son coup d'essai.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 16 Juin 2011 14:19
par RCGV
arnaud a écrit:Non, tout n’est pas rose chez Thorens, le moteur de la TD160 est réputé fragile (voir les forums), un de ses enroulements est connecté en permanence au secteur, l’axe vibre d’ailleurs au repos dès que le cordon secteur est connecté ; la mise en route du plateau se contente de connecter un second enroulement via un RC déphaseur.

J'ai 3 Thorens et le modèle le plus évolué est la 126 mK2 les deux autres sont des basics. Il n'y a pas ce bruit de moteur et pas d'avantage de jeu sur l'axe du moteur.

Coup de chance?

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 16 Juin 2011 15:06
par arnaud
Le moteur n'a pas de jeu mais son axe vibre à l'arrêt car un des enroulement est constamment au 220V. Il faut approcher l'oreille ou toucher l'axe du doigt pour le constater.
Quand on le fait tourner il induit du 50Hz que l'on peut détecter jusqu'à 1m avec une sonde inductive (self) reliée au scope. Cela n'a rien à voir avec le préamp qui n'est même pas connecté durant ces mesures.
Mais cela est hors sujet dans ce fil consacré à une correction RIAA très particulière. Des comparaisons sont prévues chez Bofissanono avec un préamp Audiomat Phono 1.5 et via un OTL...patience...

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 17 Juin 2011 00:04
par philbob
Bonjour,

Il me vient une réflexion vis à vis de la comparaison entre le RIAA à réaction
et un RIAA classique composé d'un premier étage d'amplification,
de la cellule RC et d'un deuxième étage d'amplification.

Hypothèses sur le RIAA à réaction:

Gain total à 50Hz = 47.5 dB (simulation ltspice)
Le gain est donné par le cascode soit 50.1 dB
Le filtrage donne une perte de 2.6 dB

Hypothèses sur le RIAA classique:

Gain total à 50Hz = 47.5 dB (identique à celui du RIAA à réaction)
Le gain est fractionné en 2 x 26.8 dB
Le filtrage donne une perte de 6.1 dB (simulation ltspice)

Cheminement de la ronflette:

La ronflette 1mv (-60 dB) mesurée à la sortie ne provient
que d'une ronflette à l'entrée dont le niveau est donc de -107.5 dB
La figure donne les niveaux du signal parasite dans la chaine d'amplification.

Question ?

Le fractionnement des gains sur le RIAA classique n'aurait t'il pas "tué" le parasite ?
N'ayant pas vraiment d'ordre de grandeur sur le bruit de fond des tubes, je ne sais
pas me positionner dans la dynamique des montages mais il me semble, toujours d'après la simu,
qu'un plancher de bruit de -80 dB en sortie de tube est une valeur déjà bien basse.
Peut être que le parasite est noyé dans le bruit de fond du premier ampli puis ratatiné
par la cellule de filtrage, ce qui ne se produit pas sur le RIAA à réaction.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 17 Juin 2011 08:00
par Diafan
Bonjour,

arnaud a écrit:Le moteur n'a pas de jeu mais son axe vibre à l'arrêt car un des enroulement est constamment au 220V. Il faut approcher l'oreille ou toucher l'axe du doigt pour le constater...

J'ai une demi douzaine de platines Thorens et je connais bien entre autres la TD160.

Le moteur n'est pas relié directement au secteur. Heureusement!
L'interrupteur secteur couplé au sélecteur de vitesses coupe le courant sur le moteur en position zéro.

Mais le problème que tu constates, Arnaud, vient d'ailleurs.
En parallèle sur le switch secteur, il y a un condensateur de déparasitage de 10nF, et c'est lui qui rend l'âme au bout de quelques années (ou décennies). Il se met à fuir et provoque effectivement un petit courant permanent dans le moteur.

Il suffit d'enlever ou de remplacer ce condensateur par un modèle 10nF 250V~ classe X1 ou X2 pour régler définitivement le problème.

Patrice

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 17 Juin 2011 18:38
par arnaud
Merci à Patrice pour son tuyau à propos de la TD160.

Philbob se demande si sur ce montage RIAA réactif, un signal grave émerge mieux du bruit de fond que sur un préamp classique.
A priori je dirai non, car un bruit de cathode c’est aussi du signal, et il subit le même traitement, quelque soit le mode d’amplification. C’est Vgk qui est amplifié, que ce soit Vg qui bouge ou Vk qui bouge c’est du kif.
On peut aussi constater par simulation, que les composantes graves du bruit blanc d’un tube d’entrée se retrouvent inversées sur la cathode symétrique…et inversement…

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 18 Juin 2011 10:31
par Hubert
arnaud a écrit:Merci à Patrice pour son tuyau à propos de la TD160.


Et c'est bon à savoir ! La réflexion de René est aussi pertinente, c'est vrai que cette barette est bien mal placée !

René a écrit:Peut être suffirait il de déplacer la barrette de connexion (fils du bras / câbles rca) vers la droite, afin de l'éloigner au maxi du secteur et moteur.
En câblant droit, au plus court, en évitant les ondulations de fils.
On doit même pouvoir fixer cette barrette à chant sur le bois, coté droit de la photo.


Beau travail en tout cas 8-) 8-) 8-)

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 18 Juin 2011 12:37
par arnaud
Reste à voir aussi s'il faut ajouter une capa d'amortissement à l'entrée, genre 22pF à 100pF. Certains mettent même un LC anti-HF. Il y a effectivement quelques traces de HF modulée en sortie, genre radio périph, une centaine de µV.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 19 Juin 2011 09:43
par arnaud
Le mystère de l’induction par le moteur de la TD160 est résolu : une boucle de masse, un repli de tôle soudé directement au blindage d’un des coax en sortie de bras en un endroit un peu caché. C’est corrigé.
La seule incongruité qui subsiste est la non continuité de la symétrie jusqu’à la cellule. Le câble est en sym du socle au préamp (entrées XLR), mais il reste en blindage simple du socle à la cellule, car l’accès au support de cellule est impossible sans risquer de démolir le bras (support de cellule riveté). J’ai quelques idées qui mijotent, mais là je surveille plutôt la daube ! ;)

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 21 Juin 2011 16:00
par arnaud
Bonsoir !
Toutes ces petites misères de micro-inductions captées sont bien sûr gommées en mode sortie symétrique qui joue bien son rôle. Je conseille néanmoins d'examiner sérieusement la platine vinyle avant de se lancer dans ce genre de préamp RIAA ; prévoir aussi un potar log 4 pistes pour le régler niveau vers l’OTL en entrée symétrique.
Mon projet personnel est un peu différent, j’envisage un nouveau préamp à 4 entrées : CD, 2*AUX et RIAA capable de relier mes amplis situés à la cave sous les enceintes (16m de coax).
Cette liaison sera donc asymétrique ; l’astuce est d’utiliser un SRPP en sortie qui soit capable en position vinyle de désymétriser les 2 lignes symétriques RIAA par voie, pour gommer les micro-parasites d’inductions sur la sortie asymétrique (par soustraction).
Ce préamp aura donc un tube double triode en plus par voie avec :
2 entrées symétriques XLR vers la platine vinyle.
3*2 entrées CINCH
2 sorties CINCH (voies gauche et droite) d’impédance 5K.
Un potentiomètre + balance

Une autre option aurait été de tirer des lignes symétriques jusqu’aux amplis, mais comme j’écoute très peu de vinyle et que les autres sources sont asymétriques, je garde mes coax.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 21 Juin 2011 17:59
par philbob
Bonjour,

A peine terminé le RIAA à réaction, voici Arnaud sur la piste d'un autre projet....

A propos des liaisons asymétriques / symétriques, on peut noter aussi les transfos de ligne
qui semblent efficaces (mais bon, c'est pas des tubes :D )

Sinon, il est peut être possible, en sortie de preampli, de mettre un dephaseur cathodyne épaulé par
des triodes suiveuses pour convertir une entrée asymétrique en sortie symétrique.
Évidemment, cela coute 2x3 triodes, 3 12AU7 par exemple.

Maintenant, si tu n'as jamais eu de problème en asymétrique au bout de 16m de coax, il
n'est sans doute pas nécessaire de sortir l'artillerie, le mieux est l'ennemi du bien. :mrgreen:

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 21 Juin 2011 20:26
par christian67
C'est bien un alsacien Arnaud, il ne peut pas s'empêcher de travailler 8-) A la recherche de la perfection, j'adore :P

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 22 Juin 2011 08:32
par Diafan
Bonjour,

J'ai fait un désymétriseur comme ça, un SRPP, sur un ampli SE300B sur le schéma Anzai.
Ça marche à la perfection.

Patrice

Image

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 22 Juin 2011 11:15
par arnaud
Oui Patrice, l'idée est très bonne, voire excellente ! ;)
Et l'étage peut servir pour les entrées asymétriques AUX et CD. De plus une sortie sur 5K est possible..

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 22 Juin 2011 12:37
par Diafan
Je n'y aurais sans doute pas pensé moi-même.
Je me suis inspiré d'une étude théorique de Broskie sur une méthode originale pour sortir en asymétrique d'un DAC aux signaux symétriques.

Patrice

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 22 Juin 2011 17:42
par philbob
Bonjour,

Le SRPP attaqué sur les deux grilles fait effectivement bien son office.

Autant je comprends la contre réaction sur le tube du bas qui
divise par 10 ou 20 le taux de distorsion,
autant je ne comprends pas les 51k de rappel de la grille du haut au
pied de Rk. J'aurai bien mis 510k à la place.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 22 Juin 2011 20:28
par arnaud
bonsoir !
Pas facile à expliquer…un pont de Wheatstone équilibré est insensible aux variations de l’alimentation car la tension entre les points de sortie du pont est toujours nulle.
Dans le raisonnement qui suit, par potentiel il faut entendre ‘potentiel alternatif en mode commun’.
Ici les points entre lesquels le potentiel est toujours nul sont la sortie et la masse ; dans ce raisonnement, c’est le mode commun qui sert d’alimentation et le résidu de mode commun est toujours nul en sortie, car les produits des résistances opposées dans le pont sont égaux.
Les résistances n’ont pas besoin d’être toutes les quatre de 51K, mais ces 2 produits doivent être égaux :
Résistance de fuite haute * résistance CR basse = Résistance de fuite basse * résistance CR haute
Il ne s’agit que de la réjection du mode commun (signaux dans le même sens), l’amplification du delta entrée suit son propre chemin.

En conclusion : quand les signaux en entrée bougent du même voltage et dans le même sens, la sortie ne bouge pas ; dans le cas contraire on retrouve en sortie le delta entrée * µ (avec µ proche de 1).

C’est un cas classique dans des applis avec ampli-op, mais cela fait rétro dès qu’on y met des tubes ! :o

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 22 Juin 2011 23:40
par philbob
Bonsoir,

Ok pour l'argumentaire précis et imparable.

Je viens effectivement de reconnaitre la structure d'un montage ampliop monté en soustractif.
Et bien entendu, les produits en croix sont les mêmes.

Merci ;)

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 23 Juin 2011 08:03
par arnaud
On peut aussi expliquer ce montage désymétriseur de manière plus simple : quand les signaux d'entrée sont en phase et de même amplitude sur les grilles (en Vgk), les résistances dynamiques des tubes varient dans le même sens tout en restant à égalité, donc la tension entre les tubes ne bouge pas et vaut toujours HT/2 ; dans les autres cas (signaux d'entrée déphasés) la sortie varie car les résistances dynamiques des tubes ne restent pas égales.
Le mode commun (parasite arrivant en parallèle sur les entrées symétriques) est bien annulé.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 24 Juin 2011 18:27
par arnaud
Voilà à quoi pourrait ressembler le préamp en projet, vinyl sym et CD assym, sortie assym :
Image

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 24 Juin 2011 21:00
par René
Très chouette... vraiment :geek:
En terme de gain, le srpp final est bien adapté à l'entrée de l'OTL autant pour le coté RIAA que CD ?

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 24 Juin 2011 21:48
par Yves07
René a écrit:Très chouette... vraiment :geek:
En terme de gain, le srpp final est bien adapté à l'entrée de l'OTL autant pour le coté RIAA que CD ?

Est ce vraiment un srpp ? Plutôt un sepp: Single ended Push Pull !

Bref, beau projet !

Yves

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 25 Juin 2011 08:23
par arnaud
Bonjour !
Le gain de l'étage symétriseur est de 3dB. Il joue en prime un rôle de buffer adaptateur d'impédance. Avec les niveaux en jeu, il est clair qu'il faudra baisser le volume en commutant sur CD...ou atténuer légèrement ce dernier au préalable.
Les écoutes de vinyle que nous avons pratiquées avec Bofissanono ont été faites sans cet étage additionnel, en liaison courte asymétrique via un pot ALPS de 2*50K log. Le bouton du pot n'a jamais dépassé le tiers de la rotation, ceci pour un rendu tout ce qu'il y a de plus réaliste (OTL + Cabasse Iroise 3). Mais il est vrai que l’OTL possède une entrée assez sensible (130mV !).
En position vinyle vous ne pouvez compter que sur 350mV en sortie, ce qui est insuffisant pour la plupart des amplis qui demandent le double de voltage. Il faudra passer alors par le préampli attitré.
Le réglage +-2% d’une des 68K permet de peaufiner la réjection du mode commun (ronflettes résiduelles)
Premiers tests dans quelques jours... :ugeek:

En réponse à Yves : c'est proche d'un micro-OTL ! :D

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 28 Juin 2011 16:36
par arnaud
Bonsoir !
Je profite de la fraicheur de la cave pour tester l’étage additionnel à sortie asymétrique avec rejet du mode commun.
La photo parle d’elle-même : la voie traitée est exempte de résidus 50Hz (trace du haut).
La voie non traitée garde le résidu en sortie asymétrique.
Des tests avec générateur symétrique montre que la réjection du mode commun approche des 1000, à condition de peaufiner le réglage de la 68K du pont.
Image


On gagne bien 3dB sur la voie traitée.
La sensibilité du scope est de 5mV/div pour les 2 voies.
Ma cellule de sensibilité 7.2mV permet d’obtenir 490mV efficaces à la lecture d’un disque étalon gravé à 8.5cm/s. La sortie est chargée par 10K, valeur du futur potar ALPS.
Il me faut encore modifier la seconde voie avant de passer aux écoutes en liaison longue...et en entrée CD.
Image
Mesures en cours, entrées en XLR, scope sur les deux sortie CINCH.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 05 Juil 2011 13:13
par arnaud
Premiers essais de la config du préamp complet RIAA / CD, mais provisoirement sans l'entrée CD... ;)
Les alimentations filaments et HT sont encore celles de l'atelier.
Les 22nF qui traitent le haut de la courbe RIAA sont des micas 150V assez imposants. Ils sont coincés entre la tôle et l'arrière blindé des circuits, on évite ainsi autant que possible les influences électrostatiques (effets de main).
Image

La sortie est sur potar 10K log posé dessus pour la photo, l'écoute sur ProAc Tablette via les blocs OTL mono
Image
Premier constat : on s'habitue vite aux bonnes choses ! 8-)
C'est en même temps doux, filé et luxuriant, avec une superbe présence des instruments et des chanteurs. Les graves remuent les petites membranes des ProAc Tablette avec un rendu toujours surprenant. Et quel silence entre les plages !

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 11 Juil 2011 10:11
par arnaud
Bonjour !
Pour alimenter en 12.6V 1300mA (pour 2 voies) avec autre chose que mon alimentation de labo, j'ai testé le kit réf 116661-62 vendu 29.90 euros chez Conrad.
http://www.conrad.fr/kit_alimentation_u ... descriptif

Cela fonctionne parfaitement avec l'avantage d'une monté douce en tension (tubes froids) grâce au limiteur d'intensité réglable. Le LM723 utilisé intègre ce genre de protection en prime du réglage de tension.
Sans ajout de condo, l’ondulation est nettement sous les 50mV et aucun bzzz de redressement n’est visible.
Dans les conditions d’utilisation imposées, il faut qu’en entrée du module le transfo fournisse un minimum de 19V efficaces.
Pour la HT régulée à 250V (16mA par voie) je compte utiliser 2 antiques VB408.
Tout çà pour rendre ce proto portable, des essais comparatifs sont prévus chez Bofissanono qui dispose d’une grosse discothèque vinyle. Le proto sera mis en compétition avec le
préamp Audiomat Phono 2 à totors :
http://www.highendaudio.fr/preamplis/phono.html
Mais il faudra encore patienter, l’alim externe est loin d’être montée…transfo, etc…

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 12 Juil 2011 09:18
par René
Pas mal cette platine Conrad pour le chauffage... peut être utilisée pour plein d'autres projets ;)

Bonnes soudures Arnaud ! Nous suivons cela de très près. :D

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 13 Juil 2011 14:19
par Thevenin
Bonjour à tous,
pas encore en vacances :cry: mais je suis dans le béton allongement de la terrasse dur dur...
en parlant de transfo, les transfos R sont plus "facile à réaliser" et donc moins cher... :?:

• Coût moindre pour les petites puissances (plus simple à produire)
• Encombrement plus faible (design plat)
• Bobinage plus régulier
• Excellent taux de régulation : écart entre tension à vide et tension à charge nominale < à 4% (au lieu de > à 10% pour un torique)
• Pertes de flux très faibles (ne nécessite pas de blindage)
• Capacité parasite primaire /secondaire très faible (très important en audio)
• Faible consommation à vide.
• Échauffement faible
• Silencieux
• Le transformateur AUDIO par excellence
http://www.selectronic.fr/soussousfamil ... =11&page=4

c'est bien vrai ça :?: :!: si oui

ABL fait-il ce genre de transfo??? avec en plus le 250V?
et pour le kit Arnaud il est pas dur à réaliser mais il y a bcp de potards en // :?: pourquoi :?:
d’après leur schéma
Voila ...
A+

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 13 Juil 2011 22:39
par René
Thevenin a écrit:et pour le kit Arnaud il est pas dur à réaliser mais il y a bcp de potards en // :?: pourquoi :?:


Réglages rapides et réglages fins de U et I.
Enfin, je pense, vu la disposition et les valeurs.



Thevenin a écrit:• Le transformateur AUDIO par excellence
http://www.selectronic.fr/soussousfamil ... =11&page=4

c'est bien vrai ça :?: :!: si oui

ABL fait-il ce genre de transfo??? avec en plus le 250V?


Oui, ce sont de bons transfos pour l'audio mais ABL n'en fait pas... et d'ailleurs je ne sais pas si on en bobine sur mesure en France.
Mr Ducroc en vend sur ebay, des R-Core, HT uniquement, avec 4 secondaires de 80V 300 mA que l'on peut combiner à loisir en série ou parallèle.
Il faudrait lui demander s'il a possibilité d'en faire réaliser d'autres... son pseudo est "rimlok"

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 14 Juil 2011 07:34
par Thevenin
wharf ! en France non ...mais en chine? 8-) reste à savoir si les Chinois sont sérieux ? :roll:

http://cgi.ebay.fr/0-180V-250V-330V-50V ... 588c37e321

http://cgi.ebay.fr/250V-0V-250V-4-5V-6- ... 588e522237
mais bon ! Arnaud n'en est pas encore là ;) il a peut être une autre approche :!:
bye

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 14 Juil 2011 08:01
par arnaud
Bonjour !
Je n'ai encore rien décidé en matière de transfo ; pour l'instant pour le proto je me débrouille avec de la récup. De toute façon l'alime sera séparée.

Thierry a écrit:et pour le kit Arnaud il est pas dur à réaliser mais il y a bcp de potards en // :?: pourquoi :?:
d’après leur schéma
Voila ...
A+


En ce qui concerne le kit Conrad, les potars mentionnés en parallèle sont soit des trimers internes fournis, soit des potars externes non fournis (si on désire réaliser une alimentation variable en coffret labo). C'est l'une ou l'autre option, le circuit imprimé offre simplement les deux possibilités. Il n'y a que 3 pot : tension grosse et fine, et limite de courant.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 18 Juil 2011 11:00
par arnaud
Premiers essais d’intégration de l’alimentation stabilisée 2*250V.
Le problème posé est le suivant : peut-on intégrer l’alimentation HT dans le coffret tout en y amenant le courant alternatif sans provoquer de ronflette.
De plus, j’ai opté d’emblée pour une alimentation double 2*250V avec deux arrivées 115V alternatif, en fait j’ai récupéré le matos de mon proto OTL stéréo, chaque VB408 débitant ici 17mA. Le transfo est un petit 230V/2*115V 30VA d’isolation de chez Conrad.
Mais on aurait pu monter une alimentation 250V unique à base de Zéners + ballast capable de fournir les 34mA demandés par les 2 canaux réunis, comme lors des premiers essais.
J’ai donc monté le CI des HT sous le couvercle rabattable, ce qui est pratique pour tester l’influence du câblage.
Conclusions : Pour amener impunément les 115V alternatifs à travers le coffret il suffit d’utiliser du câble blindé à 2 âmes, en fait du câble micro parallèle, le même que celui utilisé en entrée depuis la platine TD. Le blindage sera bien sûr relié à la masse. Par principe on évitera toutefois de passer trop près de l’étage d’entrée. En tout cas aucune ronflette n’est plus visible au scope en sortie dès que le blindage du 115V 50Hz est mis à la masse (couvercle rabattu).
Pour le circuit de masse je compte adopter le circuit en U avec les alimentations flottant aux extrémités.
Sur la photo seule la voie gauche est alimentée en 115V 50Hz blindé, celle de droite est encore accrochée au funeste scindex :

Image

En fin de compte, le coffret séparé ne recevra que le ou les transfos et le CI de l’alim des filaments (voir plus haut).

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 13 Aoû 2011 17:39
par arnaud
Le proto est prêt pour des essais comparatifs chez Bofissanono ; il faudra toutefois patienter 15 jours, vacances obligent…

Image

Sauf le CI Conrad d’alim 12.6Vcc, ce n’est que de la récup. Admirez les magnifiques blindages des tubes d'entrée ! :D
Les liaisons avec le bloc alim s’effectuent via du câble micro à 2 âmes, avec blindage au châssis.
Malgré les 2*130V alternatifs en entrée aucun résidu 50Hz n’est ainsi visible au scope une fois le couvercle rabattu.
Les RCA de la future entrée CD ne font pour l'instant que de la figuration. ;) Il faudra prévoir l'extinction des 6 tubes inutiles pour cette fonction haut niveau. :geek:

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 19 Aoû 2011 16:16
par arnaud
Premiers essais en prise sur la chaîne attitrée, avec les 16m de coax vers l'OTL drivant les Iroise 3.
C'est tout à fait concluant, avec une envie réelle de réécouter tous les vieux stocks de galettes. L'impédance de sortie (<600 ohms) maitrise parfaitement cette longue liaison. :)
Voilà le schéma hors alimentation, sauf que l'option CD n'est pas encore câblée ; à noter le remplacement d'une 33K par une 35.7k pour faire disparaître le réglage de réjection du mode commun :

Image

...à septembre pour des écoutes comparatives.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 26 Aoû 2011 07:55
par René
Bonjour,

Nous attendons avec impatience le test comparatif... ;)

Pour ceux qui cherchent des E88CC - ECC83/12AX7, j'ai vu des prix pas trop élevés (respectivement 9 et 10€ la pièce pour E88CC Tesla et 12AX7/CV4004) chez ce vendeur:
http://stores.ebay.fr/LANGREX/VALVES-/_ ... 513&_pgn=2

C'est un vendeur pro, il est aussi possible d'acheter directement au magasin:
http://www.langrex.co.uk/sales.html

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 29 Aoû 2011 21:51
par Hubert
Merci pour le lien ;) ;)

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 12 Sep 2011 17:29
par arnaud
Bonjour à tous !
Depuis que Francis, alias Bofissanono, s’est converti à l’OTL, il trouvait que l’écoute des vinyles n’avait pas fait le bond qualitatif comme cela a été le cas avec les CD. La cause du problème a été identifiée, elle provient, on s’en serait douté, de l’emploi d’un préamp à totors, un Audiomat Phono 2 :
http://www.highendaudio.fr/preamplis/phono-2.html
Celui-ci a donc été confronté au proto à correction réactive, objet de ce fil.
Comme ce proto est à entrée symétrique, ma platine Thorens TD160 modifiée en sortie symétrique fut également du voyage.
Sont donc confrontées à travers l’OTL :
Une platine Réga Planar 9 équipée d’une cellule Réga Exact via Audiomat Phono 2 à totors.
Une antique Thorens TD160 équipée d’une cellule Réga Elys bien moins chère mais via nos chers tubes.
Combat du pot de fer contre le pot de terre ? …et bien dès le premier disque Francis crie au scandale, son système de lecture vinyle, acheté très cher, le must soi-disant, ne produit que de la platitude comparé au proto. Grace à nos petits tubes, la mémé TD160 l’emporte par KO.
C’en est fini des ambiances stéréo plates, la respiration et l’espace sont revenus, les instruments sont physiquement présents. Francis est aux anges, on écoute en alternance piano, orchestre, musique de chambre, opéra, le retour aux totors est toujours synonyme de platitude. Même une antique galette mono gagne en dynamique (le Sacre par un Boulez encore tout jeune).

Image
Image

Conclusion : les galettes ont pris du relief ! :P

Une seconde confrontation opposera cette fois le proto à un préamp RIAA à tubes de facture plus classique, disons traditionnelle ; malheureusement cela ne pourra pas se faire tout de suite…

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 12 Sep 2011 21:31
par René
Super :D

Je ne doutais d'ailleurs pas de la supériorité de ce montage vis à vis de ce qui existe en totor sur le marché.
Vivement le test contre le RIAA à tube et ensuite la réalisation d'un petit circuit imprimé avec l'aide de Thierry j'espère.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 12 Sep 2011 21:53
par philbob
Bonjour,

Moi aussi j'ai hâte de lire le comparatif.

Je démarre un projet un RIAA à tubes "classique" pour une LENCO L80 fraichement récupérée mais du coup,
j'ai mis le pied sur le frein! Que va donner la comparaison?

Il est toujours surprenant de constater des différences entre les montages "maison" et des montages
"industriels" qui se réclament être de qualité.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 13 Sep 2011 13:41
par arnaud
En effet il vaut mieux patienter car ce projet comporte une difficulté majeur : la symétrisation de la platine ; sur la TD160 je n'ai pu passer en sym qu'à partir de la sortie du bras, et la cellule elle-même n'est pas vraiment conçue pour cet usage car elle comporte un blindage externe soudé en interne à une des 4 pattes de raccordement.
Une seconde difficulté, mineure celle-là, consiste à trouver des 12AX7/ECC83 avec une pente conforme dans les Vak faibles, les Sovtek modernes ne répondent pas à ce critère. Il leur manque près de la moitié du courant pour être conformes sous des Vak de 70V :evil:
Heuresement les Telefunken, RT, Raytheon, CIFTE (mon stock NOS) sont conformes.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 02 Nov 2011 14:18
par arnaud
Bonjour !
Un petit tour chez Bofissanono pour comparer (enfin !) ce proto avec un préampli RIAA à tubes de facture classique avec correction contre-réactionnée.

Ici le schéma RIAA du vieux concurrent, du classique en béton, repris par moult constructeurs, une CR qui se contente d’atténuer toute la bande selon l’entière courbe RIAA avec les 2 cellules en retour :
Image

Ici à nouveau, le proto objet de ce fil, avec sa correction grave réactive et aigue passive, le 1000Hz ne subissant aucune correction autre que le gain :
Image
La commutation CD n’est hélas pas encore installée…

On branche le vieux concurrent contre-réactionné (premier schéma) et on lance un vinyle, Samson François joue Chopin, Bofissanono qui dispose du proto depuis pas mal de temps déclare dès les premières mesures que c’est moins bon, même pas dix secondes se sont écoulées…
On place le disque sur l’autre TD, la cellule est de prix moindre mais tant pis, c’est le nouveau proto qui se charge du signal, toujours via l’OTL, et là on s’y retrouve !
Madame qui discutait dans une pièce voisine nous rejoint en déclarant : vous avez modifié quelque chose, on a tout-à-coup cru qu’il y a un vrai piano au salon.
On écouta encore un concerto pour clarinette de Spohr, là aussi même constat, le proto dégage la scène qui gagne beaucoup en profondeur, les nuances de l’instrument deviennent évidentes, son touché, sa présence…j’arrête là !
On retente encore une écoute avec le préamp Audiomat Phono 2 à totors, Bofissanono est déçu, son système qu’il a payé très cher pour l’écoute de ses chers vinyle se révèle à nouveau décevant, ce que j’avais déjà signalé précédemment ; il est toutefois supérieur au préamp à tubes avec contre-réaction, et çà, il fallait le signaler ! Je suppose, en absence de schéma, que l’Audiomat Phono 2 fonctionne en correction passive.
S’il fallait attribuer des étoiles :
Tubes avec CR : une étoile *
l’Audiomat Phono 2 à totors : deux étoiles **
Proto objet de ce fil : trois étoiles *** ou même plus, tellement la différence est flagrante.
Hélas ce proto ne fonctionne qu'en entrée symétrique, il va falloir convaincre Bofissanono de passer en config bobine mobile + transfo élévateur et symétriseur, tel le LL1681 :
http://80.11.129.18/~ceresau/lund_tar.htm

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 02 Nov 2011 23:27
par René
C'est plus qu'encourageant ! 8-)

En bobine mobile il y a l'option de passer à la DL160 qui n'a pas besoin de transfo élévateur (sortie 1,6 mV)
http://www.son-video.com/Rayons/Hifi/Pl ... DL160.html

Il faut quand même veiller à l'adaptation d'impédance: 160 ohms préconisés (Edit: Non, erreur sur le site son-vidéo, 160 ohms est l'impédance de sortie, la charge recommandée est + de 47K.)

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 03 Nov 2011 08:45
par arnaud
Bonjour René !
L'intéret du transfo est la possibilité de symétriser facilement le signal ; toutes les cellules, tous les bras sont câblés en asymétrique ; je ne connais pas de cellules avec une 5ième patte dédiée au blindage. :cry:
Ma TD160 n'est câblée en sym que jusqu'à l'articulation du bras. Résultat : quand on touche le métal du blindage de la cellule, ça ronfle, car il est relié à une des deux entrées chaudes.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 03 Nov 2011 10:36
par René
C'est vrai que de nombreuses cellules comportent une des quatre broches reliée au blindage.
Normalement, c'est indiqué par un petit sigle où visuellement reconnaissable car une patte du blindage arrive sur la broche en question.

Qu'en est-il pour les cellules qui ne portent aucune indication de ce genre et dont le corps est totalement en plastique ou autre matière synthétique ?

Pour la DL160 que j'ai cité... je ne vois rien qui indique un blindage sur la documentation constructeur. Si quelqu'un détient plus d'informations à ce sujet, je suis preneur.

Notez que le lien que j'ai mis dans le message précédent comporte une erreur. Il est indiqué "charge recommandée: 160 ohms" c'est en fait la valeur de l'impédance de sortie de la cellule (cela m'étonnait un peu... d'où vérification sur doc constructeur.)
La charge recommandée est "plus de 47kohms", ce qui permet d'utiliser cette cellule sur n'importe quel péamp riaa standard.

Reste à voir cette question de montage symétrique pour le riaa d'Arnaud...

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 03 Nov 2011 13:17
par arnaud
Le gain total du montage précédé d'un transfo Lundahl LL1681 en entrée assym / sortie symétrique, est en théorie de 63dB, de quoi attaquer sans problème nos petits OTL à partir d'une cellule bobine mobile fournissant 0.2mV.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 22 Nov 2011 18:49
par 5842
Bonsoir Arnaud

Que penses-tu des 12AX7 EH ?
Car les autres sont des perles rares.
Merci

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 22 Nov 2011 19:25
par arnaud
Bonsoir Bouchra !
Figures-toi que j'avais inscrit les 12AX7EH comme étant à tester à condition d'en trouver !
Pour l'instant je n'ai eu des problèmes de pente aux faibles tensions (<100V) qu'avec des tubes récents (Sovtek). Apparemment leurs novals (E88CC, 12AU7, 12AX7) sortent toutes du même moule, je pense que seul le pas de la grille change en fonction du modèle.
Le préamp et ma Thorens sont toujours en ce moment chez Bofissanono qui ne peut plus s'en passer !

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 22 Nov 2011 20:23
par René
Pour être bien, il faut qu'elles présentent une pente de combien minimum avec une tension de plaque < 100V ?

J'ai une paire de celles ci:
http://cgi.ebay.fr/ShuGuang-12AX7B-Vacu ... 3cbae0fb7b
Des ShuGuang, elles ont l'air dans les spécifs des datasheets. Moins de 15€ la paire port compris.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 23 Nov 2011 10:40
par arnaud
Bonjour !
Comme on peux voir sur ce relevé rapide, les 12AX7 Sovtek présentent un réseau Kellog très creusé par rapport au data-sheet standard ; elles ont du mal à débiter aux faibles voltages, et pourtant ce sont des tubes neufs, et j’en ai testé plusieurs.
Je pense que si une 12AX7/ECC83 répond au data-sheet standard, elle conviendra parfaitement car c’est le modèle standard qui sert à la simulation et les quelques NOS en ma possession y répondent parfaitement.

Image

Avec les 12AX7 Sovtek il manque 6dB au gain à 20Hz (qui devrait être de 19.3dB) et malgré le trimer en butée. Avec des NOS aux normes on arrive à l'oscillation réactive bien avant que le trimer soit en butée.
Il faut savoir que dans un montage cascode c'est le tube d'entrée qui mène la danse, c'est sa pente qui détermine les variations de courant et son coeff d'amplification µ se retrouve au carré en sortie.

Je ne connais pas ces 12AX7 ShuGuang et je reste méfiant depuis que j’ai constaté que Sovtek présente des data-sheet qu’il ne respecte pas entièrement.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 23 Nov 2011 11:52
par René
Je vais regarder ce que les ShuGuang donnent vis à vis de tes mesures.
J'en ai aussi d'autres, on va comparer un peu.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 24 Nov 2011 12:18
par arnaud
Des simulations montrent qu'il devrait être possible d'utiliser des 12AX7 Sovtek en adaptant les charges de cathode des 12AX7. Mais auparavant il me faudra récupérer le matos chez Bofissanono...

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 02 Déc 2011 21:20
par René
J'ai mesuré des 12AX7 Chinoises. Ce sont des 12AX7 / CV492 (fausses Mullard) fabriquées en Chine et vendues, pas trop chères, par Langrex en Angleterre.
12AX7 CV492 -small.jpg
Courbes 12AX7 China
12AX7 CV492 -small.jpg (98.54 Kio) Vu 58310 fois


D'un tube à l'autre, il y a pas mal de différences. J'en ai mesuré une seconde qui ressemblait en tous points (courbes) à la Sovtek d'Arnaud :( .

J'ai aussi regardé les 12AX7B ShuGuang dont je parlais un peu plus haut, ce sont les même tubes que les CV492 Langrex mais il semble qu'ils proviennent d'un lot plus homogène, le vendeur d'Ebay doit certainement les trier puisqu'il les vend "matched" et donne les points de mesure avec.
Au niveau des courbes, elles collent relativement bien à ce que l'on peut attendre d'une 12AX7 (suivent la courbe datasheet General Electric.) Mais en même temps, je n'en ai que deux... ce n'est pas forcément très représentatif.

Quid des ECC83 JJ ?

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 03 Déc 2011 14:22
par arnaud
Bonjour René !
Il n'en faut qu'une par canal et elles semblent convenir.
La difficulté réside toutefois en la nécessité d'une entrée symétrique. J'avais envisagé une tête à bobine mobile suivie de 2 transfos adaptateurs-symétriseurs Lundahl MM1933 : http://80.11.129.18/~ceresau/lund_tar.htm
Mais pour l'instant je m'occupe avec l'hybride.
En réponse à ta question : je ne connais pas les 12AX7 JJ

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 01 Mai 2012 15:01
par arnaud
Bonjour !
J’ai dû arracher le proto à Bofissanono pour y ajouter le câblage de l’entrée haut niveau destinée à mon lecteur CD. S’ajoute aussi un sélecteur, potentiomètre de volume et de balance.

Image

Après essais sur ma chaîne j’ai finalement opté pour du pur passif en ce qui concerne la section haut niveau. Du coup la section RIAA (qui occupe pratiquement tout le volume) restera hors tension sauf pour l’écoute des chers vinyles.
Le boîtier externe contient les transfos et l’alim régulée Conrad commune aux 12.6V cc des filaments.
Au bas du couvercle sont accrochées les deux alimentations régulées HT en config double mono.

Image

Le sélecteur de sources offre 3 options :
Vinyle à entrée symétrique.
CD et sortie pour ampli standard.
CD et sortie spéciale pour nos OTL maison.
En effet comme nos OTL à correction différentielle sont très sensibles en entrée, cela évite de travailler avec le potentiomètre au minimum.

A bientôt pour un schéma clair…

Bofissanono serait partant pour une tête à bobine mobile suivi de transfos symétriseurs, cela éviterait d’avoir à recâbler sa platine en symétrique ; le problème est qu’en plus on ne trouve bizarrement pas de cellules à sorties symétriques avec blindage séparé, elles sont toujours asymétriques avec blindage relié aux 2 pins communes au 0V.

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 02 Mai 2012 14:47
par arnaud
Voici le schéma de principe de ce préamp vinyl à entrée symétrique, pour l'instant sans entrer dans le détail des alimentations et du chauffage :

http://sites.estvideo.net/papanaka/RIAA ... _2.CIR.pdf

Evidemment le dernier étage peut être omis si on désire sortir en symétrique...vers l'OTL par exemple...via un potar 4 pistes...

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 03 Mai 2012 08:58
par alain93
bonjour a tous
ma cellule GRADO (prestige blue 1) n'a pas le blindage relié a une borne de sortie.et toutes les sorties sont indépendantes donc ça devrait etre tout bon pour ce préampli .
j'ai constaté que tu conseillait du NOS pour la 12AX7,aurais tu eu des déboires avec les JJ ?
moi j'en ai eu avec une 12AU7 dont les débit sont bien inférieurs aux datasheet.
bonne journée
Alain
PS: ça existe un potar 4 piste :?:

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 03 Mai 2012 12:09
par arnaud
Bonjour Alain !
Si tu confirmes que la Grado Prestige Blue 1 possède 4 sorties indépendantes tu m'intéresses fort. Sinon le blindage est relié où, au bras ? Et le câblage interne du bras, il n'a pas de liaison entre les 2 blindages de coax ?
Je n'ai pas pu tester les 12AX7 JJ, mais avec les NOS je n'ai aucun problème de pente dans les bas voltages pour obtenir le gain de 9.2 à 20Hz par rapport à 1KHz contrairement aux Sovtek.
Oui les potars 4 pistes 10K log pour montages symétriques existent, réf 12.6277 chez Sélectronic

Re: Préampli RIAA à correction réactive

MessagePosté: 03 Mai 2012 15:21
par alain93
bonjour Arnaud
je confirme,je viens de vérifier,4 sortie indépendantes et le blindage est relié a rien :shock:
ma platine est une Telefunken S500 HiFi,et elle a 5 fils qui sorte du bras (un bras Ortophon),4 qui viennent de la cellule,et 1 noir qui est la masse du bras,certainement au verrouillage du porte cellule,ce fil ainsi que 2 autres sont réunis a la masse , car sortie asymetrique ,donc facile a transformer en symetrique.
PS j'ai attaqué la construction de ton OTL (6 tubes)
a plus
Alain