Polarisation filament

Amplification - Pré-amplification.
Tubes, Transistors, Hybrides.
Vintage ou récent.
Réalisations personnelles.

Modérateur: VR150

Polarisation filament

Messagepar Hubert » 26 Mar 2011 12:17

J'avais déjà posé la question sur adiyofan sur ce pont diviseur entre masse et HT dont le point milieu est raccordé à une borne du chauffage, malgré les réponses je me pose encore quelques questions !! Présent sur mon 1er ampli il est fait de 2 résistances de 300K et, en parallèle avec celle reliée à la masse, un condo de 1uF 400V. Le principe est encore flou pour moi et ça m'embête de reproduire sans comprendre :? Et qu'est-ce qui fait le choix des valeurs de condo et résistances ??
Hubert.
Avatar de l’utilisateur
Hubert
 
Messages: 259
Enregistré le: 02 Juil 2010 18:11
Localisation: Eure-Normandie

Re: Polarisation filament

Messagepar René » 26 Mar 2011 13:12

Cette polarisation filament est à utiliser lorsque l'on dépasse ou approche la tension maxi Vfk indiquée dans le datasheet du tube concerné.
Pour être plus clair:
- Dans un tube, filament et cathode sont proches (très.)
- Le chauffage étant référencé à la masse, cette proximité pose un problème d'isolement (risque de claquage.)
- Dans certains montages la cathode du tube se retrouve à un potentiel élevé (100, 200, 300v ou plus) et on doit polariser le filament à une valeur proche afin d'éviter le claquage.

Ex: Un tube est donné pour supporter maxi 80V de différence entre le filament et la cathode. La cathode, pour raison de SRPP, par exemple, est au potentiel de 150V. Si le filament de chauffage est référencé à la masse, on a Vfk = 150 et le tube claque.
Pour éviter cela, on porte sur le filament un potentiel proche de celui de la cathode ou au moins dans la limite imposée, par exemple 100V. C'est juste un "lien" entre la HT et le filament, il n'y a pas de consommation. Si on polarise à 100V, le Vfk devient 50V et on est dans la norme pour le tube donné.
Là où il faut faire attention, c'est sur les double triodes dont le filament unique doit être porté à un potentiel qui respectera le Vfk des deux triodes (dans le cas ou les deux cathodes ne sont pas au même potentiel.)

On peut aussi utiliser des enroulements séparés de chauffage et ainsi avoir un chauffage "flottant" (pas de référence, pas de claquage), mais, dans ce cas tout est reporté sur l'isolation galvanique du transfo d'alim, ce qui n'est pas forcément souhaitable.

Je ne vois pas bien comme tu as fait dans ton ampli, si tu nous fais un ptit crobar cela sera plus simple...
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2474
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Polarisation filament

Messagepar Hubert » 26 Mar 2011 14:15

voici:

la HT est de 315V et le chauffage de 6.3 non redressé
Image

Les polarisations
KT66
Anodes : 460V
g2 : 430V
g1 : -47V
relevé cathodes : 0.444v
Hubert.
Avatar de l’utilisateur
Hubert
 
Messages: 259
Enregistré le: 02 Juil 2010 18:11
Localisation: Eure-Normandie

Re: Polarisation filament

Messagepar René » 26 Mar 2011 14:48

Pour ce schéma ?

Image

La ligne 6,3V de chauffage est pour tous les tubes ?
La polar filament, ce n'était pas que pour le déphaseur ECC88 dont les 2 cathodes sont portées vers les 200V ?

Heu... tu dis HT = 315V, c'est sortie transfo en alternatif je suppose, vu les autres tensions affichées.

Ton pont diviseur polarise ton filament à 1/2 HT.
Après, faut voir qui est polarisé... mais cela m'étonnerait que le filament de la 5654 soit polarisé de la sorte car son Vfk max est de 90V (et 150V maxi pour les KT66.)
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2474
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Polarisation filament

Messagepar Hubert » 26 Mar 2011 15:28

Oui excuse moi je te réponds à tout :

Le schéma est le bon sauf pour le système d'équilibrage de polarisation négative, pour le reste c'est ça
La ligne 6.3 est pour tous les tubes, mais j'ai un doute donc j'en reparle plus bas !
Le 315V est la valeur relevée de la HT ou est connecté le pont diviseur... sur le schéma c'est exactement après la 5K sur la ligne du haut, entre la 5K et la 33K de l'anode E88CC (point rouge schéma )

Image

3 duos de fils partent du 6.3 du transfo, 1 duo vers une 5654 puis en parallèle vers la 2eme. 1 duo vers une E88CC puis en parallèle vers la 2eme. et en fin 1 duo vers une KT66 puis en parallèle vers les 3 autres et en fin de parcours le point milieu du pont diviseur sur le plot 2 de la dernière lampe.
Hubert.
Avatar de l’utilisateur
Hubert
 
Messages: 259
Enregistré le: 02 Juil 2010 18:11
Localisation: Eure-Normandie

Re: Polarisation filament

Messagepar philbob » 27 Mar 2011 00:24

Bonsoir,

Je viens de relire les spécifs des tubes employés concernant la tension cathode filament:

6AK5: 135 V max
ECC88: 130 V max
KT66: 150 V max

La contrainte vient de l'utilisation des ECC88 qui se comportent comme des cathodes followers vis
a vis de la tension de plaque du 6AK5.
La tension de cathode des ECC88 est à peu de chose près celle de la plaque du 6AK5.

Si on admet que la polar du 6AK5 est de 1.5V, cela donne un courant de 3 mA.
Les 47k de plaque chutent 141 V et la tension de plaque est d'environ 174 V.

En fixant la référence de chauffage à mi chemin entre 0 V et 174 V (soit 87 V), cela convient à tout le monde.

Dans le cas du montage d'Hubert, c'est limite ! :?
Le pont diviseur 300k 300k pris sur 315V donne une référence de 157.5 V

Un pont 470k 220k donnerait 100 V, ce qui me semble plus confortable.
Soit +100 V pour 6AK5 et KT66
Et -74 V pour ECC88
Cordialement
philbob
 
Messages: 61
Enregistré le: 25 Mar 2011 06:58
Localisation: Bretagne (20 kms sud Rennes)

Re: Polarisation filament

Messagepar Hubert » 27 Mar 2011 02:03

Est-ce que toutes les lampes ont besoin de ce référencement ?
est-ce que la position du pont diviseur dans le cheminement du 6.3 a son importance ?? :?
Hubert.
Avatar de l’utilisateur
Hubert
 
Messages: 259
Enregistré le: 02 Juil 2010 18:11
Localisation: Eure-Normandie

Re: Polarisation filament

Messagepar philbob » 27 Mar 2011 08:17

Bonjour,

Je suis parti de l'hypothèse qu'il n'y avait qu'un seul enroulement 6.3V sur le transfo d'alim.
Dans ce cas, tous les tubes sont alimentés par une seule source qui doit être référencée comme
expliqué dans le post précédant.

La solution grand luxe est de disposer de deux enroulements 6.3v complètement isolés.
Dans ce cas, on peut référencer à 0V les filaments des tubes qui n'ont pas de charge de cathode
et référencer à la tension adéquate le ou les tubes qui ont une charge de cathode.

Quand à l'équilibrage, sans que cela soit critique, c'est souhaitable surtout avec les tubes
à chauffage direct, ce qui n'est pas le cas ici.

Ci dessous, un schéma qui résume le principe du référencement avec deux types d'enroulements.

(Si R pont sup = infinie et R pont inf = 0, on se retrouve dans le cas classique du référencement à 0 V.)
Fichiers joints
chauffage.jpg
chauffage.jpg (86.91 Kio) Vu 12634 fois
Cordialement
philbob
 
Messages: 61
Enregistré le: 25 Mar 2011 06:58
Localisation: Bretagne (20 kms sud Rennes)

Re: Polarisation filament

Messagepar René » 27 Mar 2011 09:45

Les Vfk maxi varient largement selon les datasheets.
Sylvania donne pour la 6AK5, 90V: http://www.mif.pg.gda.pl/homepages/fran ... 6/6AK5.pdf
Donc, on dépasse le Vfk max dans le montage d'Hubert.
Et on est au maxi pour les KT66.
En espérant que ces dernières (construction récente) respectent ces datas (GEC.)

Pour les 5654, c'est un peu mieux, 135V maxi: http://tdsl.duncanamps.com/pdf/5654.pdf

Polariser le chauffage d'une double triode en mettant en danger la vie de trois autres tubes ne donne pas grand chose de bon.
Même si les 6AK5 et KT66 supportent apparemment ce traitement, cela ne veut pas dire que ça durera. De plus, d'autres problèmes peuvent arriver à moyen terme, quelques fuites cathode-filament qui commenceront juste par faire du bruit... jusqu'à ce que mort s'en suive ;)

Comme il semble n'y avoir qu'un filament de chauffage, l'idéal serait de laisser le 6,3V (en le référençant à la masse) pour les KT66 et 6AK5 et d'ajouter un mini transfo 6,3V / 400 mA (moins de 5VA) dont on pourrait alors polariser la ligne en ajustant le pont diviseur au plus près de la tension de cathode des ECC88.
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2474
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Polarisation filament

Messagepar philbob » 27 Mar 2011 11:27

Bonjour,

Tout à fait d'accord avec l'analyse de René.
Il faut ce qu'il faut !

On risque de tout gâcher pour un bête transfo à 15€ alors qu'on a engagé beaucoup plus de moyens
pour le reste de l'ampli.

Il m'est arrivé d'avoir des soucis de tension filament / cathode. Sur le papier, c'était bon,
Sur le circuit, un des tubes s'est mis à générer des petits "crépitements" de temps en temps.
Sans doute des arcs électriques entre cathode et filaments.

N'oublions pas que les données constructeur sont approximatives et qu'il est courant de constater
une dispersion des caractéristiques de l'ordre de 20%. Donc méfiance et prudence!

Faire un ampli à tubes n'est de toute façon pas une opération économiquement rentable. Mégoter sur
la fabrication ne fait pas gagner grand chose.

La solution préconisée par René est LA bonne solution: un transfo spécifique pour le ECC88.
Cordialement
philbob
 
Messages: 61
Enregistré le: 25 Mar 2011 06:58
Localisation: Bretagne (20 kms sud Rennes)

Re: Polarisation filament

Messagepar Hubert » 27 Mar 2011 13:01

Ok, et merci à vous deux de vous pencher la dessus !

René a écrit:
Comme il semble n'y avoir qu'un filament de chauffage, l'idéal serait de laisser le 6,3V (en le référençant à la masse) pour les KT66 et 6AK5 et d'ajouter un mini transfo 6,3V / 400 mA (moins de 5VA) dont on pourrait alors polariser la ligne en ajustant le pont diviseur au plus près de la tension de cathode des ECC88.


Pas de soucis pour un transfo supplémentaire !

Pour mon apprentissage et ma compréhension, et surtout ne pas appliquer bêtement quelque chose que je ne comprends pas : comment puis-je avec mes moyens
(multimètre) définir les besoins précis des ECC88, les relevés et calculs ?? et comment référencer l'autre ligne à la masse

Est-il besoin de redresser le chauffage pour les ECC88 ???


Image



Merci !!!
Hubert.
Avatar de l’utilisateur
Hubert
 
Messages: 259
Enregistré le: 02 Juil 2010 18:11
Localisation: Eure-Normandie

Re: Polarisation filament

Messagepar philbob » 27 Mar 2011 16:30

Bonjour,

Chauffer en AC ou en DC ?
Vaste débat!

Il y a des partisans des deux bords. Pour le moment, je suis resté en chauffage AC car beaucoup plus
simple et je n'ai pas eu de problème.

Voila qui peut guider le choix:

1) Niveau du signal d'entrée

Si le niveau est faible (< 10 mV), le chauffage AC risque de provoquer de la ronflette.
Au delà, le risque est moindre. Cela dépend des tubes, du montage et du gain total.
Pour un préampli, j'ai tendance à redresser.
Pour un pré-préampli type entrée vinyle (surtout pour du MC) redresser me semble incontournable.

2) Type de tube

Souvent les tubes de puissance nécessitent un fort ampérage. Redresser du 6.3 V
sous 4 ou 8 ampères avec un régulateur, possible mais très couteux car grosses capas, régulateur puissant,
grosse puissance perdue en chaleur, redressement source de bruit (commutation des diodes).

Mme combat avec un pont redresseur + cellule filtre CRC avec en prime une composante alternative résiduelle
loin d'être faible.
Pour un ampli, je reste en AC avec point milieu (sauf cas particulier des tubes à chauffage direct)

Quelques pièges à éviter:

Attention aux régulateurs type 78xx ou LMxx. Ils peuvent être source de bruit. Donc bien découpler la tension
juste en sortie du régulateur et rajouter une capa (genre 1µ) sur le chauffage au plus près du tube.
Dans le calcul de la capa d'entrée du régulateur, celle ci doit être capable de fournir le courant en dehors
des alternances en maintenant toujours la tension au dessus de la tension de déchet du régulateur. Donc grosse capa et
courant de charge important (surtout à la mise sous tension). Donc risque de parasites rayonnés.

La puissance dissipée dans le régulateur est au moins celle du produit du courant par la tension de déchet.
On a vite fait d'atteindre 5W et ça chauffe dur (radiateur important).

Cela dit, un redressement bien étudié fonctionne très bien.

Concernant le ECC88, je resterai en AC.
Cordialement
philbob
 
Messages: 61
Enregistré le: 25 Mar 2011 06:58
Localisation: Bretagne (20 kms sud Rennes)

Re: Polarisation filament

Messagepar Hubert » 27 Mar 2011 18:59

Ok merci Philbob 8-)

Bon je reprends tes propos qui sont une analyse à la vue du schéma

philbob a écrit:Bonsoir,
La contrainte vient de l'utilisation des ECC88 qui se comportent comme des cathodes followers vis
a vis de la tension de plaque du 6AK5.
La tension de cathode des ECC88 est à peu de chose près celle de la plaque du 6AK5.


Si je mesure la tension de cathode aux bornes de la 22K je dois trouver quoi ? une valeur inferieur au vfk max est-ce bien cela ???

philbob a écrit:Si on admet que la polar du 6AK5 est de 1.5V, cela donne un courant de 3 mA.
Les 47k de plaque chutent 141 V et la tension de plaque est d'environ 174 V.


La tension d'anode 6AK5 relevée est de 97 V, la tension cathode ECC88 relevée aux bornes de la 22K est de 90 V
Hubert.
Avatar de l’utilisateur
Hubert
 
Messages: 259
Enregistré le: 02 Juil 2010 18:11
Localisation: Eure-Normandie

Re: Polarisation filament

Messagepar philbob » 27 Mar 2011 22:53

Bonsoir,

Si je prends tes mesures (tension cathode ECC88 = 90V)
et si on admet Vkf ECC88 = +/-130 V et Vkf 6AK5 = +/-100V

On peut tracer le schéma ci dessous.

Le but du jeu est de trouver la tension de référencement du chauffage qui place chaque
filament dans un domaine de fonctionnement correct, c'est à dire le plus loin des limites.

Un savant calcul permet de trouver cette tension qui optimise l'utilisation des Vkf.
Dans notre cas cela donnerait Vref = 39 V

Dans la pratique, en choisissant Vref à mi chemin entre les deux tensions de cathode soit 45V, on assure
une marge de fonctionnement confortable.

On peut noter également que même si le chauffage est référencé à 0V, cela fonctionne encore mais
avec une marge de manœuvre très faible vis à vis du 6AK5.
Fichiers joints
potentiels.jpg
potentiels.jpg (20.89 Kio) Vu 12595 fois
Cordialement
philbob
 
Messages: 61
Enregistré le: 25 Mar 2011 06:58
Localisation: Bretagne (20 kms sud Rennes)

Re: Polarisation filament

Messagepar Hubert » 27 Mar 2011 23:28

Merci philbob 8-) 8-) 8-)

Un pont diviseur avec une R 680K et R100K devrait s'approcher des 40 V

Mille merci pour ton aide 8-)
Hubert.
Avatar de l’utilisateur
Hubert
 
Messages: 259
Enregistré le: 02 Juil 2010 18:11
Localisation: Eure-Normandie

Re: Polarisation filament

Messagepar René » 28 Mar 2011 08:40

D'où l'avantage d'indiquer les tensions sur le schéma. Cela aide beaucoup à résoudre, plus rapidement, un problème s'il y a.
45V, donc tout va bien, tu n'as même pas besoin de monter un transfo supplémentaire.

Pour le chauffage, reste en alternatif puisque cela fonctionne bien ainsi.

Si un jour tu as une ronflette en changeant de tube d'entrée, il faudra prévoir un équilibrage ou réglage avec potard.
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2474
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Polarisation filament

Messagepar Hubert » 28 Mar 2011 13:45

Pour le moment aucun problème de ronflette avec ou sans polarisation de filament 8-)

Merci à vous 2 8-) 8-) 8-)
Hubert.
Avatar de l’utilisateur
Hubert
 
Messages: 259
Enregistré le: 02 Juil 2010 18:11
Localisation: Eure-Normandie

Re: Polarisation filament

Messagepar Yves07 » 28 Mar 2011 14:22

Non, mais sans polarisation et avec le temps il va se produire des fuites entre cathode et filament se qui se traduit par un bruit genre souffle irrégulier . . . comme un robinet qui fuit 8-)

Yves.
Yves07
 
Messages: 199
Enregistré le: 13 Fév 2011 19:00
Localisation: Ardèche

Re: Polarisation filament

Messagepar René » 28 Mar 2011 18:32

- Je parlais bien de ronflette, pas de fuite.

Par exemple, quelqu'un qui vient de m'acheter 22 tubes 5654.
En les recevant, il les teste sur son ampli casque, 4 des tubes provoquent une ronflette.
Heureusement le concepteur de l'ampli avait prévu un réglage d'équilibrage sur le chauffage alternatif du 5654... un fois ajusté, cela ne ronfle plus.
C'est un problème que l'on rencontre couramment et qui est sensible sur les tubes d'entrée.

- Pour ce qui est du risque de fuite:
Il augmente proportionnellement à la valeur du Vfk.
Pour être certain qu'il n'y aura pas de fuite entre filament et cathode, il faut que le Vfk soit le plus proche possible de zéro.
C'est à dire: Pour les ECC88 dont les cathodes sont au potentiel de 90V, il faudrait idéalement porter le filament à 90V. Pour les 6AK5/5654 et KT66 dont les cathodes sont très proches du zéro volt, il faudrait simplement référencer le chauffage au zéro volt.
Ainsi, on évite tout risque de fuite.

Mais référencer le tout à 45V (qui est un valeur moyenne pour faire plaisir à tous les tubes) c'est une solution économique car elle n'entraine pas de grosse modification et c'est surtout une solution au combien meilleure que la première polarisation qui devait être vers 157V et mettait tous les tubes en danger.
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2474
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Polarisation filament

Messagepar Yves07 » 28 Mar 2011 19:24

- Je parlais bien de fuite, pas de ronflette !

Donc on est d'accord :|
Yves07
 
Messages: 199
Enregistré le: 13 Fév 2011 19:00
Localisation: Ardèche

Re: Polarisation filament

Messagepar René » 28 Mar 2011 19:59

Totalement.
Je précisais pour Hubert... que la ronflette peut toujours arriver un jour ou l'autre (lors d'un changement de tube) ainsi que la fuite (usure et ddp trop grande) et que ce sont bien deux choses différentes.
;)
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2474
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Polarisation filament

Messagepar Hubert » 28 Mar 2011 21:09

Oui René et merci pour ces explications c'est plus clair maintenant. La prochaine fois si besoin, je ferais faire 2 enroulements à Charly.
J'ai simplement fais un essai sans polarisation, justement pour entendre s'il y avait ronflette. De toute façon telle que calibrée, je ne sais pas ce qui est le plus dangereux, avec, ou sans !!

A propos de 5654, fais moi signe quand tu es prêt pour un envoi !! (2sk170 + 5654 x 60 si tu les as) ;)
Hubert.
Avatar de l’utilisateur
Hubert
 
Messages: 259
Enregistré le: 02 Juil 2010 18:11
Localisation: Eure-Normandie

Re: Polarisation filament

Messagepar René » 29 Mar 2011 08:11

Hubert a écrit:A propos de 5654, fais moi signe quand tu es prêt pour un envoi !! (2sk170 + 5654 x 60 si tu les as) ;)


Oui, je pense à toi.
Comme j'ai plusieurs demandes en cours il faut que je passe au testeur environ 250 tubes 5654, c'est long :? et je ferai les 2sk à la suite ;)
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2474
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Polarisation filament

Messagepar arnaud » 29 Mar 2011 08:15

Bonjour !
Un voltage trop grand entre filament et cathode entraîne à chaud une migration du métal qui finit par provoquer une conduction parasite ; cela se traduit par une ronflette si le filament en alimenté en alternatif, et des crachottements en prime. Il faut effectivement veiller à ne pas dépasser le Vfk max indiqué par le constructeur.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Polarisation filament

Messagepar Hubert » 09 Oct 2011 17:22

Bonjour à tous !

Petite question au sujet du pont diviseur

Image

Avec un Vcc de 342V si je cale R2 à la moitié de la valeur de R1 j'obtiens environ 114V
Donc je peux choisir n'importe quelle valeur de R1 si R2 fait pile la moitié, mais vaut mieux t-il prendre des grandes valeurs ou plutôt petites ??
R1=300K et R2=150K ou bien plutôt 300R et 150R. C'est pour référencer le chauffage du déphaseur d'ECC88 dont la cathode est portée à environ 100V
Hubert.
Avatar de l’utilisateur
Hubert
 
Messages: 259
Enregistré le: 02 Juil 2010 18:11
Localisation: Eure-Normandie

Re: Polarisation filament

Messagepar Yves07 » 09 Oct 2011 17:56

300 + 150 = 450, d'où I consommé sur la HT de 324V = 324 / 450 = 0,72 A.
Ou encore: puissance totale dissipée : 324 * 324 / 450 = 233 W.
Si le transfo et les redresseurs résistent . . . :shock:

Alors qu'avec 300K et 150K . . . je te laisse faire le calcul . . . 1000 fois moins de courant et 1000000 de fois moins de puissance 8-)

Ajoute aussi un condo (1 à 10µF, 200V) en parallèle sur R2.

Yves.
Yves07
 
Messages: 199
Enregistré le: 13 Fév 2011 19:00
Localisation: Ardèche

Re: Polarisation filament

Messagepar Hubert » 09 Oct 2011 18:42

;) Merci Yves !!

Je me doutais bien que la faible valeur de résistance entre HT et masse poserait problème !!
Alors que se passe t-il si j'augmente les valeurs, 600K et 300K par exemple ? est-ce que la valeur est fonction d'une puissance demandée en Vout
Hubert.
Avatar de l’utilisateur
Hubert
 
Messages: 259
Enregistré le: 02 Juil 2010 18:11
Localisation: Eure-Normandie

Re: Polarisation filament

Messagepar Yves07 » 09 Oct 2011 19:10

300K et 150K, ça va très bien !
Ou même 100K et 47K, etc . . .
C'était 300R et 150R qui n'allaient pas !
Yves07
 
Messages: 199
Enregistré le: 13 Fév 2011 19:00
Localisation: Ardèche

Re: Polarisation filament

Messagepar christian67 » 09 Oct 2011 19:37

Effectivement, je dirais que çà va dépendre de la charge que tu mets en // avec R2, plus la résistance de charge est grande, plus tu peux mettre des valeurs élevées
Christian 67
christian67
 
Messages: 167
Enregistré le: 26 Fév 2011 13:27

Re: Polarisation filament

Messagepar Hubert » 09 Oct 2011 20:23

Ok merci bien 8-)

Ca sera 220K et 100K ! J'ai Uk = 106V et Ht = 342V
342 x (100/(220+100)) = 106,875
à vérifier avec le pourcentage d'erreur des R

;) ;) ;)
Hubert.
Avatar de l’utilisateur
Hubert
 
Messages: 259
Enregistré le: 02 Juil 2010 18:11
Localisation: Eure-Normandie

Re: Polarisation filament

Messagepar René » 09 Oct 2011 20:34

En fait, dans son cas il n'y a théoriquement pas de charge puisque le rôle du pont diviseur est simplement d'aller porter le filament à un certain potentiel.
Avec 220k et 100k il aura 1 mA de courant dans son pont.
Normalement, cela devrait aller.
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2474
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Polarisation filament

Messagepar Hubert » 27 Oct 2011 11:39

Bon j'ai un petit souci !! j'ai branché mon nouveau transfo commandé auprès de Charly avec 2 enroulements distincts pour le 6.3V
Le hic c'est que j'ai 6.7V pour les kt66 et 6.6V sur les ecc88 qu'en pensez vous ???
Hubert.
Avatar de l’utilisateur
Hubert
 
Messages: 259
Enregistré le: 02 Juil 2010 18:11
Localisation: Eure-Normandie

Re: Polarisation filament

Messagepar Yves07 » 27 Oct 2011 16:22

"Seulement" 0,1 volt d'écart . . . Mesurés en charge bien sûr et à quelle heure ?
Charly a t'il prévu des prises au primaire ?
Yves07
 
Messages: 199
Enregistré le: 13 Fév 2011 19:00
Localisation: Ardèche

Re: Polarisation filament

Messagepar René » 27 Oct 2011 20:42

J'en pense que c'est bien.
Il vaut mieux avoir + que -

Comme le suggère Yves, les variations secteur peuvent ramener cela à ce qu'il te faut pil-poil à certains horaires.
Dans l'absolu, il est impossible d'être à 6,3V à 100% du temps.

S'il n'y a pas de prise au primaire pour ajuster au mieux et que tu souhaites néanmoins le faire, une R en série dans le chauffage remettra les pendules à l'heure.
R à calculer en fonction du courant consommé.
Exemple: Une R de 0.1 ohms fera chuter 0.2V si tu as 2A de consommation. U=RI
Pour ce boulot, des résistances de puissance 5W cémentés font bien l'affaire, la marge est grande en puissance car, dans l'exemple donné la R ne dissipe que 0.4W.
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2474
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Polarisation filament

Messagepar Hubert » 27 Oct 2011 22:35

Oui bien sur mesuré en charge.

J'ai tenté le 240 sur le primaire, j'arrive pile à 6,3v mais il est 23h00 donc je ne sais pas trop :? vaut mieux peut être que je reste sur le 230 au primaire !!
Hubert.
Avatar de l’utilisateur
Hubert
 
Messages: 259
Enregistré le: 02 Juil 2010 18:11
Localisation: Eure-Normandie

Re: Polarisation filament

Messagepar Yves07 » 28 Oct 2011 06:41

Pourquoi n'as tu pas mesuré le secteur ?
Yves07
 
Messages: 199
Enregistré le: 13 Fév 2011 19:00
Localisation: Ardèche

Re: Polarisation filament

Messagepar René » 28 Oct 2011 09:20

Ici, cela fluctue de 240 à 250...
Pour le chauffage des tubes, cela n'a pas une grande importance, il est prévu une marge de +/- 10%
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2474
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Polarisation filament

Messagepar René » 28 Oct 2011 09:31

Tu mesures où le 6,3V ? Sur les broches du tube ?

Je demande car si on a 6,3 en sortie de transfo chauffage, une fois arrivé sur les broches du tube on peut très bien n'avoir plus que 6,2 ou 6,1... il faut tenir compte de la résistance du câblage, des pistes (si CI) et surtout des soudures et contacts. L'ensemble cumulé à vite fait de former une petite résistance.
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2474
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Polarisation filament

Messagepar Hubert » 28 Oct 2011 12:11

Oui René mesures prises sur les broches.

Bon je pense que ce qui me perturbe c'est qu'avant je n'avais qu'un seul enroulement pour les 8 tubes, donc une charge qui devait me donner quelque chose aux alentours de 6,3v ! J'ai remis sur 230 au primaire hier soir vers minuit et j'avais 6,42v pour l'un et 6,47V pour l'autre donc effectivement ça bouge !!

Je vais laisser comme ça pour le moment et je vais surveiller ça de près !

PS : J'avais aussi une espèce de ronflette ( dans les hautes fréquences)

le chauffage des ECC88 est réferencé à la HT, 100v mesuré pour 100V aux cathodes
Celui des KT66 et 6AK5 est référencé à la masse et j'ai ajouté un condo de 10uF sur une broche en fin de chaine ce qui a fait disparaitre cette ronflette, dois-je mettre un condo sur les 2 bornes du 6,3V ??
Hubert.
Avatar de l’utilisateur
Hubert
 
Messages: 259
Enregistré le: 02 Juil 2010 18:11
Localisation: Eure-Normandie

Re: Polarisation filament

Messagepar René » 29 Oct 2011 10:07

Une ronflette dans les hautes fréquences.... cela ressemble plutôt à une fuite comme expliqué plus haut dans ce fil.

Niveau condos, si tu pouvais nous soumettre un schéma de ton chauffage à jour... ça aide à réfléchir.
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2474
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Polarisation filament

Messagepar OTTON » 05 Jan 2012 20:56

arnaud a écrit:Bonjour !
Un voltage trop grand entre filament et cathode entraîne à chaud une migration du métal qui finit par provoquer une conduction parasite ; cela se traduit par une ronflette si le filament en alimenté en alternatif, et des crachottements en prime. Il faut effectivement veiller à ne pas dépasser le Vfk max indiqué par le constructeur.

Bonjour Arnaud.

Il se trouve que je ne connais rien aux Tubes.
Est ce que les diamètres des tubes sont normalisé?
Pourquoi ?
"Un voltage trop grand entre filament et cathode entraîne à chaud une migration du métal "
Cette excursion possède une valeur qui est fonction de la tension et si on éloigne suffisament Cathode et Filament on réduit à rien cette Ronflette.
Expériences, plusieurs expériences, il y a longtemps : Un TP pour un client qui a coulé, dans la société où je travaillai, et c'était pas pour des tubes ;o)

Un TUBE qu'on peut Accorder!
Très sérieux.
OTTON
OTTON
 
Messages: 39
Enregistré le: 31 Déc 2011 17:05

Re: Polarisation filament

Messagepar arnaud » 06 Jan 2012 16:35

Un tube que l'on accorde, c'est un klystron :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Klystron
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Polarisation filament

Messagepar OTTON » 06 Jan 2012 17:46

arnaud a écrit:Un tube que l'on accorde, c'est un klystron :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Klystron

Le Kystron s'accorde en faisant varier I l'intensité. Dans nos éssais de métalisation nous faision varier la distance entre filament et cathode.
OTTON
OTTON
 
Messages: 39
Enregistré le: 31 Déc 2011 17:05

Re: Polarisation filament

Messagepar René » 07 Jan 2012 10:48

Dans un tube électronique, si on fait varier la distance cathode filament sans faire varier la puissance d'alimentation du chauffage, on modifie l'intensité même de ce chauffage et donc on modifie les caractéristiques du tube. Il devient donc inutilisable pour l'objectif fixé.

Différents moyens, externent au tube, existent pour éviter toutes les sorte de ronflettes.
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2474
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Polarisation filament

Messagepar OTTON » 07 Jan 2012 13:53

René a écrit:Dans un tube électronique, si on fait varier la distance cathode filament sans faire varier la puissance d'alimentation du chauffage, on modifie l'intensité même de ce chauffage et donc on modifie les caractéristiques du tube. Il devient donc inutilisable pour l'objectif fixé.

Différents moyens, externent au tube, existent pour éviter toutes les sorte de ronflettes.

Salut René.

C'est évident, et c'est ce qui nous permettait de métaliser certains endroit en relief et de ne pas métaliser les creux, des piéces qu'on nous donnait.
Modification de la de la distance ( ce qui ne se fait pas et pour cause, va de paire avec modification de la puissance admise, on change la pente et le point haut de la pente du tube.
OTTON
OTTON
 
Messages: 39
Enregistré le: 31 Déc 2011 17:05

Re: Polarisation filament

Messagepar rhr9 » 28 Jan 2012 17:42

Une petite question concernant les filaments :

dans le cas d' un chauffage en alternatif ( 6.3 VAC ) , j' ai vu qu' on pouvait placer un condensateur en parallèle aux bornes du tube .
De quelle valeur devrait être ce condo ? Quel est son rôle exact ? Apporte-t-il quelque chose d' audible ?
@ + Philippe
Avatar de l’utilisateur
rhr9
 
Messages: 71
Enregistré le: 03 Oct 2011 16:40
Localisation: Alsace

Re: Polarisation filament

Messagepar arnaud » 28 Jan 2012 19:11

Bonsoir !
Il s'agit d'un filtrage HF, c'est utilisé dans les tuners, des céramiques 1nF par exemple. Il faut préciser qu'un tuner contient un oscillateur qui peut parasiter les tubes via les filaments.
Cela peut aussi se justifier quand on habite à proximité d'un émetteur.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Polarisation filament

Messagepar rhr9 » 29 Jan 2012 11:00

Merci pour ces précisions Arnaud . C' est pour cette raison qu' on n' en voit pratiquement jamais sur nos montages .
@ + Philippe
Avatar de l’utilisateur
rhr9
 
Messages: 71
Enregistré le: 03 Oct 2011 16:40
Localisation: Alsace

Re: Polarisation filament

Messagepar Blaireau » 29 Jan 2012 12:42

Et dans certains tuners, en raison de la capacité cathode filament parfois gênante, le filament est en série avec 2 selfs de choc, pour l'isoler totalement au point de vue VHF ou UHF.
Avatar de l’utilisateur
Blaireau
 
Messages: 54
Enregistré le: 31 Mai 2011 20:33
Localisation: 21

Re: Polarisation filament

Messagepar rhr9 » 28 Avr 2012 13:37

Bonjour à tous ,

Encore quelques questions ...
Après le chauffage en alternatif , je suis passé au chauffage en continu .
Tout d' abord , j' ai fait un redressement et un filtrage pour chauffer en continu , mais au meilleur cas ,
je ne mesure que 6V DC aux bornes des tubes de l' étage d' entrée . Est-ce suffisant pour bien chauffer ?

D' autre part , est-ce qu' il est important de toujours alimenter les filaments dans le même sens ?
( Soient les broches 2 et 7 pour une KT88 , que toutes les bornes 2 soient reliées ensemble ideme pour les 7 )
@ + Philippe
Avatar de l’utilisateur
rhr9
 
Messages: 71
Enregistré le: 03 Oct 2011 16:40
Localisation: Alsace

Re: Polarisation filament

Messagepar René » 28 Avr 2012 14:50

Bonjour,

Tu avais un problème de ronflette, l'as-tu résolu ?

Le passage en continu du chauffage vise à résoudre le problème de ronflette ?

6V DC, c'est normal.
Lorsque l'on veut chauffer en continu on doit le prévoir dès le départ à la conception du transfo afin de prendre de la marge.
6V, c'est un peu juste, mais pas dramatique (mais tu vas certainement tomber à 5,8 / 5,9 lorsque le secteur baisse.)

La polarité sur filament importe peu. Surtout sur des chauffages indirect.
Intervient surtout la facilité de câblage et une certaine logique qui évite le brouillon et facilite la maintenance.


:arrow: Moi je serais resté en alternatif...
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2474
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Polarisation filament

Messagepar rhr9 » 28 Avr 2012 16:08

Bonjour René ,

Le problème de ronflette est toujours en cours de résolution ...
J' ai remarqué que celle-ci était atténuée quand je suis passé en continu ,
D' où mes questions .
Le transformateur a du être conçu pour un chauffage indirect uniquement .

Je poursuis mes investigations ...
@ + Philippe
Avatar de l’utilisateur
rhr9
 
Messages: 71
Enregistré le: 03 Oct 2011 16:40
Localisation: Alsace

Re: Polarisation filament

Messagepar René » 29 Avr 2012 10:21

rhr9 a écrit:Le problème de ronflette est toujours en cours de résolution ...
J' ai remarqué que celle-ci était atténuée quand je suis passé en continu ,
D' où mes questions .


Oui...
Mais cela veut-il dire que c'est le chauffage même qui génère la ronflette ou bien son transport (fils) par induction.
J'avais suggéré ce problème dans l'autre discussion à propos de la ronflette.
Tu as un toron de fils bien serrés les uns contre les autres, c'est idéal pour cette pollution et ce toron passe près du transfo de sortie... :|

rhr9 a écrit:Le transformateur a du être conçu pour un chauffage indirect uniquement .


Pour un chauffage alternatif plutôt.
Indirect et direct c'est en rapport avec le type de cathode des tubes.
Lorsque le filament est la cathode: chauffage direct. Exemple 2A3, 300B, etc...
4D.png
4D.png (7.26 Kio) Vu 10609 fois

Lorsque le filament chauffe la cathode et en est séparé: chauffage indirect. Exemple EL84, EL34, KT88, etc...
8EP.png
8EP.png (6.51 Kio) Vu 10609 fois


rhr9 a écrit:Je poursuis mes investigations ...


Si tu penses vraiment avoir un problème généré par le chauffage des tubes, tu peux essayer de ne chauffer en continu que les tubes d'entrée. La chute de tension sera moindre et tu retrouveras ton 6,3V partout.

Je ne me souviens plus du contenu total de l'autre discussion, mais je suppose que tu as déjà fait l'essai de permuter les tubes d'un bloc mono à l'autre ? (c'est bien des bloc mono ?)
Cela serait mieux de continuer dans une discussion unique pour cet ampli, sinon on ne sait plus où on en est et on a plus le schéma sous les yeux pour y réfléchir. ;)

Bon dimanche !
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2474
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Polarisation filament

Messagepar rhr9 » 29 Avr 2012 13:36

Merci René pour les explications quant au chauffage direct et indirect ,
je ne connaissais pas cet autre mode .
Entre-temps , j' ai ouvert mon toron et j' ai fait un tas d' essais , mais
comme tu le dis si bien , je vais reprendre sur l' autre fil .
J' attends que l' APN soit rechargé pour poursuivre avec des photos .
@ + Philippe
Avatar de l’utilisateur
rhr9
 
Messages: 71
Enregistré le: 03 Oct 2011 16:40
Localisation: Alsace


Retourner vers Amplification

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités