Un petit SE à correction différentielle

Amplification - Pré-amplification.
Tubes, Transistors, Hybrides.
Vintage ou récent.
Réalisations personnelles.

Modérateur: VR150

Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 04 Mar 2016 17:42

Bonjour à l'équipe !
Mon antre étant plutôt du genre polaire en ce moment, je me contente de cogiter autour de la corr.diff, alors en fouillant les fonds de tiroir j'ai trouvé un petit transfo pour SE ECL82/6BM8. D'où l'idée d'un proto avec un duo ECL82 + 12AX7 en différentiel.
Une simulation rapide a montré la faisabilité.
J’ai repris les idées précédentes et traité le sujet un peu comme un demi-PP :
Capture04-03-2016-17.31.44.jpg
Capture04-03-2016-17.31.44.jpg (49.24 Kio) Vu 3824 fois

Mais pour l’instant ce n’est qu’un petit projet à tester sur un coin de paillasse ; mes nouvelles fonctions de papy étant autrement prenantes ! :P
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar René » 04 Mar 2016 18:11

Salut Arnaud !

C'est parfait... :D

Justement je comptais bien m'amuser à adapter cette correction diff au montage SE sur un proto à ECL82 (+ une ECC83.)
C'est donc en plein dans le mille. ;)

Il n'y a pas de raison que les SE restent privés de ce bienfait plus longtemps.
On verra si l’amélioration est quantifiable sur ces simple petits montages.
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2464
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar chanmix51 » 08 Mar 2016 10:29

Hello Arnaud,

Si je puis modestement apporter ma pierre à cet édifice, j'avais fait pas mal de simulations autour d'un SE d'EL360 en triode. Les archives de ce travail inachevé se trouvent sur ce post audiyofan.

Amicalement,
Grégoire
Dernier projet: push pull d'EL360. Écoute sur un push de GU19-1 à correction différentielle + Mulidines Capriccio.
Avatar de l’utilisateur
chanmix51
 
Messages: 220
Enregistré le: 15 Déc 2011 20:45
Localisation: Nantes

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 04 Avr 2016 14:19

Hello !
Mon antre se réchauffe, alors j'ai monté le proto ... qui a fonctionné du premier coup !
Malheureusement ma seule ECL82 est totalement pompée et la puissance est dans les choux, mais la corr.diff. n'y est pour rien.
Je fais quelques ajustements en matière de charge et je vous tiens au courant...
IMGP3662.JPG
IMGP3662.JPG (66.56 Kio) Vu 3679 fois


IMGP3663.JPG
IMGP3663.JPG (118.34 Kio) Vu 3679 fois
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar chanmix51 » 04 Avr 2016 15:27

Bonjour Arnaud,

Petite question : à quoi sert R13 ? J'avais simulé que l'on enlève pas le coté différentiel de l'ampli si on supprime cette résistance ( le tube continue à influer sur le courant ) au profit du gain entier de la triode d'entré pour cet étage. Il est également possible que l'on abaisse l'impédance de sortie du différentiel ( il faut que je retrouve mes formules ). J'avais mis une pentode exprès dans ma simu sur cette branche …

Amicalement,
Grégoire
Dernier projet: push pull d'EL360. Écoute sur un push de GU19-1 à correction différentielle + Mulidines Capriccio.
Avatar de l’utilisateur
chanmix51
 
Messages: 220
Enregistré le: 15 Déc 2011 20:45
Localisation: Nantes

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 04 Avr 2016 16:08

Hello Grégoire !
Je pense que cela mérite réflexion ; je l'ai mise au pif pour la symétrie ; de plus en la baissant sous les 60K la simulation montrait une instabilité, peut-être provoquée par un excès de gain sur la correction (?)
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 08 Avr 2016 11:45

Hello !
Devant le manque cruel de puissance je passe provisoirement en mode UL, mais quelques retouches s'imposent. En tous cas je gagne nettement en wattage grâce à la tension d'écran plus élevée, tel qu'on peut l'attendre d'une ECL82/6BM8 malgré son usure.
à suivre...
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 10 Avr 2016 18:45

Bonsoir !
Avant de passer au schéma modifié en UL et aux chiffres, je vous montre quelques signaux qui parlent d'eux-même :
Un signal à 1000Hz en sortie HP et le signal correcteur vu à l'anode du tube différentiel :
1000Hz.JPG
1000Hz.JPG (51.47 Kio) Vu 3604 fois

On monte un peu le volume et on constate la saturation du TS ; la correction a beau se démener (pic du bas), le fer est bien saturé et un plateau apparaît sur la crête :
1000Hz fer saturé.JPG
1000Hz fer saturé.JPG (53.98 Kio) Vu 3604 fois


Le même chose à 50Hz : Une fois le fer saturé, le plateau apparaît et est décalé car l'intensité est légèrement en retard dans les graves :
50Hz.JPG
50Hz.JPG (42.14 Kio) Vu 3604 fois

50Hz fer saturé.JPG
50Hz fer saturé.JPG (43.05 Kio) Vu 3604 fois


Ci-dessus à 50Hz on constate également que la corr.diff. est plus forte qu'à 1000Hz afin de relever la courbe de réponse; on y voit aussi de l'harmonique paire typique aux SE. La puissance maxi aussi est plus faible dans les graves car le fer sature plus vite (courant plus fort). Toutefois la courbe de réponse est bien linéaire jusqu'à la saturation du fer : 30Hz à 20KHz à -1dB et 1Weff.
En aucun cas le tube de sortie n'est responsable, même que le courant moyen dans la pentode grimpe brutalement de 50% à l'apparition de la saturation du fer.
Ma vieille ECL82 usée se montre encore vaillante ! :P
Première conclusion : en corr diff prenez des TS surdimensionnés afin de ne pas talonner lors de graves puissants.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 11 Avr 2016 16:23

Bonjour !
Pour passer en UL j'ai repris l'environnement du transfo de sortie tel qu'il était câblé sur le montage originel, le petit magnéto Philips EL3541 :
http://elektrotanya.com/PREVIEWS/63463243/23432455/philips/philips_el3541_recorder_sch.pdf_1.png
Notez la sortie 5R à la mode sixties et le contre-enroulement au point 70, rebouclant au travers les chimiques de filtrage via une 2.2K. L'incidence dynamique est quasi nulle, par contre cela amène un contre-courant bénéfique pour la ferraille ; un genre de faux PP asymétrique. On voyait souvent ce genre de montage alliant économie et efficacité.
à suivre...
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar chanmix51 » 12 Avr 2016 07:49

Pas con :shock: On apprend des trucs 8-) merci Arnaud.

Amicalement,
Grégoire
Dernier projet: push pull d'EL360. Écoute sur un push de GU19-1 à correction différentielle + Mulidines Capriccio.
Avatar de l’utilisateur
chanmix51
 
Messages: 220
Enregistré le: 15 Déc 2011 20:45
Localisation: Nantes

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar René » 12 Avr 2016 08:51

Bonjour à tous,

Le coup du faux pushpull cela me rappelle un ampli DIY à mosfet qui avait un transfo de sortie torique (simple transfo d'alim.) La même astuce avait été utilisée pour éviter de saturer le fer par le courant continu.

C'était sur le "super Némésis Compensé": http://www.bonavolta.ch/hobby/fr/audio/ ... -Ended%203

Arnaud,

Ton schéma de base (simul) manque cruellement de valeurs composants...
Si tu as mieux, je suis preneur ;)
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2464
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 12 Avr 2016 10:27

Oui René, je pense que les valeurs sont désormais fixées pour les mesures à venir :

Capture12-04-2016-11.23.27.jpg
Capture12-04-2016-11.23.27.jpg (67.07 Kio) Vu 3554 fois


Malgré la faible puissance l'écoute est très .... disons que cela sonne plutôt bien sur une enceinte de bon rendement, avec des graves étonnants de fermeté pour un mini-SE et une bonne clarté même ici en mono-canal.
Notez le passage de R13 à 150K, cela pour une symétrie en dynamique (en face nous avons 470K//220K).
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar René » 13 Avr 2016 08:12

Merci Arnaud.

Entre deux autres activités, je vais essayer de câbler cela et de m'amuser un peu ;)
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2464
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar Yves07 » 13 Avr 2016 08:50

Salut les copains,

Y aurait il un inconvénient à obtenir HT2 depuis R32/C16 plutôt que depuis R34/C12 ?

Yves.
Yves07
 
Messages: 198
Enregistré le: 13 Fév 2011 19:00
Localisation: Ardèche

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 13 Avr 2016 11:15

Yves07 a écrit:Salut les copains,

Y aurait il un inconvénient à obtenir HT2 depuis R32/C16 plutôt que depuis R34/C12 ?

Yves.

Hello Yves !
Pas du tout, c'est un montage purement expérimental destiné à finir sur une étagère.
J'ai quelques doutes quand à l'usage d'une corr.diff appliquée à un SE ; à moins de vraiment surdimensionner le TS, question de puissance nominale dans les graves. Comme on est hyper-linéaire la butée de saturation vient rapidement dans le bas du spectre, obligeant à baisser le volume. Entre écoute et chiffres il faut choisir ! ;)
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 13 Avr 2016 14:18

Déjà quelques chiffres ...
Il est intéressant de mesurer l’action de la corr.diff sur la réduction de l’harmonique 2 (dh2).
A 1KHz et 1Weff on passe de 6.5% à 0.6% ; c’est même parfaitement visible à l’œil nu :

Correction diff. désactivée (dh2 = 6.5% dh3 = 1%) :
1000Hz 1W sans corr.JPG
1000Hz 1W sans corr.JPG (51.67 Kio) Vu 3518 fois


Correction diff. activée (dh2 = 0.6% dh3 = 0.2%) :
1000Hz 1W avec corr.JPG
1000Hz 1W avec corr.JPG (53.38 Kio) Vu 3518 fois

Remarquez aussi que le niveau de sortie ne change pas ; à ce propos, la sensibilité d’entrée est de 200mVeff pour 1W/5R
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar Yves07 » 13 Avr 2016 15:26

Les audiophiles ne vont pas apprécier que tu enlèves de la belle h2 qui cachait si bien cette vilaine h3 8-)

Pour éviter de talonner dans les basses, ajouter un passe haut à l'entrée . . . -6dB @ 100Hz :mrgreen:

Yves.
Yves07
 
Messages: 198
Enregistré le: 13 Fév 2011 19:00
Localisation: Ardèche

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 13 Avr 2016 16:39

Yves aura toujours le mot pour rire :D
Il est vrai que les utilisateurs d'ampli à corr.diff doivent se méfier du rumble des TD vinyle, il faut effectivement filtrer en amont pour éviter le talonnement surtout si le disque est gondolé (ha ha) ! Je crois me souvenir que mon préamp RIAA coupe à 8Hz.

Encore des images ...
Les signaux carrés sont très parlants pour montrer l’action de la corr.diff.
Ils sont même pratiques pour parfaire l’ajustement du filtrage. Ainsi C14 passe de 250pF à 420pF ce qui linéarise la monté et le plateau.
La constante de temps R21*C14 est donc de 2.2µs, soit environ 1/4 du temps de monté.

1000Hz 2W crête sans correction :
1000Hz sans corr.JPG
1000Hz sans corr.JPG (49.48 Kio) Vu 3508 fois

La pente des plateaux est provoquée par la courbe de réponse à vide légèrement en cloche qui favorise les médiums.

1000Hz 2W crête avec correction différentielle active :
1000Hz avec corr.JPG
1000Hz avec corr.JPG (48.26 Kio) Vu 3508 fois

Notez que l’amplitude globale reste inchangée, mais que les plateaux sont désormais bien horizontaux, signe d’une linéarisation de la bande passante par la corr.diff.
En fait le gain augmente un peu vers les extrémités de la bande passante, d’où cette impression d’amplitude inchangée.
Les sur-oscillations sont également gommées par la corr.diff.
C’est là une des différences avec une CR classique qui écrase le médium pour maintenir les extrémités de la BP, ici c’est exactement l’inverse !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 13 Avr 2016 16:48

A 100Hz la corr.diff. à bien plus de travail à fournir :
Sans correction toujours à 2W crête :
100Hz sans corr.JPG
100Hz sans corr.JPG (48.2 Kio) Vu 3508 fois


Avec correction active :
100Hz avec corr.JPG
100Hz avec corr.JPG (48.16 Kio) Vu 3508 fois

En bout de plateau l'ECL32 doit bien fournir ses 4W, la brave petite bête. :o

On va pouvoir descendre à 40Hz mais en raison de la saturation du TS il faudra baisser le volume...
à suivre...
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 14 Avr 2016 17:24

Bonsoir !
Ne cherchons pas le miracle à 40Hz… malgré tout, en me contentant de 0.35W crête je suis épaté par les signaux carrés :
40Hz 1V par div.JPG
40Hz 1V par div.JPG (59.39 Kio) Vu 3482 fois


En poussant un poil le volume on constate la saturation brutale du fer en bout de plateau, là où la corr.diff ajoute un max de courant au primaire :
40Hz saturé 1V par div.JPG
40Hz saturé 1V par div.JPG (58.65 Kio) Vu 3482 fois

En augmentant la HT (on gagne en di/dt) on peut grignoter 100mW mais pas plus…

Autre mesure sur la bébête :
Impédance dynamique de sortie à 100Hz = 0.08 ohm soit un amortissement d’environ 60.
Nous savions déjà qu’il existe un lien entre le gain du tube différentiel et l’amortissement.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar hervediy » 14 Avr 2016 18:54

bonjour,

je vois que tu as avancé vite sur ton projet :D
ton ecl82 tient encore le coup ?

ps: merci à rené de m'avoir ouvert les portes du forum. :P
hervediy
 
Messages: 2
Enregistré le: 14 Avr 2016 17:28

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 15 Avr 2016 13:45

Bonjour !
Pour répondre à Hervé, il ne s'agit pas vraiment d'un projet, mais juste d'un essai avec des bouts de ficelles, question de tester la corr.diff. sur un SE.
Si cela peut donner des idées à certains avec des tubes et des TS plus puissants, tant mieux !
L'ECL82 retournera dans son tiroir.
Tu trouveras sur le site d'autres ex-projets, désormais quasi-opérationnels, toujours à correction différentielle : hybride, PP et les OTL qui tournent depuis près de 10 ans sans donner l'envie d'en changer.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 16 Avr 2016 13:59

Bonjour !
le schéma actuel :
Capture16-04-2016-14.35.08.jpg
Capture16-04-2016-14.35.08.jpg (45.9 Kio) Vu 3418 fois


J'ai testé l'ajustage de C17 C18 C19 du triple RC ; tube différentiel à l'arrêt et son anode à la masse, le déphasage entre sa grille et la cathode n'est guère impacté avant 120KHz et atteint 80°à 180KHz dans une zone où l'ampli n'a plus qu'un gain ridicule.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar hervediy » 19 Avr 2016 13:21

Je me laisserais bien tanter par l'aventure mais pas avant quelques mois quand je serais plus dispo.

A voir...
hervediy
 
Messages: 2
Enregistré le: 14 Avr 2016 17:28

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 19 Avr 2016 16:27

Bonjour !
Je sais que vous aimez les images tout comme moi ; il est vrai qu’une bonne image vaut mieux qu’un long discours !

Voilà pour les amateurs à quoi ressemble le signal 40Hz en absence de corr.diff :
40Hz sans corr.JPG
40Hz sans corr.JPG (60.65 Kio) Vu 3362 fois

Voilà maintenant à quoi ressemble la correction différentielle à 40Hz quand on la reconnecte (trace du bas), le 40Hz reprend des couleurs :
40Hz.JPG
40Hz.JPG (46.42 Kio) Vu 3362 fois

On constate que la corr.diff. brave la tempête mais frôle l’apoplexie !

En poussant d’un poil le volume, le TS sature et la corr.diff. part alors complètement dans les décors :
40Hz saturé.JPG
40Hz saturé.JPG (43 Kio) Vu 3362 fois


En regardant de près on observe que la corr.diff. travaille également durant les montés :
40Hz loupe sur corr .JPG
40Hz loupe sur corr .JPG (38.88 Kio) Vu 3362 fois

Une loupe montre quelle réagit afin de maîtriser les oscillations parasites à 50KHz du TS :
40Hz loupe sur corr 20µs par div.JPG
40Hz loupe sur corr 20µs par div.JPG (41.3 Kio) Vu 3362 fois

Nous avions déjà vu ci-dessus (en date du 13 avril) qu’elle arrive très bien à supprimer ces sur-oscillations bien connues, grâce justement au contre-signal visible ci-dessus.

On voit que ce signal correctif devient un véritable instrument de mesure. Souvenez-vous, on peut l'écouter, en faire le spectre, on connectant une enceinte on peut visualiser la fcem d'amortissement, les effet de phases aux coupures, etc...
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 26 Avr 2016 18:14

Bonsoir !
Quelques chiffres pour clore (?) ces tests à la puissance fabuleuse de 1W eff. :
Bande passante 30Hz à 20KHz à -1dB
Sensibilité d’entrée = 210mV eff
Distorsions harmonique 2 (dh2) :
30Hz 2.7%
50Hz 2%
100Hz 1%
1KHz 0.6% (dh3 = 0.20%, dh4 = 0.06%)
5KHz 0.45%
8KHz 0.5%

Impédance dynamique de sortie à 100Hz = 0.08 ohm (amortissement 60 sur 5R)

Pour ceux qui prennent le train en marche je rappelle que la correction différentielle est garante d’une excellente linéarité, le corollaire est qu’il faut un transformateur de sortie capable de passer une énergie suffisante dans le bas du spectre sous peine de distorsions criardes apparaissant brutalement par saturation, ce qui est le cas ici où 30Hz à 1W est vraiment la limite de ce petit TS traversé et bridé par le courant continu typique du montage Single End.
Les montages push-pull sont bien sûr avantagés sur ce plan, sans parler des montages corr.diff de type OTL ou hybride qui ne rencontrent pas ce problème (pas de TS !) et passent sous le Hertz à la puissance nominale.
A l’inverse de la contre-réaction qui abaisse le spectre médian pour ramener au niveau des extrémités au détriment de la sensibilité, la corr.diff. relève les extrêmes par réaction, la sensibilité d’entrée reste celle de l’ampli à vide (sans aucune boucle corrective). De par la présence du TS, la mise au point doit être soignée afin d’éviter tout risque d’accrochage réactif aux deux extrémités du spectre.
La corr.diff. réduit les rotations de phase internes et gère très efficacement l’amortissement.
Les résultats auditifs sont toujours étonnants d’ouverture et de clarté, avec des graves étonnants, et nullement typés ‘tube’. :o

Quelques explications ici :
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=425
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar René » 27 Avr 2016 07:37

Bonjour à tous.

Facteur d'amortissement de 60, c'est ce que l'on trouve sur des amplis push à transistors...
Pour un SE à tube c'est tout à fait fantastique ! ;)

Je me demande une chose:

Lorsqu'on utilise une CR classique, l'impédance dynamique de sortie est "constante" et donc le FA aussi.

Avec une correction différentielle, qui ne travaille donc que lorsque la différence existe, quid du FA ? est-il constant ou se modifie-t-il en permanence selon le travail de la correction ?
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2464
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar Yves07 » 27 Avr 2016 08:49

René a écrit:Je me demande une chose:

Lorsqu'on utilise une CR classique, l'impédance dynamique de sortie est "constante" et donc le FA aussi.

Je ne crois pas.
Le FA dépend de l'action de la CR qui dépend du gain en boucle ouverte qui n'est pas constant.
Sinon, on n'aurait rien à corriger, différentiellement ou pas :mrgreen:

Yves.
Yves07
 
Messages: 198
Enregistré le: 13 Fév 2011 19:00
Localisation: Ardèche

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar René » 27 Avr 2016 09:01

Oui, je me doute, c'est pour cela que j'ai mis constante entre guillemets.

Mais, est-ce plus fluctuant avec une correction diff qu'avec une CR classique ?
Ou pareil ?

(j'imaginais plus contant avec une classique CR qu'une Correction diff.)
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2464
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 27 Avr 2016 16:48

René a écrit:Bonjour à tous.

Facteur d'amortissement de 60, c'est ce que l'on trouve sur des amplis push à transistors...
Pour un SE à tube c'est tout à fait fantastique ! ;)

Je me demande une chose:

Lorsqu'on utilise une CR classique, l'impédance dynamique de sortie est "constante" et donc le FA aussi.

Avec une correction différentielle, qui ne travaille donc que lorsque la différence existe, quid du FA ? est-il constant ou se modifie-t-il en permanence selon le travail de la correction ?


Je devine à quoi René veut faire allusion : en absence d’erreurs, retour fcem et/ou autres dérives en sortie HP (variations d’impédance, de gain, de phase, distorsions diverses), la correction différentielle ne fournit aucun signal ; le gain n’est pas affecté. Conclusion : si la correction est nulle, mathématiquement il n’y pas d’amortissement résultant ! Celui-ci n’existe qu’en présence d’un défaut, donc pas de travail inutile pour l’électronique.

Par contre, en contre-réaction classique, la ligne de retour CR est hyper encombrée, elle revoie les erreurs (fcem et autres) mixées avec la totalité du signal amplifié, d’où une perte de gain égale au taux de CR.

Pour ceux qui découvrent l’amortissement, on peut comparer son effet à l’insertion en série d’une impédance négative qui se soustrait à l’impédance statique de sortie pour l’annuler.
Impédance dynamique de sortie = impédance statique + impédance négative = presque 0.
Grâce aux lois de Maxwell cette très faible impédance résultante freine les oscillations parasites des membranes de nos chers HP en court-circuitant l’énergie produite en retour par les bobines mobiles. Par analogie, en court-circuitant une dynamo on la freine.

Sachez quand même que les bobines mobiles ont une résistance parasite propre dont la valeur doit être ajoutée à l’impédance de sortie pour un calcul plus précis de l’amortissement. Il peut même y avoir des résistances additionnelles en séries à l’intérieur des enceintes.

Je signale accessoirement qu’en corr.diff. l’impédance dynamique de sortie est très stable en fonction de la fréquence :
10KHz : 0.15R
1KHz : 0.10R
100Hz : 0.08R
50Hz : 0.09R
30Hz : 0.11R
Il s’agit ici de valeurs relevées à +-0.02R près sur ce petit SE !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar René » 28 Avr 2016 07:36

arnaud a écrit:Je devine à quoi René veut faire allusion : en absence d’erreurs, retour fcem et/ou autres dérives en sortie HP (variations d’impédance, de gain, de phase, distorsions diverses), la correction différentielle ne fournit aucun signal ; le gain n’est pas affecté. Conclusion : si la correction est nulle, mathématiquement il n’y pas d’amortissement résultant ! Celui-ci n’existe qu’en présence d’un défaut, donc pas de travail inutile pour l’électronique.

Par contre, en contre-réaction classique, la ligne de retour CR est hyper encombrée, elle revoie les erreurs (fcem et autres) mixées avec la totalité du signal amplifié, d’où une perte de gain égale au taux de CR.


Oui Arnaud, c'est exactement à cela que je pensais.
On ne peut pas mieux l'expliquer que comme tu viens de le faire. ;)
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2464
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar Yves07 » 28 Avr 2016 10:19

Oui mais, le FA ne représente rien d'autre que la façon dont l'ampli réagit à une variation de charge.
Celle ci produit une variation du gain (d'autant plus grande que le FA est petit) et la CDIFF entre alors en action pour corriger tout ça . . . et le FA augmente.

Voilà, voilà . . .

Yves.
Yves07
 
Messages: 198
Enregistré le: 13 Fév 2011 19:00
Localisation: Ardèche

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar Trappeur » 29 Avr 2016 22:40

Salut à tous ,
Sujet interressant.
Voilà un moment que j'essaie de bien comprendre la différence entre les modes d'amortissement respectifs d'une CR classique et d'une Cdiff.
En CR classique c'est l'impédance de sortie de l'étage final qui est réduite (comprendre "divisée") par un facteur constant (ou presque constant) qui dépend du 'taux' de CR .
En Cdiff on peut avoir l'impression que c'est un peu plus dynamique, mais en fait c'est tout aussi dynamique en CR classique.
En CR classique en l'absence de signal aucune tension de retour n'est générée et donc pas de réduction de gain ni de réduction de l'impédance de sortie. Mais il ne peut y avoir de signal sans que le mécanisme de CR entre en action.

En Cdiff, comme le fait remarquer Yves , ça n'intervient que quand la "conséquence" se manifeste. (variation de niveau)
En Cdiff , la conséquence est détecté par le comparateur et la Cdiff agit pour annuler (compenser) la conséquence. Et en l'absence de conséquense, pas d'action de la Cdiff.
Mais la simple présence d'une impédance de sortie est déjà une anomalie pour un générateur de tension dont la tension délivrée à la charge est l'objet d'une Cdiff qui n'est rien d'autre qu'un asservissement en tension.
D'ailleurs le tableau de relevé d' Arnaud montre bien que ce contrôle de la Cdiff est permanent.
A+
Trappeur
 
Messages: 21
Enregistré le: 02 Déc 2014 10:48

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 30 Avr 2016 09:03

Trappeur a écrit:Mais la simple présence d'une impédance de sortie est déjà une anomalie pour un générateur de tension dont la tension délivrée à la charge est l'objet d'une Cdiff qui n'est rien d'autre qu'un asservissement en tension.


La corr.diff. est ajustée à 1KHz de manière à ce que la charge nominale minimise le signal vu au scope au point a1.
Sur une charge résistive on n'y voit que le résidu de distorsions et parfois un peu de fondamentale déphasée si l'ampli doit rectifier la phase. C'est bien un générateur de tension, mais idéalisé pour la charge nominale résistive et à 1KHz, nuance !
Vous pouvez par ailleurs tenter ce réglage (trimer R21) pour minimiser le signal au point a1 en remplaçant la charge résistive nominale par votre enceinte favorite ; mais le passage au minimum est flou surtout sur un signal musical, vous verrez là tout le travail de la corr.diff (amortissement inclus). Je déconseille cette manière de procéder car trop jouer avec R21 juste pour voir, peut provoquer des accrochages HF (les tweeters n'aiment pas).

Capture27-04-2016-09.20.38_.jpg
Capture27-04-2016-09.20.38_.jpg (44.74 Kio) Vu 3171 fois
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 05 Mai 2016 13:23

Bonjour !
Cela n'a rien à voir avec la correction différentielle : j'avais constaté une tendance à l'instabilité à 200KHz (visible au scope juste en approchant la sonde sans même la brancher).
Il s'agit tout simplement d'une réaction électromagnétique entre les 2 tubes, un peu trop proches :
Image
Le phénomène disparaît totalement en blindant l'ECL82 par un capot au 0V ; c'est un peu moins efficace en déplaçant le capot sur la 12AX7, preuve que la section pentode rayonne même sur les connexions voisines.
Ce n'est qu'un petit détail sans surprise, une fréquence bien bien au-delà des capacité du TS, que j'avais éloigné pour l'occasion, juste pour voir ; les retouches au filtrage spécifique à la corr.diff. n'ont bien sûr aucune action ; curieusement ce 200KHz n'est apparu qu'au remplacement de la charge résistive par la charge complexe d'une enceinte.
Enfin c'est réglé, le signal est désormais lisse sur toute charge. :)

Je vais pouvoir écouter se SE à tête reposée...chut... ;)
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 08 Mai 2016 12:44

Bonjour !
Quelques écoutes en mono à travers un simple potar en entrée (pas de préamp)…la qualité est bien là, on retrouve le filé de la corr.diff !
Sur le 40cm en bass-réflex on est surpris par les fondamentales très réalistes et l’absence de mollesse lors d’un solo de contrebasse. 8-)
La ProAc Tablette, toujours en mono, distille une ambiance sans coloration, pas de tendance ‘tube’, évidemment la puissance est bien trop juste, faible rendement oblige.
Si le temps s’y prête, je tenterai bien une écoute en stéréo, avec une seconde voie piquée sur un autre ampli…
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 13 Mai 2016 15:22

Bonjour !
Des écoutes en stéréo cette fois, avec une seconde voie empruntée au PP EL84 ex-Cibot revisité en corr.diff ( http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=444 ), et bien tout est là, sauf bien sûr la puissance sur ce mini-SE.
De toute façon la corr.diff. prévient immédiatement en cas de dépassement : elle graillonne allègrement. Mais tant que l’on reste sous le seuil fatidique c’est un vrai plaisir, tout y est, filé des cordes, impact des percussions, toucher des pizzi, frappe du piano, tenue exemplaire des graves, espace et profondeur sonore, et cette illusion de pouvoir monter sans limite en volume tellement le message est limpide.
Il est impossible de distinguer la voie PP de la voie SE, c’est confondant même sur un pédalier d’orgue. :)
On oublie même que l'ECL82 est un peu fatiguée...
Le schéma n’est pas tout-à-fait arrêté, on en reparle…
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 15 Mai 2016 09:24

Bonjour !
Voilà le schéma mis à jour :

Capture15-05-2016-10.09.00.jpg
Capture15-05-2016-10.09.00.jpg (75.11 Kio) Vu 3018 fois


C23 (15pF) et C22 (270pF) éliminent la tendance oscillatoire quand la pentode frôle le cut-off (courant nul). Le capotage de l'ECL82 n'est plus du tout nécessaire.

La cerise sur le gâteau est la possibilité de passer facilement en push-pull en se raccordant au signal en opposition sur R13, avis aux amateurs... ;)
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un petit SE à correction différentielle

Messagepar arnaud » 18 Mai 2016 18:20

Bonsoir !
Pour les amateurs de belles images, 2 photos montrant la correction d'une intermodulation 60Hz/1000Hz, signal prélevé au point a1 du schéma :
IMGP3786.JPG
IMGP3786.JPG (65.4 Kio) Vu 2938 fois

IMGP3787.JPG
IMGP3787.JPG (64.43 Kio) Vu 2938 fois


On voit nettement les efforts fait pour maintenir le niveau du 1000Hz en bout d'élongation. Le 60Hz apparaît également, il s'agit là de compenser la perte de gain dans les graves.
Les corrections de distorsions propres au 1000Hz et au 60Hz sont également très visibles.

Si j'ai le temps je vous enregistre l'horrible distorsion d'intermodulation (pouah !!), celle que l'on cache sous le manteau...en général son taux avoisine celui des dh.
Heureusement la corr.diff. a le dernier mot et ramène l'ampli dans le droit chemin ;)
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1322
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE


Retourner vers Amplification

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : arnaud, Bing [Bot] et 2 invités

cron