à vendre sur le boncoin impôts!!!!!!

Informations, Bourses, Rencontres, Humeurs (en relation avec le sujet général du site et dans la limite du raisonnable.)

Modérateur: VR150

à vendre sur le boncoin impôts!!!!!!

Messagepar charlys » 04 Juin 2016 08:19

http://www.femmeactuelle.fr/actu/news-a ... or=EPR-42-[NL-quoti]-20160511&srWebsiteId=26&srAuthUserId=6a4d63957b2787606b752e7ab580dd42
Avatar de l’utilisateur
charlys
 
Messages: 903
Enregistré le: 09 Jan 2011 18:40
Localisation: ORNE

Re: à vendre sur le boncoin impôts!!!!!!

Messagepar René » 05 Juin 2016 08:17

Bonjour à tous,

Je profite que ma connexion fonctionne aujourd'hui pour passer dire bonjour.

Charlys, je copie colle ton article:

Quel est le point commun entre la loi numérique, actuellement débattue au Parlement, et la poussette d'Hugo qui ne vous sert plus et que vous avez mise en vente sur Leboncoin? Et bien, il pourrait bien y en avoir un. En effet, les sénateurs ont voté, la semaine dernière, un article afin que que les plateformes en ligne, telles Airbnb, Drivy ou Leboncoin déclarent ces revenus aux impôts. Ces sommes seraient alors automatiquement incluses sur les déclarations de revenus et donc imposables. En effet, si l'amendement est adopté, les plateformes devront déclarer les sommes perçues, dès le premier euro...

Mais, dans les faits, pas sûr que le fameux article 23 quater de la loi puisse être respecté à la ligne. Il oblige en effet les sites de vente en ligne à donner à l'administration fiscale une série d'informations sur le vendeur dont ils ne disposent généralement pas! Sans compter que les montants des ventes annoncés sont parfois rediscutés, en face à face, entre l'acheteur et le vendeur lorsqu'il s'agit de payer la fameuse poussette d'Hugo. Mission impossible? C'est ce que prédit la secrétaire d’État au numérique. Axelle Lemaire explique que le projet est « louable », mais « C’est irréaliste et dangereux », « Ce que vous proposez est trop complexe, ça ne pourra pas être mis en œuvre ».

Si l'économie collaborative permet d'arrondir ses fins de mois, qu'en restera-t-il une fois que les services des impôts se seront servis au passage? Pas de quoi s'affoler estiment les experts, calculatrice en main. Selon les statistiques, la plupart des internautes adeptes de ces sites de revente en ligne n'atteignent pas la tranche basse de 9700 euros par an, et sont donc exonérés d'impôts sur le revenu. Ils devraient donc passer au travers. En outre, déclarer ses revenus ne veut pas forcément dire sortir le chéquier. Le seuil fixé par le fisc s'élève à 2.000 euros annuels: en-deçà de cette somme, les revenus complémentaires ne sont pas imposables.

La solution préconisée par les internautes pour passer au travers des mailles du filet? Déposer son argent sur un compte ouvert dans un paradis fiscal!


Pal mal...
En fait, cela serait des impôts sur des impôts, comme d'habitude.

Je prends un exemple qui colle à notre passion commune:

Tu achètes un ampli neuf sur lequel tu payes la TVA, comme tout le monde. Tu l'achètes avec tes revenus sur lesquels tu as déjà payé des impôts.

Tu décides au bout d'un an ou deux de t'en séparer via LeCoin ou autre... et cela devrait être considéré comme un revenu ??

Donc, celui qui revend sa voiture d'occasion, c'est à inclure dans les revenus ? :rire aux éclats:

A quand les impôts sur l'air que l'on respire ?
René.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2470
Enregistré le: 27 Avr 2010 09:35
Localisation: Le Havre


Retourner vers Événements

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité