Courant plaque des tubes.

Historique du tube, docs (datasheet), recherches, équivalences, identification, technique des lampes. Sockets.

Courant plaque des tubes.

Messagepar jfgarenne » 04 Sep 2014 14:21

Bonjour à tous,
Quelques questions pour les spécialistes "tubes" de ce forum:
J'ai acquis une douzaine de tubes NOS provenant d'un lot identique (peu importe le type).
Les courants de plaque mesurés s'étalent entre 95 % et 150 % par rapport au courant préconisé sur mon lexique METRIX 310BTR.
Puis-je considérer comme bons les tubes atteignant des pourcentages aussi élevés :roll: ?
Quel est le pourcentage en plus ou en moins à ne pas dépasser pour considérer un tube bon pour un ampli audio de qualité HI-FI?
Personnellement, en ce qui concerne les tubes de récupération destinés à cet usage, j'élimine tout ce qui est en dessous de 80 %. En radio, pour mes TSF, j'élimine en dessous de 50%.
Merci d'avance pour vos réponses ;) .
J-F.
Avatar de l’utilisateur
jfgarenne
 
Messages: 263
Enregistré le: 26 Oct 2012 18:48
Localisation: Petit village de Haute-Auvergne

Re: Courant plaque des tubes.

Messagepar René » 04 Sep 2014 19:11

Bonjour à tous.

Jean-François,

RCA donnait une fourchette de -30% à +30% pour des tubes neufs. Donc, pour un tube qui sortirait 100mA, on devrait le considérer comme bon pour de 70 mA à 130 mA.

On trouve cela dans la notice Metrix ou dans des bouquins RCA / Handbook etc...
D'ailleurs, j'en avais déjà parlé dans cette discussion où tu trouveras le document en pièce jointe:
viewtopic.php?f=12&t=31&p=689&hilit=tol%C3%A9rances#p689

Maintenant, lorsque l'on mesure un tube, il faut aussi faire attention aux tubes qui partent en oscillation. Le courant devient alors plus important et on a l'impression que le tube est hors norme. Il y a eu pas mal de discussions à ce sujet, aussi bien ici que sur Radiofil d'ailleurs. Donc, le type de tube à son importance car certains sont plus chatouilleux que d'autres.

Sinon, je dirai comme toi:
Un tube mesuré à 50%, ok pour TSF (s'il n'a pas une utilisation pointue.)
Entre 70% et 130%, ok pour autres utilisations.
Au delà de 130%... il faut bien vérifier ce qui se passe à la mesure. Sur les U61 et suivants, on peut insérer des selfs pour limiter les oscillations. Le 310 à un mode de fonctionnement différent, c'est moins évident.

Si la mesure est fiable et que les tubes sont définitivement hors norme (cela arrive fréquemment et c'était même parfois demandé lors des commandes au constructeur), il faudrait adapter le circuit pour rester dans les bonnes limites de fonctionnement et dissipation.
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2464
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Courant plaque des tubes.

Messagepar jfgarenne » 04 Sep 2014 19:57

Bonsoir René,
Merci pour tes explications. Je ne pensais pas au phénomène "oscillations". décidément, c'est un problème récurrent :roll: .
Il s'agit, dans le cas précis qui m'occupe, d'une série NOS de tubes 25L6 de marque ADA (USA). J'ai trouvé étonnant qu'ils soient tous largement supérieurs au courant nominal.
Bien cordialement.
J-F.
Avatar de l’utilisateur
jfgarenne
 
Messages: 263
Enregistré le: 26 Oct 2012 18:48
Localisation: Petit village de Haute-Auvergne

Re: Courant plaque des tubes.

Messagepar Yves07 » 04 Sep 2014 21:02

J'espère que tu n'as pas considéré la 25L6 comme étant une 6L6 avec une tension de chauffage différente !
Ce sont deux tubes TOTALEMENT dissemblables.

Yves.
Yves07
 
Messages: 198
Enregistré le: 13 Fév 2011 19:00
Localisation: Ardèche

Re: Courant plaque des tubes.

Messagepar René » 04 Sep 2014 21:29

Cela peut être aussi lié au vide des tubes.

D'ailleurs, je ne sais plus lequel des défauts (oscillation / mauvais vide) fait monter ou descendre le courant de plaque.
Il faut dire que je n'utilise plus mon lampemètre car j'ai mon transfo HT qui est en défaut et je n'ai pas le temps pour le moment de le réparer.

En tous les cas, les deux trucs qu'il faut toujours suspecter:
- L'état du vide (très souvent sur les vieux tubes avant 1950, moins souvent sur les "récents" mais cela arrive.)
- L'entrée en oscillation (des fois sur des tubes très sages, comme l'ecf82, on a déjà vu (http://www.retro-forum.com/viewtopic.php?f=14&t=239566&) Souvent sur des tubes pointus à "grande pente" genre ECC88 5842 ECL802 EL183 et même EL84.)
Cela dépend aussi et surtout du câblage de l'appareil. Il suffit d'un fil mal placé.

Si mes souvenirs sont bons:
- Un mauvais vide réduit le courant anodique et le courant devient nominal si l'on insère une R dans le circuit de grille (c'est le rôle du bouton "test du vide" sur U61 / LX109.)
- Une oscillation augmente le courant anodique et le courant redevient normal avec une R ou self dans le circuit de grille et/ou d'anode et/ou de g2.

Ainsi, sur le U61, avec le bouton "test du vide" on se rend compte immédiatement de l'état du tube et donc de la véracité de la mesure.

Mais le 310 ne fonctionne pas comme le U61, c'est plus imprévisible, je connais mal ce lampemètre. Le test est réalisé en courant alternatif donc plus propice aux oscillations.
Si tu veux être certain de ta mesure, tu peux utiliser un adaptateur noval / noval "un culot de lampe / un socket" reliés broches à broches par un fil sauf pour la grille où tu insères une résistance de 1K.

Sinon, tes 25L6 sont peut-être tout simplement un peu hors norme, ce n'est pas rare non plus.

Aussi:
Des fois, des tubes se stabilisent dans la première heure de fonctionnement continu (surtout des NOS qui sont restés dans leurs boite à rien faire pendant 50 ans.)

Voila... je pense avoir fait le tour. Bon courage ;)
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2464
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Courant plaque des tubes.

Messagepar René » 04 Sep 2014 21:45

Yves07 a écrit:J'espère que tu n'as pas considéré la 25L6 comme étant une 6L6 avec une tension de chauffage différente !
Ce sont deux tubes TOTALEMENT dissemblables.

Yves.


On ne sait jamais mais je pense qu'avec la différence Va et Vg2 entre les deux tests... I anode serait plutôt à 200% ou pire.

Rappel lexique Metrix:
25L6:
Filament: 25V
Va: 100V
Vg2: 100V
Vg1 -7
Ia = 42 mA.
Pente: 8,5 mA/V

6L6:
Filament: 6,3V
Va: 250V
Vg2: 250V
Vg1: -14V
Ia= 72 mA
Pente: 6 mA/V
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2464
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Courant plaque des tubes.

Messagepar Yves07 » 04 Sep 2014 22:02

Bonsoir René,

Va n'a pas trop d'importance, c'est surtout Vg2 !
Mais avec Vg1 -14V, ça pourrait le faire . . .

J.F. va nous le dire, attendons !

Yves.
Yves07
 
Messages: 198
Enregistré le: 13 Fév 2011 19:00
Localisation: Ardèche

Re: Courant plaque des tubes.

Messagepar René » 04 Sep 2014 22:06

Oui, c'est possible.

J'ai regardé les courbes, mais elles ne montent pas à ces tensions puisque le tube n'est pas prévu pour.
Donc, pas facile d'extrapoler.

On verra la suite demain... ;)

Bonne nuit à tous !
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2464
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Courant plaque des tubes.

Messagepar jfgarenne » 04 Sep 2014 23:08

Pas de problème de confusion entre 6L6 et 25L6, Yves .
René a écrit:
Rappel lexique Metrix:
25L6:
Filament: 25V
Va: 100V
Vg2: 100V
Vg1 -7
Ia = 42 mA.
Pente: 8,5 mA/V


Mon lexique METRIX me donne:
Vf: 25V
-Vg: 7V
Ve1 (Vg2): 100V (1)
Ve2 (Vg3): néant. (1)
Vp: 100V
Ip: 42 mA.

(1) Sur le lexique et le lampemètre 310, Vg1 et Vg2 sont indiquées Vécran 1 et 2, ce qui ne change rien.
Nous avons donc bien les mêmes chiffres.
Le lot mesuré date de 1956.

Les quelques autres tubes dépareillés G ou GT, de récup. ou neufs, et de marques diverses, que je possède donnent des courants allant de 32 à 65 mA, soit 78 à 154 %.
René a écrit:Si tu veux être certain de ta mesure, tu peux utiliser un adaptateur noval / noval "un culot de lampe / un socket" reliés broches à broches par un fil sauf pour la grille où tu insères une résistance de 1K.

Il s'agit plutot d'octal/octal. Il faudra que je fasse ce montage "pour voir" si ces tubes ont un problème d'oscillation à la mesure ou si il s'agit tout simplement d'un lot "hors normes", comme tu le laisses supposer en second lieu.
J'ai mesuré pas mal de tubes de tous types avec mon 310 et, jusqu'à ce jour, il était assez rare que j'en trouve au dessus des 100 % , même dans les neufs. J'ai des 6V6 GT et GTX NOS, origine militaire, non encore mesurés. Ils sont aussi vieux (années 50). Je vais les tester. J'espère ne pas avoir de mauvaise surprise :roll: .
Merci pour vos réponses ;)
J-F.
Avatar de l’utilisateur
jfgarenne
 
Messages: 263
Enregistré le: 26 Oct 2012 18:48
Localisation: Petit village de Haute-Auvergne

Re: Courant plaque des tubes.

Messagepar René » 05 Sep 2014 09:02

jfgarenne a écrit:Il s'agit plutot d'octal/octal.


Oui :D je me suis mélangé les sockets.

jfgarenne a écrit:J'ai des 6V6 GT et GTX NOS, origine militaire, non encore mesurés. Ils sont aussi vieux (années 50). Je vais les tester. J'espère ne pas avoir de mauvaise surprise :roll: .


Ce n'est pas forcément une mauvaise surprise. Il suffit d'adapter les composants sur l'étage où ils seront montés. C'est pour cela qu'il existe souvent un réglage de "bias" (variation de la polarisation du tube.)

jfgarenne a écrit:Le lot mesuré date de 1956.


Quand je dis "avant 1950", je ne dis pas qu'il y a une date charnière.
Disons simplement que sur les constructions anciennes on trouve plus souvent un problème lié à l'état du vide.
Parce-que:
- Si c'est un NOS, il est resté très (trop) longtemps sans servir.
- Peut-être qu'à l'époque le vide était moins poussé.
- Les bulbes étaient plus gros et donc plus sujets à perméabilité (défauts dans le verre ou queusot.)

J'ai eu l'occasion de tester des EL34 Svetlana neuves qui débitaient toutes (lot de 20) de 130 / 140 mA là ou le manuel disait 100ma.
Idem pour certaines E88CC qui sont dans les 200% d'origine (tubes militaires.)
Sur tous les tubes à grande pente, la variation est forte.

On a eu ici, sur le forum, un lot de 6AS7G RCA qui débitaient toutes un peu faible. Pourtant des tubes neufs. Il suffit juste d'adapter la polarisation pour qu'ils fonctionnent bien. Ils sont un peu décalés par rapport aux datas d'origine, c'est tout.
L'utilisateur lambda considèrera que ces tubes ne sont pas bons.
Le technicien adaptera le montage et les utilisera. ;)
viewtopic.php?f=18&t=44&p=498&hilit=6as7g+6AS7G+RCA#p498

Avant, j'avais un peu plus de 15 000 tubes. J'en ai testé beaucoup et beaucoup et beaucoup :)
Je peux dire que l'on rencontre de tout.

La disparité dans les tubes fait le bonheur des audiophiles qui ne cessent de changer pour avoir LE "son" et attribuent le résulta à la marque du tube (refusant volontairement, ou involontairement, d'y voir l'une des conséquence des différences de caractéristiques d'un tube à l'autre.)
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2464
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Courant plaque des tubes.

Messagepar jfgarenne » 05 Sep 2014 12:42

Bonjour à tous,
Et merci René, pour ces explications qui me rassurent et m'en apprennent un peu plus sur l'emploi des tubes. Cela demande une bonne maîtrise de la théorie pour modifier leur polarisation en raison de leurs caractéristiques individuelles.
A bientôt... ;)
J-F.
Avatar de l’utilisateur
jfgarenne
 
Messages: 263
Enregistré le: 26 Oct 2012 18:48
Localisation: Petit village de Haute-Auvergne


Retourner vers Lampes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité