Quoi est-ce ? (Lampemètre SECRE)

Réalisations d'appareils, Techniques de mesure, manipulations, simulations. Identification et dépannage d'appareils existants, recherche de doc et infos sur matériel ancien.
Composants et Technologie

Modérateur: VR150

Quoi est-ce ? (Lampemètre SECRE)

Messagepar René » 06 Oct 2011 09:22

Drôle de composant dans un lampemètre...
Qui connait ça ?
Fichiers joints
Smilblick.jpg
C'est quoi ce machin ?
Smilblick.jpg (51.36 Kio) Vu 2025 fois
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2470
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Quoi est-ce ?

Messagepar René » 06 Oct 2011 10:48

On dirait une ferrite au centre.
Une self ? Transfo ?
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2470
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Quoi est-ce ?

Messagepar Blaireau » 06 Oct 2011 12:31

Bonjour Rene!
Pot ferrite.
En enlevant les 4 vis et les 2 capots, on accede facilement au bobinage.
En principe, la reference du materiau ferrite est imprimee sur un des capots.
On dirait du Siemens...

La remise en route du lampemetre Secre est en cours?... :D
Avatar de l’utilisateur
Blaireau
 
Messages: 54
Enregistré le: 31 Mai 2011 20:33
Localisation: 21

Re: Quoi est-ce ?

Messagepar René » 06 Oct 2011 13:47

Blaireau a écrit:La remise en route du lampemetre Secre est en cours?... :D


Chut, c'est un Secre... ;)

Non, simple auscultation avant de le remiser par devers moi.
Je mettrai quelques photos sur mon site dès que j'aurai le temps d'y ajouter une page.

Il y a déjà deux selfs BF dans les alims HT.
Celle ci en pot doit donc être une anti oscillatrice, vu que c'est avant tout un pente-mètre et que la mesure se voulait certainement assez précise.
Je regarderai mieux à la prochaine ouverture.

A défaut de doc, il faudra que je relève le schéma.
Plusieurs EF95, une EZ40 et une GZ32.
Pas mal de composants blindés en cuve.
Mesure précise de la pente, Ia, Ig2 et mesure précise de l'isolation cathode filament avec résultat en ohms sur 3 calibres + un étalonnage.
Il est relativement complet, contrairement à ce que j'avais pensé au départ. Les deux slots sur le dessus sont identiques et permettent d'avoir en permanence deux "camemberts". A vue d'oeil, câblage fil à fil en dessous.
Il n'y a pas de sélecteurs pour adapter les tubes selon leurs brochages.
Chaque "camembert" carré est donc câblé en fonction du brochage du tube à tester, il y a même des composants dedans. Ce qui implique pratiquement un socket par tube. Chaque socket est numéroté et la doc devait se contenter de donner le numéro de socket à utiliser en fonction du tube.

A priori, c'était donc un lampemètre conçu pour tester un petit nombre de tubes, toujours les mêmes. Peut-être de la maintenance sur matériel de l'armée.

Il fonctionne, mais plusieurs fils dessoudés suite à la rupture du slot droit, rendent les mesures impossible pour le moment.

Environ 35kg le bestiau, entouré d'une coque qui sous entend protection transport.
Une fois la coque (qui semble être en alu de 2 ou 3 mm) enlevée, il suffit de retirer deux vis pour déplier l'appareil à plat... pas mal niveau maintenance.

Un aperçu:
Fichiers joints
Deplie.jpg
Dépliage
Deplie.jpg (46.07 Kio) Vu 2012 fois
Secre dessus.jpg
Dessus
Secre dessus.jpg (20.66 Kio) Vu 2012 fois
Secre.jpg
Lampemètre SECRE
Secre.jpg (33.21 Kio) Vu 2012 fois
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2470
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre

Re: Quoi est-ce ?

Messagepar arnaud » 06 Oct 2011 16:59

Hello rené !
:!: Un lampemètre stéréo ! :rire aux éclats:
Destiné à l'appairage ? :?:
Arnaud
(CD Rega Saturn + OTL DIY + Cabasse Iroise 3)
Avatar de l’utilisateur
arnaud
 
Messages: 1342
Enregistré le: 14 Fév 2011 18:07
Localisation: ALSACE

Re: Quoi est-ce ? (Lampemètre SECRE)

Messagepar René » 06 Oct 2011 20:40

J'avais pensé aussi à l'appairage, mais non. Pour cela il faudrait pouvoir faire des mesures individuelles sur slot gauche et droit afin de comparer... ou bien il y aurait un système "différentiel", pourquoi pas...
Mais cela impliquerait un câblage individuel des slots de mesure, ce qui n'est pas le cas à priori puisque c'est un câblage fil à fil.

Chaque "camembert" comporte deux ou trois sockets.
Avec les deux slots, cela peut faire 6 sockets de montés sur l'appareil, donc potentiellement 6 tubes différents testables. Le coup des deux slots est certainement pour éviter trop de manipulations.

Un coup d’œil sur les camemberts.
On voit sur le troisième 3 sockets noval. On peut imaginer en regardant le câblage que deux de ces sockets servent à tester les doubles triodes type ECCXX (tant qu'elles sont de brochage compatible.) Le premier socket teste 1/2 triode, l'autre teste la seconde 1/2 triode, c'est le câblage qui diffère.
Le troisième socket noval pourrait être pour des EL84 ou des EF86... je n'ai même pas étudié les câblages, j'en suis aux simples suppositions.
C'est un système un peu lourd, mais au niveau utilisateur cela simplifiait certainement la démarche tout en limitant, peut-être volontairement, le panel de tubes testables.

Photos:
Fichiers joints
Adaptateurs SECRE dessous -1.jpg
Adaptateurs dessous
Adaptateurs SECRE dessous -1.jpg (29.02 Kio) Vu 1995 fois
Adaptateurs SECRE dessus -1.jpg
Adaptateurs dessus
Adaptateurs SECRE dessus -1.jpg (26.41 Kio) Vu 1995 fois
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2470
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre


Retourner vers Mesures et Composants

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité