Un Cibot revisité en correction différentielle

Amplification - Pré-amplification.
Tubes, Transistors, Hybrides.
Vintage ou récent.
Réalisations personnelles.

Modérateur: VR150

Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 27 Sep 2015 16:23

Bonjour !
J’ouvre donc un nouveau fil consacré à la récupération et refonte complète d’un ampli Cibot PP EL84 dont je ne garde de l’alimentation et les petits transformateurs de sortie Supersonic W8.
Dans mon fil précédant j’ai montré les excellents résultats obtenus à travers ces TS en usant de la correction différentielle…des explications ici :
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=425

Rappel du schéma de base :
Image

Comme j’ai deux voies disponibles je n’ai pas résisté à l’idée d’une écoute stéréo via ce montage à la Dubout :
IMGP3160.jpg
IMGP3160.jpg (80.72 Kio) Vu 6142 fois

Et bien on retrouve la main de fer dans un gant de velours qui caractérise ce genre de montage : basses sèches et profondes, sans mollesse caoutchouteuse, médium et aigus exempts de colorations, présence scénique remarquable avec focalisation et touché des instruments, pas de projection quelque soit le volume ; espace sonore maintenu à très faible niveau. Sur les plages chantées, les ‘sss’ restent naturels de même que les bruits de respiration.
Ceux qui ont déjà tâté à la corr.diff. connaissent ces vertus.

Pour l’instant les ultimes essais concernent le chauffage de l’ECC83/12AX7 qui fournit le signal d’erreur (au point a1 du schéma). A priori je penche pour garder le 6.3V alternatif d’origine…
L’ECC83S JJ que j’utilise pour sa très faible microphonie est capotée, on verra si c’est bien utile une fois intégrée dans le coffret. Il faut surtout bien lisser la HT de ce tube car une ronflette HT de 10mV sur ce tube engendre 5mV sur HP.
La sensibilité d’entré de 130mV eff. évite tout emploi de préamplificateur (sauf pour vinyle ou si on désire des correcteurs), l’entrée se fera via un potentiomètre de 10K à 47K log ; j’ai trouvé un 22K log ALSP chez Farnell.
Mais pour l’instant je vais attaquer la seconde platine… une plaque pré-percée 3 trous à 11 euros chez Sélectronic, ce qui autorise toute liberté de câblage et de modifications ! Perçage à l’emporte-pièce pour visser des supports destinés à des châssis.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 06 Oct 2015 17:39

Hello !
Cela n'avance pas vite, faute de temps. J'ai juste commencé à désosser ce vieux Cibot et à trouer à l’emporte-pièce le second circuit pour y placer les supports de tubes en semi-volant. Ce qui autorise aussi le montage du support blindé.
Comme ces plaques sont légèrement plus petites que celle d’origine, je cogite également sur leur fixation. C’est vraiment de l’artisanat à la limite du bricolage.
IMGP3262.jpg
IMGP3262.jpg (88.86 Kio) Vu 6095 fois

La seconde voie est déjà opérationnelle...
Image
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar farfouille » 07 Oct 2015 18:56

Bonsoir les d'jeunes ...

Réaliser un ampli à correction différentielle pourait peut-être me tenter quand je serai dans ma prochaine maison (donc début 2016 du côté de Brive la Gaillarde ...)
Oui je sais, après Biscarrosse, Royan, Saintes, Montauban, j'aurai pas mal bougé en une douzaine d'années ... mais j'ai toujours été plus ou moins "baladeur", voire un peu 'romanichel" ... Tant pis j'assume mon statut de bon client des notaires !!

Je pense utiliser en finale(s) un PP de 6L6, voire d'EL34 en vraies (tétrodes) pentodes donc sans UL avec écrans "régulés"...
Par contre pour nourrir correctement le PP en AB1 , un Schmidt à longue queue"négative" de 12AX7 devant, me paraît un peu "short" ...

Peut-être utiliser un inverseur de phase à base de 12BZ7 (pas chère car peu "tendance", pente double et résistance interne en gros de moitié par rapport à une 12AX7)... Ou encore avec des petites pentodes genre EF184 ...

Pour l'ampli différentiel "de correction" un bonne 12AX7 JJ "en paralllèle" (avec HT correctement filtrée) comme Arnaud, devrait convenir.
Pour les TS, soit du Lundhal, ou du Charly/Erato, je n'ai pas encore décidé ...

L'avis d'Arnaud et/ou de Grégoire sont les bienvenus évidemment.

Le Weller me démange un peu depuis 3 ans que je n'ai rien pondu à part un simple PP de GU29 à déphaseur + driver "cathodique" (6F1P) pour un pote ... et quelques modifs ou dépannages tubesques pour des "grateux" sympas locaux.

Daniel, le nomade ...
farfouille
 
Messages: 9
Enregistré le: 11 Sep 2011 09:26

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Totof » 07 Oct 2015 19:13

Bonsoir Daniel :mrgreen:

A ce rythme tu finira du côté du Languedoc ou de la côte d'azur vers 2018 :P :mrgreen:

Toi qui aime les russerie pourquoi pas un tout russe :?:

Bonne soirée
Ce qui est pris n'est plus a prendre
Avatar de l’utilisateur
Totof
 
Messages: 80
Enregistré le: 29 Juin 2013 10:14
Localisation: Saint Mathieu de Tréviers, près de Montpellier

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Trappeur » 08 Oct 2015 17:37

Salut à tous,
Ben moi je me suis lancé , malgré le peu de temps libre que j'ai en ce moment , j'ai stoppé momentanément le projet précédent (un PP liaison directe dont l'alimentation a laché) pour bifurquer sur celui ci car j'ai un chassis quasiment tout prêt .
Je me suis fait la même reflexion que Totof en voyant les travaux d'Arnaud , et devant la simplicité de son schéma , j'ai repris mon PP de 6V6 equipé de transfos SUPERSONIC W10 , un peu plus lourds que les W8.
J'ai monté le même schéma que celui de ce présent fil (c'est même la première fois que j'utilise un Schmitt) j'ai ajusté quelques valeurs pour coller avec le PP de 6V6 et j'ai attaqué la Cdiff.
J'ai fait un relevé de la réponse de bout en bout sans aucune CR , et j'ai modélisé le filtre d'entrée sous excel , ça donne celà :

Cdiff_filtre.jpg
Cdiff_filtre.jpg (208.52 Kio) Vu 6033 fois

J'ai tracé les réponses pour 1 , 2 et 3 cellules RC et en tâtonnant sur les valeurs de R et de C j'arrive à une réponse qui me paraît correcte avec 3 cellules.
Et j'ai une petite question (pour Arnaud bien sûr)
Le résultat visible pour 3RC est il suffisant ou faut il coller au plus près et jusqu à quelles fréquence ??
Mon circuit coupe franchement à partir de 63 Khz , et mon filtre colle bien jusque là , mais ensuite la réponse chute plus nettement que le filtre et je ne sais pas si la Cdiff ne va pas s'essoufler à essayer de rattraper cet écart.
Vaut il mieux affiner le filtre ou bien est il possible de calmer la Cdiff au delà de 63 Khz par un autre moyen ??
Merci d'avance .
Trappeur
 
Messages: 22
Enregistré le: 02 Déc 2014 10:48

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 09 Oct 2015 08:29

Bonjour Trappeur !
Juste un mot pour rappeler un point important : le règlage du filtre se pratique en boucle corrective OUVERTE (point a1 du schéma découplé à la masse).
Image
Dans ces conditions il faut que le déphasage entre grille et cathode du tube diff. ne dépasse jamais 90°jusque très haut dans le spectre, aux limites du TS.
Voir ici à partir du 19 août 2013 :
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=170&start=200
Et ici au 30juillet 2015 :
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=425
Je préconnise la méthode des 9 carreaux avec un scope double trace :
http://www.sciences.univ-nantes.fr/sites/genevieve_tulloue/Elec/Alternatif/mesure_dephasage.html#manip
Ce réglage ne peut se simuler car le paramètrage du TS n'est jamais optimisé correctement ; il doit se faire à chaud avec le vrai transfo.
Sur ma carte j'utilise 2 condos ajustables de 100pF sur les 2 premières cellules (12K+40pF), ils sont visibles en bas à gauche sur la photo :
Image
La cellule 3 (24K+18pF) tient compte des capas parasites du tube (à soustraire).

Un mauvais règlage peut griller les tweeters de vos chères enceintes par les bouffées ultrasonores produites, surtout si l'ampli est plus puissant ! Remarquons qu'en CR classique c'est également le cas ! :|
Le règlage fin du trimer (bleu) minimise le signal en a1, mais cette fois en boucle corrective fermée et charge fictive en sortie HP.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar chanmix51 » 09 Oct 2015 13:17

Hello Daniel,

content de te lire 8-)

Je me souviens de l'écoute du PP d'EL90 (cousine miniature de la 6V6) chez toi et d'avoir été étonné d'être … déçu. Les graves bavaient, ça n'était pas extraordinaire et pourtant le FA de cet ampli était "d'à peine" 20 (6N16B en Cdiff). Avec tes 12AX7 tu vas arriver facilement aux alentours de 60 … il va falloir que tu trouves une paire d'enceintes plus adaptée à un FA élevé :)

Amicalement,
Grégoire
Dernier projet: push pull d'EL360. Écoute sur un push de GU19-1 à correction différentielle + Mulidines Capriccio.
Avatar de l’utilisateur
chanmix51
 
Messages: 220
Enregistré le: 15 Déc 2011 20:45
Localisation: Nantes

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 09 Oct 2015 15:40

Bonsoir ! ...petit rappel pour ceux qui n'ont pas tout lu...
Les filtres RC gèrent le déphasage dans le haut du spectre pour empêcher l'accrochage HF ; mais dans les infra-graves on risque le motor-boating, d'où l'usage des 1µF en séparation ; en y mettant moins on part en accrochage TBF ; 2µF c'est mieux ! Ou alors insérer un étage suiveur pour monter l’impédance comme l’a fait Grégoire.
En fait les valeurs de tous les condos sont critiques.
Et oui, c'est tout le contraire de nos vieilles habitudes où l'on diminue la taille des condos pour empêcher le motor-boating.
Si vous écoutez du vinyle il faut songer éventuellement au filtre anti-rumble, en amont de l'ampli.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Trappeur » 09 Oct 2015 16:11

Salut Arnaud ,
merci pour tes réponses , j'ai bien lu (et même plusieurs fois ) tous les fils qui traitent de la Cdiff , mais quand je suis en face d'un cas concret j'ai encore des questions .
J'avais donc lu que l'on devait ajuster la réponse du filtre au plus près de la réponse de l'ampli sans CR , mais pas que le déphasage entre les deux entrées de l'étage Cdiff se gérait là aussi .
Je pense que l'ajustage du filtre à la réponse de l'ampli accomplit en même temps au moins une bonne partie de la réduction des déphasages. Je vais tâcher de vérifier ça sous peu .
Mais comment fais tu précisément pour déterminer les valeurs de tes 3 cellules RC ??

A+ et merci.
Trappeur
 
Messages: 22
Enregistré le: 02 Déc 2014 10:48

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 09 Oct 2015 17:00

Trappeur a écrit:Mais comment fais tu précisément pour déterminer les valeurs de tes 3 cellules RC ??

J'avais tâtonné avec le premier PP qui n'avait qu'un double RC, ce qui m'a semblé un peu critique à l'époque (trop près des 90° de décalage à mon goût).
Image
Donc passage à 3 cellules RC pour d'avantage de souplesse.
J'ai fouillé mes stocks de capa, j'avais des 40pF et 18pF; la simulation a donné un faible déphasage, conforté par le proto, sans aucune retouche à faire.
Pour le montage final j'ai opté pour 2 ajustables 100pF suivi d'un fixe de 18pF. Les ajustables ont été règlé à 40pF au capacimètre, je me suis dit qu'il sera toujours possible de fignoler plus tard.

Moins critique (pas de TS, pas de règlage de phase) l'hybride (et mes OTL), en corr. diff. également :

http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=91
http://sites.estvideo.net/papanaka/Hybride/CIRCLOTRON_HYBRIDE_par_Arnaud_Haegele.pdf
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 10 Oct 2015 15:04

Hello !
Une petite photo de la carcasse Cibot revisitée :
IMGP3263.jpg
IMGP3263.jpg (80.13 Kio) Vu 5959 fois

La plupart des boutons feront de la simple figuration, le commutateur de mise en marche passe à gauche.
Les vieux chimiques seront évidemment remplacés tout en gardant l'EZ81.
Un nouveau pot de balance et un ALSP 20K log prendront place au centre de la façade.
Des sorties HP dorées, il faut bien cela pour le chic ! ;)
L'ampoule 6V se demande si elle sera remplacée, vais-je céder à la modernité ? Gros dilemme ! :cry:
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Trappeur » 12 Oct 2015 09:21

Salut Arnaud ,
Bon j'ai commandé des capas ajustables , et je retiens aussi ton idée sur les plaques à 1 , 2 ou 3 trous ...

A suivre ..
Trappeur
 
Messages: 22
Enregistré le: 02 Déc 2014 10:48

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 12 Oct 2015 12:47

Hello !
Je te conseille les plaques 3 trous, elles évitent les complications inutiles (très peu de straps).
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Trappeur » 18 Oct 2015 17:12

Salut à tous ,
Des nouvelles ,
ça a progressé , j'ai ajusté au plus près les courbes de réponse du filtre d'entrée et de l'ampli , et je n'ai qu'un très faible déphasage entre les deux signaux d'entrée sur le tube Cdiff , aucun accrochage détectable en haut (jusqu'à près de 200 Khz).
Par contre gros pompage autour de 1 Hz sur l'alimentation, ce qui fait sauter mes courbes à l'oscillo du haut en bas de l'écran à la même fréquence...
J'ai doublé les capas de liaison vers les grilles du push (à 2µF maintenant) sans aucun effet .
Je me demande si les polarisations des finales par résistances séparées et grosses capas de découplage n'y sont pas pour quelque chose .
Je vais tenter un truc avec résistance commune pour les deux tubes et sans capas pour voir , par contre je n'aurais plus l'équilibrage des courants et je n'ai plus de 6V6 appairées.
J'ai essayer vite fait le second transfo W10 , même résultat , c'est plutôt normal...

A suivre donc ...
166_3.jpg
166_3.jpg (155.03 Kio) Vu 5878 fois


J'ai remis des piles dans mon Fuji , alors vue plongeante sur un cablage en 3D en attendant la suite avec les plaques à trous
Trappeur
 
Messages: 22
Enregistré le: 02 Déc 2014 10:48

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 18 Oct 2015 21:03

Hello !
A voir si le pompage persiste : le découplage de la HT du tube différentiel, insérer un filtrage RC comme 22K+47µF.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Yves07 » 18 Oct 2015 21:13

arnaud a écrit:Hello !
A voir si le pompage persiste : le découplage de la HT du tube différentiel, insérer un filtrage RC comme 22K+47µF.

Hola,
Une régulation shunt (sans asservissement comme par exemple une simple zéner) ne serait elle pas plus efficace ?
... parce que c'est ce que je prévois d'employer sur mon projet (encore) en gestation !

Yves.
Yves07
 
Messages: 199
Enregistré le: 13 Fév 2011 19:00
Localisation: Ardèche

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 19 Oct 2015 07:49

Bonjour !
Je rappelle que les défauts du tube diff. ne sont pas corrigés, ainsi les variations de la HT sur ce tube se retrouvent en sortie HP, à la limite on peut supposer qu'un pompage de l'alimentation puisse être provoqué par ce biais.
Je pense qu'un simple test s'impose, quitte à utiliser une alim extérieure provisoire pour le tube du différentiel.
Sur le proto j'avais utilisé une self pour un filtrage LC sur ce tube ; sur le Cibot revisité ici ce sont des RC 22K 47µF, un par carte, cette HT est commune au tube diff et au driver. On a ainsi 290V à l'étage final et 235V sur les 12AX7. Seules les instabilités du secteur EDF restent visibles en sortie HP, mais très amorties.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Totof » 19 Oct 2015 16:12

Hello

Et si on prévois une alimentation stabilisée et régulée pour le driver et la Cdiff on peut virer les cellules RC et en même
temps la constante de temps qui y sera liée non :?: :oops: ou du moins la minimiser
Un schéma de ton alimentation Arnaud SVP :?: :oops: :oops:

A +
Ce qui est pris n'est plus a prendre
Avatar de l’utilisateur
Totof
 
Messages: 80
Enregistré le: 29 Juin 2013 10:14
Localisation: Saint Mathieu de Tréviers, près de Montpellier

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 19 Oct 2015 18:38

Bonsoir !
L'alimentation est celle du Cibot avec une cellule supplémentaire 22K+47µF par voie.
Numériser0006.jpg
Numériser0006.jpg (32.17 Kio) Vu 5839 fois

Mais il faut revoir l'agencement, les chimiques d'origines sont pourris !
J'ai le jardin qui m'occupe pas mal, ranger les pots avant les gelées, alors cela traîne un peu, mais j'ai promis au Père Noël de finir pour les Fêtes
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Trappeur » 20 Oct 2015 09:32

Salut à tous ,
Vous avez tous un peu raison , il ne faut jamais trop s'éloigner des fondamentaux ,
Et moi j'avais tort :
En fait ce n'est pas un pompage alimentation , c'est une oscillation Très basse fréquence (1Hz) qui se produit sur toute la boucle . Il se produit une variation de 1 volt, une fois par seconde sur l'anode du tube Cdiff , (12AX7S , 2 triodes en // comme sur le schéma d'Arnaud) parfaitement visible au voltmètre, qui se propage sur la grille du déphaseur (via 0,1µF, peut être à diminuer ??) , et qui suffit à le saturer / bloquer alternativement vu le faible recul de grille sur ce déphaseur (0,8V).
Au scope on voit donc le signal sinus se promener de haut en bas de l'écran en provoquant un écrêtage en haut et une tétine en bas .
J'ai monter les capas de liaison vers les grilles du push à 3,3µF sans succès et pour le moment je ne vois pas comment arrêter ça.
J'ai un peu de jardinage moi aussi et un chien qui réclame sa promenade ....

A+
Trappeur
 
Messages: 22
Enregistré le: 02 Déc 2014 10:48

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 20 Oct 2015 11:33

Hello !
As-tu essayé de mieux découpler la HT du tube diff :?: , car elle peut entretenir le motor-boating…

l'occasion, un schéma sera le bienvenu !... :mrgreen:
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Trappeur » 20 Oct 2015 16:00

Salut Arnaud ,
Voilà mon schéma , c'est le tien avec qq modifs sur les valeurs....J'ai besoin d'un swing de 20V crête (40Vcc) pour mes 6V6 , et j'obtiens environ 7W eff .
Capture18-07-2015-10.54.01.jpg
Capture18-07-2015-10.54.01.jpg (72.18 Kio) Vu 5806 fois

La HT de l'étage diff est découplée par une cellule 51k /100µF distincte , rien que pour elle , mais j'ai quand même l'impression que ça vient de là...essai ce soir ..
La particularité est que l'alimentation est sur un autre chassis et arrive par un cable de 2m , en dernier ressort je raccourcirai ce cable...

A+
Trappeur
 
Messages: 22
Enregistré le: 02 Déc 2014 10:48

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 20 Oct 2015 17:54

Bonsoir !
J'ai constaté un jour un pompage lors d'un essai préamp+ampli, les deux étaient sur des prises EDF séparées et distantes et leurs alimentation n'étaient pas stabilisées !
En les alimentant à partir de la même prise tout est rentré dans l'ordre.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 21 Oct 2015 15:36

Hello !
En mettant tes valeurs de résistance au driver (130K+150K+1K+51K) le simulateur affiche un problème de divergence, mais cela peut provenir du modèle 12AX7.
Avec mes valeurs ça tourne et le motor-boating est tangent avec 2µF, bien amorti avec 4.7µF :geek:

Note qu'un sous-réglage du trimer provoque du motor-boating !
As-tu mis 68nF en sortie du point a1 ?
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 21 Oct 2015 16:04

Il semble que les 22K du trimer soit insuffisants avec les 6V6. Ajoute 15K en série. Il faudra également revoir le filtrage dans ce cas...tendance à l'oscillation HF au réglage optimum vers 26K (simul !)
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Totof » 21 Oct 2015 16:18

Bonsoir Arnaud

J'ai recherché vite fait ou mais j'ai pas retrouvé :oops: :oops: :oops: , ou tu parlais du pourquoi 2 R différentes en charge d'anode du déphaseur
tu peux me rafraîchir la mémoire SVP :oops: :?:

A bientôt
Ce qui est pris n'est plus a prendre
Avatar de l’utilisateur
Totof
 
Messages: 80
Enregistré le: 29 Juin 2013 10:14
Localisation: Saint Mathieu de Tréviers, près de Montpellier

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Trappeur » 21 Oct 2015 16:29

Voilà où j'ensuis dans le fond du garage , en pleine écoute mono bien sûr ..
DSCF1051_R.jpg
DSCF1051_R.jpg (224.67 Kio) Vu 5779 fois


Et voilà le bestiau à l'endroit :
DSCF1052_R.jpg
DSCF1052_R.jpg (150.81 Kio) Vu 5779 fois


Absolument surprenant ce qu'on peut entendre sur ce petit truc là .
Je vous raconte l'histoire un peu plus tard...
Trappeur
 
Messages: 22
Enregistré le: 02 Déc 2014 10:48

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 21 Oct 2015 17:34

Bonsoir !
Les charges d'anodes sont différentes pour égaliser les signaux en dynamique et compenser le dB d'écart typique entre les deux branches d'un déphaseur de Schmitt.
Tu me diras qu'on cherche la bébête... ;)

Trappeur a écrit:Je vous raconte l'histoire un peu plus tard...

Inversion de phase sur le retour du secondaire peut-être !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Trappeur » 21 Oct 2015 19:12

arnaud a écrit:Bonsoir !
Trappeur a écrit:Je vous raconte l'histoire un peu plus tard...

Inversion de phase sur le retour du secondaire peut-être !


Tout de même , Arnaud , je suis tes conseils et j'ai donc étalonné le retour à l'aide du trimer , et le déphasage au scope en bicourbe (une fois avec la méthode des 9 carreaux que je trouve astucieuse et aussi en direct car 90° c'est 1/4 de sinusoïde ou 1/2 alternance , comme on veut ) et tu crois que je n'aurais pas vu une phase inversée ???
D'ailleurs je vais remettre ma résistance de charge sur le secondaire et refaire quelques mesures , mais je n'ai pas résisté à l'envie d'écouter quand le problème a été réglé.
Pour répondre à tes remarques :
Mes 12AX7S sont des Penta Labs complètement déséquilibrées , sur le schmitt avec 130k et 150k , j'ai 2 volts d'écart entre les tensions plaques (180V et 182V) et des sinus parfaitement égaux !!!
Par contre j'ai une distorsion bizarre vers 22V crête quand je commence à saturer qui me dédouble un sommet de sinusoïde en bas , distorsion parfaitement maitrisée par la Cdiff d'ailleurs.
Je tourne avec 3,2µF de liaison vers les grilles du push .

Le problème était bien dans un découplage insuffisant de la cellule d'alimentation des plaques du tube Cdiff , mais avec tout de même un composant particulier à l'origine du problème ...
Ce qui confirme d'ailleurs que ce montage est assez sensible au variations des tensions d'alimentation.
Demain je vous donne la photo du composant coupable ..., vous ne pourrez pas trouver tout seuls !!!
J'ai 100nF en sortie du point a1 , quand je diminue cette valeur la fréquence du phénomène augmentait légèrement.
Je ne comprends pas comment ton simulateur te donne un trimer trop petit pour mon 22K , à moins que celà vienne du fait que je suis sur la sortie 6 Ohms du W10 .

La suite demain , avec la photo du coupable ...
Et merci pour vos suggestions , ça aide toujours à réfléchir .

A+
Trappeur
 
Messages: 22
Enregistré le: 02 Déc 2014 10:48

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar chanmix51 » 22 Oct 2015 09:28

Trappeur a écrit:J'ai 100nF en sortie du point a1 , quand je diminue cette valeur la fréquence du phénomène augmentait légèrement.


Aaaah ça c'est sympa d'avoir mesuré car je soupçonnais cette liaison d'être à l'origine des condo de liaison énormes entre les driver et les finales car l'intuition que j'ai est que la fréquence de coupure basse de l'ampli doit être 10 fois inférieure à celle de la CDiff.

L'idée est d'avoir des signaux carrés à 20Hz donc une correction efficace à cette fréquence sans pour autant nécessiter des citernes en liaison. Dans mes précédents amplis, j'avais mis 220n puis 330n avec 470k (resp. 1,5Hz et 1Hz) ce qui donnait une bande passante trop importante à la CDiff et imposait une fréquence de coupure sous 0,1Hz entre les drivers et les finales. 4hz semble être un compromis acceptable (82n + 470k), il faudrait regarder à partir de quelle fréquence la correction se dégrade à 20Hz.

Amicalement,
Grégoire
Dernier projet: push pull d'EL360. Écoute sur un push de GU19-1 à correction différentielle + Mulidines Capriccio.
Avatar de l’utilisateur
chanmix51
 
Messages: 220
Enregistré le: 15 Déc 2011 20:45
Localisation: Nantes

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Trappeur » 22 Oct 2015 09:31

Salut à tous ,
Voilà donc la photo du responsable :
DSCF1053_R.jpg
DSCF1053_R.jpg (236.66 Kio) Vu 5751 fois

Depuis 3 jours j'étais alimenté par cette grosse bestiole ,installée au bout de ma rue , bien brave mais pas très stable ni en tension ni en fréquence d'ailleurs .
Depuis hier soir tout est rebranché sur secteur.
Mais ça m'a tout de même permis de tester la stabilité du circuit vis à vis des variations de l'alimentation .
J'avais remarqué que les oscillations s'arrêtaient parfois pendant plusieurs secondes , voire dizaines de secondes avant de repartir doucement pour se stabiliser vers 1Hz .
En tous cas , hier après midi j'ai ajouté une deuxième capa en // sur les 100µF (320µF en tout) et celà a suffit ...mais ça montre bien la sensibilité de ce circuit.

La Cdiff est tellement efficace qu'on en serait presque dispensé d'ajuster correctement nos droites de charge, ça rattrappe tout .
Je vais tâcher de photographier mon scope , j'ai encore jamais fait ça !

A+
Trappeur
 
Messages: 22
Enregistré le: 02 Déc 2014 10:48

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 22 Oct 2015 09:49

Les 100KW sont-ils suffisants, voilà la question ! :D
Trappeur a écrit: Je ne comprends pas comment ton simulateur te donne un trimer trop petit pour mon 22K , à moins que celà vienne du fait que je suis sur la sortie 6 Ohms du W10 .
A+

Avec une charge de 6 ohms le trimer de 22K est suffisant, la simulation donne 19K pour minimiser le résidu au point a1 (sur charge résistive).
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 24 Oct 2015 11:02

Bonjour !
La refonte de Cibot avance douuuuucement, faute de temps, mais cela laisse le temps de réfléchir entre les étapes !
L'alimentation nouvelle laisse de la place libre à l'étage...au cas où...
IMGP3273.jpg
IMGP3273.jpg (82.03 Kio) Vu 5722 fois

le câblage des deux entrées (CD et tuner) est en cours :
IMGP3272.jpg
IMGP3272.jpg (85.05 Kio) Vu 5722 fois

Le circuit 0V sera fidèle à la méthode du courant progressif que j'utilise depuis pas mal sans aucun problème...on en reparlera, pour l'instant c'est le montage qui est progressif...
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Trappeur » 26 Oct 2015 10:37

Salut Arnaud ,
en voyant la suite de tes travaux de restauration je me rends compte que je suis venu perturber ton fil avec mes essais , je vais en ouvrir un autre ou terminer là avec une dernière mise à jour :

Une grosse capa de filtrage c'est parfait pour étoufer les variations lentes mais ça ne peut pas grand chose contre les variations brusques , et mes oscillations à 1Hz repartaient assez facilement à chaque occasion.
En fait ça démarre avec une impulsion sur la plaque du tube Cdiff qui se transmet sur toute la chaîne d'amplification et revient par la sortie TS sur la cathode du tube Cdiff.
Et le tube Cdiff l'entretient alors qu'il devrait l'annuler (car il ne la voit que sur sa cathode et pas sur sa grille) , la seule raison possible c'est le déphasage dans la chaîne aller /retour .
Pas facile à voir à cette fréquence où on ne voit sur le scope que les spots traverser lentement l'écran en sautillant de haut en bas (et inversement) .
Mais en regardant bien on y arrive , et c'est directement entre la plaque(sortie capa de 100nF) et la cathode du tube Cdiff que le déphasage avait lieu.
En fait 100nF ,c'est trop petit à cette fréquence (avec 470K de grille sur le déphaseur)
J'ai mis 1µF et j'ai maintenant une stabilité inconditionnelle .
Si on veut stopper tout motor boating ou accrochage à très basse fréquence il faut absolument maintenir le déphasage autour de 1Hz inférieur à 90°sur toute la chaîne .
Ceci doit répondre à la question de Grégoire :
chanmix51 a écrit:L'idée est d'avoir des signaux carrés à 20Hz donc une correction efficace à cette fréquence sans pour autant nécessiter des citernes en liaison. Dans mes précédents amplis, j'avais mis 220n puis 330n avec 470k (resp. 1,5Hz et 1Hz) ce qui donnait une bande passante trop importante à la CDiff et imposait une fréquence de coupure sous 0,1Hz entre les drivers et les finales. 4hz semble être un compromis acceptable (82n + 470k), il faudrait regarder à partir de quelle fréquence la correction se dégrade à 20Hz.
Amicalement,
Grégoire


Après il faut bien sûr assurer la même chose avec les liaisons vers les grilles du push , je tourne avec 3,3µF et c'est encore raisonnable..
D'autre part je me suis rendu compte que sur le haut de la bande passante j'ai un très petit déphasage , jusqu'à plus de 100khz , parce que mon filtre d'entrée suit d'assez près la réponse de la chaîne d'amplification .
En fait c'est connu , si tu as la même réponse en fréquence , alors tu as les même valeurs de déphasage aux mêmes fréquences , ça se démontre .
Je pense que ça vaut la peine d' ajuster ce filtre au plus près de la réponse de l'ampli , ça simplifie le travail , aucun problème dans le haut de la bande.

Bon j'arrête là , et comme Grégoire , "je veux la même chose en stéréo" ..

A+
Trappeur
 
Messages: 22
Enregistré le: 02 Déc 2014 10:48

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 26 Oct 2015 16:56

Oui, c'est pour cette raison que de grosses capas de liaisons sont obligatoires, pour déplacer la fréquence d'accrochage TBF dans une zone où le le coeff de transfert du TS devient nul.
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Trappeur » 01 Nov 2015 17:19

Salut Arnaud ,
Je me permet encore une petite intervention dans ton post pour une observation qui m'a pris un certain temps (je ne suis pas très véloce) :
En essayant d'obtenir un swing d'environ 20V crête sur les grilles du push sur toute la bande utile (jusqu'à 20Khz ,bien que mes oreilles se fichent pas mal de ces fréquences depuis un moment déjà)
Je me suis aperçu que la Cdiff se donne du mal et que le signal en A1 devenant assez important , il va jusqu'à influencer , via la resistance de queue du Schmitt , le signal d'entrée . Ce qui peut être considéré comme normal après tout, il faut bien modifier le signal à l'entrée de l'ampli si on veut une modification à la sortie .
Mais ce signal d'entrée de l'ampli est également le signal d'entrée du filtre d'entrée , et cette influence se retrouve même à la sortie du filtre d'entrée , sur la grille même du tube Cdiff , où le signal sert de référence.
Au scope on voit très bien quand on trace les deux entrées du tube Cdiff (grille et cathode), que le signal de grille est légèrement déformé , et que le signal de cathode le suit exactement tant que la Cdiff parvient à faire son travail.
Le problème c'est que le signal de sortie s'en trouve évidemment déformé par une distortion induite par effet de bord par le signal correcteur de la cdiff elle même .
Je pense qu'un schmitt avec une source de courant en lieu et place d'une vraie "longue queue" doit être moins sujet à cet effet de bord.
As tu déjà constaté ce truc somme toute un peu désagreable avec ton schéma ???

Merci d'avance
A+
Trappeur
 
Messages: 22
Enregistré le: 02 Déc 2014 10:48

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 01 Nov 2015 18:23

Bonsoir,
La tension Vgk influe le courant grille, surtout au-dessus de -1.2V où il devient exponentiellement positif, 50µA à -0.5V, 100µA à -0.15V si la résistance de fuite de grille est faible, mais ce courant grille est relativement indépendant du courant d'anode. Un régulateur de courant cathode ne change rien à ce phénomène.
Par contre, pour Vgk < -1.2V (-3V par exemple) le courant grille est négatif et inférieur à -0.1µA.
Conclusion rapide : il faut éviter les résistances de fuite de grille de valeurs élevées et attaquer à basse impédance dès que l'on taquine les -1.2V de Vgk. Cette conduction grille modifie la charge du condo de séparation en amont, donc la pola peut se promener au gré du signal ; les tests en burst sont utiles pour déceler ce défaut.
Les courageux étudirons un montage avec plus de recul grille pour éviter ce problème de courant qui s'inverse. :twisted:
Constatons néanmoins que beaucoup d'ECC83/12AX7 sont utilisées avec des Vgk de l'ordre du volt. Vous avez dit bizarre ?
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Trappeur » 02 Nov 2015 00:29

Salut Arnaud ,
Merci pour ta réponse, un petit rappel sur l'existence inévitable des courants de grille n'est jamais inutile , mais j'essayais de te parler d'autre chose ...
Le problème que je vois viens du fait que sur ton schéma de schmitt , les résistances de grille de chaque triode sont reliées au point chaud de la résistance de queue , (47k dans ton cas , 51k dans le mien) , or en ce point il y a une tension alternative créée par le courant de cathode qui vaut à peu près la moitié du signal d'entrée.
C'est bien connu , c'est cette tension qui fait que la triode déphaseuse est attaquée par sa cathode et que ce montage donne la moitié du gain habituel du même tube utilisé en ampli de tension classique.
Mais cette tension se retrouve donc au pied de la résistance de grille du tube d'entrée, et cela modifie (très légèrement) la tension du signal d'entrée entre grille et masse (mais pas entre grille et cathode tant mieux pour le fonctionnement en déphaseur de schmitt).
Le problème survient quand le signal produit par le tube Cdiff sur sa sortie plaque et attaquant le seconde grille du schmitt , va produire lui aussi un courant de cathode qui va faire naître un signal supplémentaire au pied des résistances de grille du schmitt , c'est ce signal qui , lorsqu'il devient assez important , va induire une légère distortion sur le signal d'entrée pris entre grille et masse.
Et ce signal d'entrée pris entre grille et masse sert également en entrée du filtre Cdiff , et se retrouve en sortie de ce filtre avec sa légère distorsion sur la grille du tube Cdiff où il sert de référence.
A partir de là , la cdiff va s"appliquer à produire en sortie de l'ampli un signal identique à celui qu'elle a sur sa grille , c'est à dire un signal qu'elle a légèrement distordu elle même avec son propre signal de correction.
C'est un phénomène que j'ai constaté assez facilement au scope , quand le signal de correction de la Cdiff est assez important pour modifier de façon visible le signal de référence venant de l'entrée. On voit très bien les deux signaux des deux entrées du tubes Cdiff , rigoureusement identiques tant que la cdiff fonctionne correctement sans saturer , mais légèrement distordus.
Ce phénomène ne se produit pas si la grille d'entrée du schmitt est reliée directement à la masse, mais il nous faut une tension négative pour alimenter la résistance de queue du schmitt . (ou une source de courant).
Pourrais tu nous montrer le détail de l'entrée du signal à la fois sur l'entrée du schmitt et sur l'entrée du filtre à trois RC avec le montage du potentiomètre, car il faut bien que le potard joue son rôle pour l'ampli et pour le filtre et et donc qu'on alimente l'entrée de l'ampli et l"entrée du filtre à partir du curseur de ce potard, et dans ce cas je pense que tu dois avoir le même problème que moi .

Désolé pour la longueur du post , mais j'ai tenté de donner tous les détails.
A+
Trappeur
 
Messages: 22
Enregistré le: 02 Déc 2014 10:48

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 02 Nov 2015 12:06

Hello !
Tu as raison, mais comme déjà signalé, je monte un potentiomètre de 22K log en entrée ; avec les sources CD qui délivrent 1V à 2V eff et la sensibilité d'entrée de 160mV il reste ouvert à 10%, la remonté des distorsion via a1-> cathode-> grille d'entrée n'a pratiquement pas d'influence car l'impédance d'entrée n'est alors proche de 2K.
La simulation montre tout cela clairement, et le remplacement de la queue de 47K par une source de courant ne change strictement rien.
Je prépare quelques graphes pour illustrer...
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 02 Nov 2015 15:55

Pour éclaircir ma réponse précédente à la question de Trappeur, j’ai ajouté artificiellement 5% de distorsions dh3 en interne à l’ampli sous la forme de générateurs 3000Hz insérés entre le driver et l’étages de sortie tout en maintenant du 1000Hz en entrée.
La première série de graphes est obtenue à partie d’une très basse impédance de source.
Graphe 1 : signal en sortie en bleu et sa distorsion résiduelle en rouge grossie 100 fois.
Graphe 2 : signal au point a1, presque parfaitement minimisé, on y voit le dh3 en retour vers le différentiel.
Graphe 3 : signal sur la cathode du déphaseur : on y voit du 1000Hz aplati par le dh3 ou plus exactement l’anti-dh3 destiné à annuler la distorsion = (signal d’entrée + signal correcteur) / 2.
Graphe 4 : le signal sur la grille d’entrée et sa distorsion en rouge grossie 100 fois.
Capture02-11-2015-14.50.42.jpg
Capture02-11-2015-14.50.42.jpg (64.9 Kio) Vu 5581 fois

Retenons de tout ça le niveau de la distorsion résiduelle en sortie et l’absence de distorsions sur la grille d’entrée.


Connectons l’ampli à une source idéale via un potentiomètre de 22K ouvert au 1/5, de quoi saturer si la source est un lecteur CD. Le niveau de sortie est égalisé en ajustant celui de la source.
Les graphes 1 et 4 montrent une très légère augmentation de la dh3 en sortie via sa réinjection sur la grille d’entrée.
Capture02-11-2015-15.20.11.jpg
Capture02-11-2015-15.20.11.jpg (64.76 Kio) Vu 5581 fois

Ceci illustre la remarque de Trappeur : une fraction des erreurs non atténuée par l’impédance d’entrée se retrouve non corrigée car considérée comme du signal.
D’où la nécessité d’employer un potentiomètre d’entrée de 10K à 47K maxi.
Malgré tout la corr. diff. a réduit la dh ajoutée de 5% à 0.2% !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Trappeur » 02 Nov 2015 16:40

Belle manip Arnaud , qui illustre bien la petite faiblesse de ce schéma de schmitt ....(pour appliquer une Crdiff uniquement)
La remarque importante est que ce problème disparaît dés lors qu'on connecte la grille d'entrée à la masse , et donc la clef du problème c'est une source de tension négative pour la queue du schmitt , que cette queue de schmitt soit une source de courant ou une résistance peu importe .

Donc je continue ...
Merci encore et A+
Trappeur
 
Messages: 22
Enregistré le: 02 Déc 2014 10:48

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 02 Nov 2015 16:54

Premières illuminations du Cibot revisité :
IMGP3278.jpg
IMGP3278.jpg (45.51 Kio) Vu 5576 fois

Il reste à faire quelques raccordements, HT et autres broutilles ... :mrgreen:
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 06 Nov 2015 15:35

Hello !
Premières écoutes...wouaaah ! :P
IMGP3281.JPG
IMGP3281.JPG (67.76 Kio) Vu 5538 fois

Cela tombe bien, ce soir on reçoit un médecin urgentiste à souper, espérons qu'on n'aura pas à appeler le SAMU ! :D

Sinon il reste à connecter la balance et la fameuse petite ampoule 6V ;)
...et à faire un schéma d'ensemble à jour !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Totof » 07 Nov 2015 07:20

Bonjour Arnaud

Si il est amateur de bonne musique ou mélomane , l'écoute risque de le faire tomber par terre non :mrgreen:
ou de le surlecuter :mrgreen: , tu risque donc l'accident et ton invité est a préserver il est fort utile :geek: :oops:
Va y mollo avec ce genre d'expérience :twisted:

Bref vite qu'on regarde ton schéma à jour :rire aux éclats: :rire aux éclats:

Bon samedi
Ce qui est pris n'est plus a prendre
Avatar de l’utilisateur
Totof
 
Messages: 80
Enregistré le: 29 Juin 2013 10:14
Localisation: Saint Mathieu de Tréviers, près de Montpellier

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 07 Nov 2015 11:08

Bonjour !
Il était plus qu'étonné, son commentaire immédiat fut : ah oui....
Il est vrai qu'il vient de s'acheter un nécessaire à home-cinéma avec un ampli x voies de plus d'un KW avec des câbles gros comme mon bras ; le marchand a dû se frotter les mains ! Il est vrai qu'on est surpris en écoutant ce 2*5W avec ses tubes usés...
Puis il a écouté les OTL 2*10W et voulu passer commande !
Totof a écrit:
Bref vite qu'on regarde ton schéma à jour



j'y pense !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 09 Nov 2015 08:49

Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar chanmix51 » 09 Nov 2015 14:57

Bonjour Arnaud,

Triple PI sur l'entrée de la correction, cela s'adapte plus à ce cas particulier ou bien c'est un constat global ?

Amicalement,
Grégoire
Dernier projet: push pull d'EL360. Écoute sur un push de GU19-1 à correction différentielle + Mulidines Capriccio.
Avatar de l’utilisateur
chanmix51
 
Messages: 220
Enregistré le: 15 Déc 2011 20:45
Localisation: Nantes

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 09 Nov 2015 17:53

chanmix51 a écrit:Triple PI sur l'entrée de la correction, cela s'adapte plus à ce cas particulier ou bien c'est un constat global ?

J'ai constaté que le triple pi est plus proche de la pente du TS et plus bien facile à ajuster en phase que le double pi. L'idée est à retenir.
Remarque aussi, suggestion d'Yves : la zéner 10V 5W en pola de l'étage de sortie...exit le chimique et réduction de la correction dans l’extrême grave. En cas de clash un fusible 150mA sert de protection.
Je n'ai pas représenté le sélecteur d'entrées.
Image
J'ai omis que les 40pF sont des 100pF ajustables ; des 39pF feraient certainement l'affaire, mais j'ai préféré garder un peu de souplesse.
Les condos de séparation de 1µF ne doivent pas être réduits, par contre on peut les augmenter.
Et puis, cerise sur le gâteau : je viens de connecter l'ampoule témoin sur le 6.3Vca..avec 10R en série pour l'économiser :) :D
Après remontage de la plaque de fond il faut retoucher le pot d'équilibrage des filaments. :geek:
Il y aura des photos, c'est promis !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar Trappeur » 10 Nov 2015 10:14

Salut Arnaud ,
Quelle excellente idée cette CR différentielle !! Je pense qu'elle va se diffuser de plus en plus ..
Avais tu entendu parler de ce brevet lorsque tu as installé ça sur ton OTL ? ou bien l'idée t'es venue naturellement ?
Je me souviens d'un ou deux articles dans le "Haut Parleur" (début des années 60 , 62 ou 63 ça ne me rajeunit pas ) qui avaient évoqué l'asservissement en tension d'un haut parleur mais qui concluaient sur le peu d'intérêt de cette technique à cause de la mise au point obligatoire sur chaque exemplaire...on voit pourquoi ...
En tous cas je n'ai jamais vu ça dans aucun ampli commercial , seul Philips (et une autre marque française dont j'ai oublié le nom ) avait sorti des enceintes actives asservies. ( à transitors bien sûr )
Je vois sur ton schéma que tu as finalement 390V de HT sur le transfo de sortie, as tu fais une mesure de puissance max utilisable ?
Avec mon PP 6V6 j'arrive à 7W efficaces avant de saturer , c'est peu mais je n'ai que 315V et je suis en UL sur le push et la 6V6 est très sensible à l'écran , je vais probablement faire un essai en écrans stabilisés pour voir ...

Encore merci pour ton aide .
A+
Trappeur
 
Messages: 22
Enregistré le: 02 Déc 2014 10:48

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar alain93 » 11 Nov 2015 15:25

bonjour
Arnaud j'ai remarqué une erreur sur ton schéma d'alimentation,HT1 ne serait elle pas de 290 volts plutot que 390 volts (je sais que les el84 sont robuste mais quand meme :)
mes amitiés
Alain
ps: je vois que Daniel l'avait remarqué aussi
alain93
 
Messages: 136
Enregistré le: 26 Mar 2012 15:27

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 11 Nov 2015 17:18

Oui Alain tu as parfaitement raison, ce sera corrigé d'ici quelque jours.... :cry:
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar chanmix51 » 11 Nov 2015 22:32

Hello Trappeur,

6V6 = EL90 sur stéroïdes. Le push d'EL90 à CDiff sortait 10W, tu devrais faire mieux :geek:

Amicalement,
Grégoire
Dernier projet: push pull d'EL360. Écoute sur un push de GU19-1 à correction différentielle + Mulidines Capriccio.
Avatar de l’utilisateur
chanmix51
 
Messages: 220
Enregistré le: 15 Déc 2011 20:45
Localisation: Nantes

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 17 Nov 2015 12:37

Bonjour !
Voilà, je reviens de vacances et je corrige illico la HT :
http://perso.estvideo.fr/arnaud.haegele/PP_EL84_Supersonic_W8/AMPLI_PP_EL84_CORR_DIFF.jpg
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 18 Nov 2015 17:45

Bonsoir !
Lors des tests de ces petits SE Supersonic W8 nous avions constaté qu'il ne fallait pas demander des miracles dans les graves, la correction différentielle ne pourra jamais compenser intégralement le manque de ferraille ; je m'étais limité à 10V c-à-c pour tenir les 20Hz :
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=425

Donc voilà les limites en watts efficaces dans les graves sur 8 ohms avant talonnement :
100Hz et plus : 11.5W
60Hz : 10.7W
50Hz : 9.7W
40Hz : 7.15W
30Hz : 4.1W
20Hz : 1.7W
Traduit en courbe de réponse, celle-ci tient par exemple dans +-0.3dB de 35Hz à 20KHz à 5W ou de 20Hz à 20KHz à 1.7W
Mais quelle superbe écoute, de vraies contrebasses avec le toucher en prime... :o

Avec plus de ferraille, un même schéma et 350V sur des EL84 en en PP-UL j'avais mesuré 5W eff à 20Hz avant talonnement :
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=170&start=200
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Un Cibot revisité en correction différentielle

Messagepar arnaud » 19 Nov 2015 11:15

Voilà l'objet prêt à être mis sous le sapin :
IMGP3304.jpg
IMGP3304.jpg (35.42 Kio) Vu 5314 fois

Les boutons de correction graves-aigus et bascule de voies ne servent plus, seuls restent actifs : sélecteur d'entrées, volume, balance et mise en marche.
Mais le look est sauf !
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE


Retourner vers Amplification

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités